Cagliari-Juve (1-3) - Ronaldo porte la Juve à Cagliari
Cristiano Ronaldo Cagliari Juventus Serie A
Getty
Un triplé de Cristiano Ronaldo en trente minutes a permis à la Juventus de se remettre la tête à l'endroit sur la pelouse de Cagliari (1-3).

Crisitiano Ronaldo avait-il des choses à prouver ce dimanche après-midi sur la pelouse de Cagliari ? Cinq jours après la désillusion contre Porto en Ligue des champions et les questions sur son avenir, le génial portugais a apporté la plus belle des réponses en signant un triplé en une demi-heure pour porter son équipe.

Un récital lancé après seulement une dizaine de minutes avec un coup de casque gagnant sur corner pour lancer les champions d'Italie vers le succès (0-1, 10e).

Passé proche de l'expulsion pour un pied haut sur Cragno, le Portugais double ensuite la mise sur un penalty qu'il avait lui-même obtenu (0-2, 25e). Entre-temps, c'est Alvaro Morata qui avait porté le danger sur le but adverse, sans succès.

Sur une percée d'un Chiesa très remuant, Ronaldo est une nouvelle fois servi à droite aux abords de la surface avant de fixer son vis-à-vis et de tromper Cragno pour la troisième fois de la rencontre d'un missile du gauche (0-3, 32e).

Inoffensif, les joueurs de Cagliari s'en remettent aux coups de pieds arrêtés pour tenter de porter le danger devant la cage d'un Szczesny qui passe une première mi-temps bien tranquille.

Les locaux reviennent toutefois avec de meilleures intentions après le repos et sollicitent le dernier rempart de la Juve une première fois avec Marin. Et c'est finalement Giovanni Simeone qui concrétise la bonne passe des siens en marquant sur un bon centre en retrait venu de la droite (1-3, 61e).

L'article continue ci-dessous

Malgré une nouvelle tentative non cadrée de Ronaldo, la Juve tombe progressivement dans un faux rythme, mais n'est plus guère inquiétée par son adversaire du jour. Rabiot ne cadre pour sa part pas sa frappe sur une belle remise du Portugais.

De son côté, Cagliari n'abdique pas complètement et fait passer un dernier frisson sur l'échine d'Andrea Pirlo sur cette frappe à ras de terre de Pereiro, qui ne trouve finalement pas le cadre, avant de trouver les gants de Szczesny quelques instants plus tard. Ronaldo manque lui le quadruplé seul face au but dans les dernières secondes.

Avec ce résultat, la Juventus maintient l'écart avec l'Inter, qui l'a emporté un peu plus tôt au Torino, et pointe donc toujours à dix points des Nerazzuri. La pression est sur les épaules de l'AC Milan, qui affronte le Napoli plus tard dans la soirée.