Burnley-Liverpool 1-3, les Reds ont du répondant
Dernière mise à jour
Getty
Alors qu’ils étaient menés, les Merseysiders ont réussi à faire le plein de points sur le terrain de Burnley. Ils restent au contact de Man City.

15e journée de Premier League
Burnley-Liverpool : 1-3
Buts :
Cork (54e) ; Milner (62e), Firmino (69e), Shaqiri (91e)

L’invincibilité de Liverpool en Premier League n’était pas loin de tomber ce mercredi soir. En cette période chargée en matches, les Reds sont apparus moins fringants que d’habitude sur la pelouse de Turf Moor de Burnley. Ils auraient pu payer le prix fort, mais au final ils s’en sortis indemnes. Et ce à la faveur surtout d’un sursaut au cœur de la seconde période, matérialisé par deux buts en l’espace de sept minutes.

La première mi-temps des Reds était totalement indigeste. Amorphes, ils n’ont absolument rien montré aux avant-postes. Et, derrière, ils auraient pu, ou même dû, encaisser un but. À la 35e minute, Phil Bardsley a manqué l’ouverture du score d’un rien, avant que Barnes n’ait vu son but se faire annuler pour cause d’un hors-jeu très litigieux. À la pause, il y avait donc toujours 0-0 et c’était bien payé pour les vice-champions d’Europe.

L'article continue ci-dessous

Au retour des vestiaires, la bande à Klopp a donc su montrer un bien meilleur visage. Mais, paradoxalement, c’est là qu’elle s’est retrouvée dos au mur. À la 54e minute, et alors que Naby Keita venait de toucher le poteau, Jack Cork a surgi dans la surface opposée pour exploiter une intervention ratée d’Alisson. Le gardien brésilien a laissé échapper le ballon sur un arrêt, et le défenseur des Clarets pour donner l’avantage aux siens. Un avantage qui n’est cependant resté de mise que pendant huit minutes.

À la 62e minute, James Milner a amorcé le réveil des siens avec un tir victorieux de l’extérieur de la surface. Une frappe sèche qui a trompé Joe Hart. Battu sur le coup après avoir longtemps tenu, ce dernier a ensuite dû s’incliner une deuxième fois. A la 69e, il cédait à la suite d’un bon mouvement collectif des visiteurs, conclu par Firmino. Ça faisait 1-2 et la fin de rencontre a vu Liverpool asseoir sa domination et se créer une pluie d’opportunités. Salah (82e et 85e) et Keita (82e) auraient pu assurer le break, mais cet honneur est revenu au rentrant Xherdan Shaqiri (91e) à l’entame du temps additionnel et sur un contre express dévastateur. 

Commentaires ()