Chelsea-Manchester City 0-2, Aguero et Man City restent les patrons
Dernière mise à jour
Manchester City a fait honneur à son statut de champion d'Angleterre en battant Chelsea (2-0). Aguero a été le héros du match avec un doublé inscrit.

Trophée du Community Shield
Chelsea-Manchester City : 0-2
Buts :
Aguero (13e, 58e)

Une semaine avant le coup d'envoi de la Premier League, Chelsea et Manchester City se retrouvaient ce dimanche pour le traditionnel Community Shield. Ceux qui s'attendaient à une bataille équilibrée entre le champion d'Angleterre et le vainqueur de la FA Cup ont été quelque peu déçus. Malgré la présence de l'enchanteur Maurizio Sarri sur le banc des Blues, City a plutôt survolé les débats. Grâce à un doublé de l'inusable Sergio Aguero, les Eastlands se sont imposés 2-0 et ils auraient pu gagner plus largement avec un peu plus d'efficacité devant.

Déjà très en forme et nullement touché par le Mondial décevant de sa sélection, Aguero a donc frappé fort d'entrée. El Kun n'a eu besoin que de 13 minutes de jeu pour surprendre son compatriote Willy Caballero. D'un tir du gauche, et à la conclusion d'un excellent contre de son équipe, le buteur argentin signait sa 200e réalisation sous la tunique des Sky Blues. La 201e ne s'est pas faite attendre trop longtemps. A la 13e minute de la deuxième période, il remettait ça avec cette fois une frappe croisée du droit, au sortir d'une autre séquence de remontée de balle rapide de sa formation.

Malgré leur mainmise, les hommes de Guardiola ont fait la différence sur deux contres. Mais, ils auraient pu aussi trouver la faille sur des actions construites. Ce ne sont pas les occasions qui leur ont manqué. Tout en endossant le costume du héros du match, Aguero a aussi gaspillé quelques cartouches (50e et 73e), manquant ainsi la possibilité de plier le suspense rapidement. Il sera difficile cependant de lui en tenir rigueur. En revanche, Riyad Mahrez pourrait se faire tirer les oreilles, pour avoir été trop maladroit dans la finition. La seule recrue estivale de City a signé un tir trop mou à la 44e, et il a vu aussi une tentative frôler le cadre à la 66e. Des manqués qui symbolisent une prestation globale assez moyenne de l'international algérien. Mais, il convient de rester indulgent avec l'ancien havrais, sachant aussi qu'il revenait tout juste de blessure.

L'article continue ci-dessous

Des Blues totalement impuissants

D'autres attaquants de City se sont mis en évidence sans parvenir à conclure et donner une ampleur au score plus conforme à la physionomie du match. Leroy Sané avait été le premier à rater le coche (3e). Le jeune Phil Foden a, de son côté, buté sur Caballero (52e) tout comme les rentrants Brahim Diaz (83e et 93e) et Gabriel Jesus (84e). Une multitude d'offensives non converties qui ont maintenu les Londoniens dans le match.

Néanmoins, tout en évitant la correction, les Blues n'ont jamais vraiment donné l'impression de pouvoir surprendre leurs opposants. Privés de Hazard, de Giroud, de Willian et de Batshuayi, ils ont manqué à la fois de créativité et de percussion une fois la ligne médiane franchie. Il y a bien eu des alertes sur les buts de City, mais elles étaient surtout consécutives à des interventions ratées de Claudio Bravo (devant Hudson Odoi 20e, et face à Abraham 89e). Pas de quoi pavoiser donc, et surtout des raisons suffisantes pour rester humbles, continuer à travailler et essayer d'adhérer aux idées du nouveau manager.

Commentaires ()