Celta Vigo-Real Madrid 2-4, le Real fait boire la Galice jusqu'à la lie au Celta
GETTY IMAGES
Le Real Madrid était attendu en Galice pour confirmer son renouveau. Mission accomplie pour le club merengue avec un Benzema étincelant.

Le Real Madrid voulait profiter de ce périple en Galice pour poursuivre son redressement entrevu ces dernières semaines. Redressement que le club espagnol a entamé depuis l'arrivée du coach intérimaire Santiago Solari à sa tête.

Cette rencontre offrait également au club merengue l'opportunité de profiter du surprenant faux pas du Barça à domicile face au Betis Séville ce dimanche. Et comme souvent depuis quelques rencontres, le Real a pu compter sur un Karim Benzema inspiré.

La Galice jusqu'à la lie ?

Le Français donne le ton dès la 3e minute, lui qui profitait d'une longue remise en touche de Gareth Bale pour réaliser un contrôle et une frappe croisée du droit qui frôlait le poteau gauche de Sergio Alvarez. C'est encore l'ancien lyonnais qui se signalera sur l'ouverture du score merengue, suite à une ouverture de Modric sur laquelle il résiste au retour de Roncaglia et fait mouche avec un très précis plat du pied pour donner du sens au bon début de rencontre de sa formation.

BENZEMA CELTA REAL MADRID LALIGA

Benzema continue à torturer la défense galicienne, mais Kroos rate le but du break après un bon travail du Français. Cependant, le Celta rétorque avec une frappe de Brais Mendez que Thibaut Courtois détourne peu avant le repos. 0-1 sera d'ailleurs le score à la pause et il est loin d'être illogique au vu de la physionomie de la rencontre. Même si le Real a perdu Casemiro et Reguilon en cours de route.

Benzema se signale encore en début de seconde période en dribblant Cabral et en tentant du droit pour une frappe qui heurtera la transversale d'Alvarez. Quelques instants plus tard, l'attaquant merengue réalise un nouveau numéro qui s'achève par une frappe puissante, laquelle rebondit sur le poteau, puis revient sur Cabral qui marque de la poitrine dans ses propres cages.

L'article continue ci-dessous

Hugo Mallo réduira par la suite la marque, le capitaine galicien qui reprend de manière rasante un centre venu du flanc droit. Mais cette réalisation s'avérera anecdotique par la suite. Le Real obtenant un pénalty quand Odriozola est mis au sol par une faute de Junca pour un pénalty transformé par Captain' Ramos. Daniel Ceballos clôra le festival du Real en nettoyant la lucarne gauche de Sergio Alvarez. Le but de de Mendez pour le Celta Vigo en toute fin de match ne changera rien au destin de la rencontre.

2-4. Le Celta aura bu le calice jusqu'à la lie. Benzema aura livré une copie magistrale et Solari renforce sa candidature en tant que coach principal.

 

Commentaires ()