Shakhtar - Roma 2-1, court succès du Shakhtar à la maison
Shakhtar celebrating vs Roma Champions League
Getty Images
La Roma se rendait à Donetsk pour y défier le Shakhtar ce mercredi soir en 8es de finale aller de C1 et de s'y incliner (2-1).

Impressionnante en phase de poules, l'AS Rome avait réussi à se qualifier malgré la présence de Chelsea et l'Atlético de Madrid et surtout terminer première de son groupe. Sur sa route ce mercredi soir se dressait le Shakhtar à Dometsk, en 8es de finale aller de la Ligue des champions.

Mais cette fois, les Romains ont dû s'incliner, eux qui menaient encore 1-0 au repos. Les locaux ont d'ailleurs fait le jeu en première période sans pouvoir faire fructifier leur domination relative, au contraire de visiteurs efficaces qui ouvraient le score par l'entremise de Under à 5 minutes de la pause. Ce dernier se présente face à Pyatov suite à un bon service de Dzeko et ne se fait pas prier. 1-0, le score à la mi-temps donc.

D'ailleurs, dès la 7e minute et sur un corner frappé côté gauche, le cuir était dévié au premier poteau par Strootman pour Dzeko qui obligeait Pyatov à un arrêt de grande qualité. Sur un autre corner au quart d'heure de jeu, c'est Manolas qui décroisait trop son coup de crâne. Bref, si le  score était plus ou moins logique au terme du premier acte dans un match somme toute équilibré, les choses allaient changer dans le second.

En effet, Donetsk égalisait 6 minutes seulement après le retour des vestiaires. Rakytskiy lance Ferreyra qui se joue de Manolas avant d'entrer dans la surface et de marquer du droit pour égaliser. C'est alors un autre match qui commence pour des locaux qui voulaient absolument marquer un autre but avant d'aller défier la Louve à Rome.

Ils y parviendront enfin à un quart d'heure du terme de la partie, quand Rodriguez marque d'un coup franc axial sublime depuis les 22 mètres. Le club ukrainien recule alors et la Roma reprend le contrôle du jeu en se méfiant des contres éventuels. Le match change donc de nouveau de physionomie, mais le score lui, ne changera plus. Cette double confrontation reste donc encore des plus ouvertes. Et le match retour s'annonce passionnant.

L'article continue ci-dessous

 

Commentaires ()