Chelsea-Manchester City (0-1) - Les Citizens frappent un grand coup
Chelsea, Man City
Getty
En déplacement à Chelsea pour attaquer une semaine dantesque (PSG, Liverpool), Manchester City a réussi un gros coup grâce à Gabriel Jesus.

Choc de titans ce samedi après-midi en Premier League, où l'ambitieux Chelsea recevait le champion en titre, Manchester City. Un match finalement remporté par les Skyblues sur la plus petite des marges, grâce à un but de Gabriel Jesus en début de seconde période.

Une rencontre dans laquelle les hommes de Tuchel et de Guardiola se sont rendus coup pour coup avec une première occasion pour Lukaku au quart d'heure de jeu, bien gêné par le retour de Laporte.

City monte peu à peu en puissance, Chelsea voit Reece James sortir sur blessure, et les deux défenses (deux des meilleures d'Europe) tiennent en respect les attaques adverses. Alors Rodri tente sa chance de loin, mais Rüdiger détourne.

Bien trouvé par Jack Grealish à quelques minutes de la pause, Gabriel Jesus se voit offrir une première opportunité de débloquer le tableau d'affichage, mais manque sa volée. Partie remise pour l'attaquant brésilien, qui ouvre le score à la suite d'un corner, sur une frappe contrée (0-1, 53e).

Les visiteurs maintiennent une pression terrible, et Edouard Mendy doit alors se montrer décisif à plusieurs reprises pour garder l'espoir dans son camp. L'ancien portier de Rennes s'imposer à deux reprises devant Grealish, tandis que Thiago Silva réalise un retour salvateur pour sortir une frappe de Jesus.

L'article continue ci-dessous

En face, Chelsea tente bien de réagir, mais le but de Kai Havertz est refusé pour hors-jeu et les offensives des Blues manquent trop de précision pour aller réellement inquiéter Ederson. Meilleure attaque de Premier League jusqu'à présent, les Londoniens terminent sans cadrer la moindre frappe malgré une dernière incursion d'Havertz, en retard aux devants d'Ederson.

United tombe contre Villa

Très bonne opération pour Manchester City à trois jours de défier le PSG : les voilà de retour à hauteur de Manchester United, battu sur sa pelouse par Aston Villa, malgré la titularisation de Cristiano Ronaldo.

Avec notamment 26 frappes, les Red Devils ne sont jamais parvenus à trouver la faille avant d'être surpris par un but de Kortney Hause dans les derniers instants de la rencontre (0-1, 88e). Coup dur pour les protégés d'Ole Gunnar Solskjaer dans la course aux première places de Premier League, alors que Bruno Fernandes a manqué le penalty de l'égalisation.