Clermont-Monaco (1-3) : Ben Yedder et l'ASM enchaînent
Wissam Ben Yedder, Clermont v Monaco
Getty Images
Mené au score par une belle équipe de Clermont, Monaco a su renverser les locaux et s'est finalement imposé, grâce notamment à un but de Ben Yedder.

Vainqueur contre l'AS Saint-Etienne (3-1) en milieu de semaine, Monaco était cette fois opposé au promu clermontois, ce dimanche. Avec 8 points au compteur au coup d'envoi, le club du Rocher, largement en dessous de ses standards habituels, avait à coeur d'enchaîner un second succès de rang pour la première fois de la saison.

Mais se déplacer à Clermont n'a rien d'une chose aisée. Les ex-pensionnaires de Ligue 2 sont joueurs et pas du genre à compter leurs offensives, et les hommes de Niko Kovac en ont fait les frais en début de rencontre. Surpris par l'allant des locaux, Monaco a été dépassé durant de longues minutes, subissant les assauts clermontois.

L'article continue ci-dessous

Clermont débute fort, Ben Yedder calme tout son monde

Dès la 7ème minute de jeu, le promu a été récompensé de ses efforts. À la réception d'un centre tendu venu de la gauche, Mohamed Bayo, le buteur maison, a eu le geste juste pour reprendre de volée et ouvrir le score, faisant exploser le petit stade Gabriel-Montpied. Avec l'aide de la barre transversale, l'attaquant n'a laissé aucune chance au portier monégasque, fusillé sur sa ligne de but. Sonné, le club de la Principauté est ensuite passé tout proche de la correctionnelle à la 14ème minute.

Dans la surface de réparation, Jason Berthomier a été fauché et s'est donc effondré. Pénalty ? Non, l'arbitre n'ayant pas jugé l'action illicite et rencontrant d'inhabituels soucis de liaison avec la VAR. De quoi faire enrager des locaux qui auraient aimé s'offrir le luxe de doubler la mise... D'autant que Monaco s'est ensuite remis de ses émotions.

Et comme souvent, la délivrance est venue du pied de Wissam Ben Yedder. L'international français, double buteur contre les Verts lors du dernier match, a effacé le gardien adverse avant de marquer dans le but vide (26e), sauvant la mise aux hommes de Niko Kovac, dépassés jusque-là. Dès le retour des vestiaires, Kevin Volland, bien trouvé par son latéral Caio Henrique, a permis à l'ASM de prendre l'avantage, armant une frappe du gauche ne laissant aucune chance à Arthur Desmas (48e).

La suite de la rencontre a été particulièrement ouverte, et chaque équipe a tenté d'inscire un but supplémenaire... Seuls les Monégasques y sont parvenus. Dans le temps additionnel, Sofiane Diop a aggravé le score d'un geste inspiré, bien aidé il faut le dire par une erreur grossière du portier adverse. Cruel pour Clermont.