Bruges-PSG (1-1) : Le PSG tenu en échec malgré la MNM
Messi Bruges-PSG
Getty Images
Malgré la présence de Mbappé, Neymar et Messi, le PSG a été tenu en échec à Bruges !

On attendait monts et merveilles du PSG qui alignait pour la première fois la MNM. Mais face à Bruges, le PSG a bafouillé son football, étant bousculé et chahuté par une très belle équipe belge qui a crânement joué sa chance.

Herrera, l'homme fort du PSG

C'est pourtant le PSG qui a ouvert le score dans cette rencontre au quart d'heure de jeu. Contre le cours du jeu il faut bien l'avouer et en jouant parfaitement une contre-attaque car Bruges jouait haut. Le but parisien était l'œuvre d'Ander Herrera, d'une jolie reprise de volée, reprenant un centre de Kylian Mbappé qui avait tourné en bourrique la défense de Bruges sur le côté gauche.

Actuellement en pleine bourre, le Basque venait tout simplement d'inscrire son 4e but depuis le début de la saison, le tout en sept matches.

Le PSG bousculé

Dès la 27e minute, Bruges égalisait logiquement par son capitaine, Hans Vanaken, esseulé dans la surface, qui bénéficiait lui aussi d'un superbe centre, adressé par Sobol.

Toujours à la recherche de son premier but sous ses nouvelles couleurs, Lionel Messi était proche d'y parvenir mais sa jolie frappe enroulée heurtait la barre transversale (29e).

Keylor Navas empêchait ensuite Bruges de prendre l'avantage en repoussant un coup franc de Vanaken (33e) puis une frappe de De Ketelaere (39e). Marquinhos jouait ensuite les sauveurs face à ce même De Ketelaere (44e).

Mbappé sort sur blessure

Agacé par le comportement de son équipe, Mauricio Pochettino procédait à deux changements à la pause : Draxler et Danilo entraient en jeu à la place de Wijnaldum et Paredes.

Mais Bruges continuait sur sa lancée et Navas (48e) puis Diallo (49e) maintenaient le PSG à flot. Comme si cela ne suffisait, le PSG perdait Mbappé, touché à la cheville gauche. Le Français cédait sa place à Mauro Icardi (50e).

L'article continue ci-dessous

Il fallait ensuite attendre la 70e minute pour revoir le PSG à l'attaque. Mesis se signait en tirant de près, dans un angle fermé, mais Simon Mignolet repoussait la tentative de l'Argentin.

A un quart d'heure de la fin, Nuno Mendes entrait en jeu à la place de Diallo et apportait aussitôt sa vitesse dans le couloir gauche. Le Portugais servait ainsi idéalement Icardi mais ce dernier manquait sa Madjer (81e).

Cette action symbolisait les manques du PSG dans cette rencontre et qui doit se contenter du match nul. Un résultat heureux pour les Parisiens tant ils ont été bousculés.