Brentford - Chelsea (0-1) : les Blues remercient Mendy et répondent à Liverpool et Manchester City
Edouard Mendy Chelsea Brentford Premier League 2021-22
Getty Images
Mis sous pression par les victoires de Manchester City et Liverpool, Chelsea s’en est remis à Mendy pour reprendre son fauteuil de leader à Brentford.

La pression ? Chelsea ne la connait pas et ce n’est pas une trêve internationale qui est venue perturber la confiance que les Blues ont depuis l’arrivée de Thomas Tuchel et la victoire en Ligue des Champions. Attendu au tournant cette saison en Premier League, le club londonien montre depuis huit journées qu’il a les épaules solides et qu’il faut compter sur lui pour le titre.

Après avoir douté avec deux défaites de suite contre Manchester City, en championnat, et à la Juventus Turin, en Ligue des Champions, les Blues ont repris leur bonhomme de chemin. Deux semaines après la victoire contre Southampton, les coéquipiers de N’Golo Kanté, parfaitement remis du Covid-19, ont signé un nouveau succès de rang à Brentford (1-0). Un succès important et obligatoire après que Liverpool et les Citizens ont remporté le match de la 8eme journée, un peu plus tôt.

Mendy infranchissable

Pourtant, faire le court déplacement sur la pelouse des Bees, septième au coup d’envoi, n’avait rien d’un match facile pour les hommes de Tuchel. Surtout, après une trêve internationale qui a laissé des marques à Chelsea avec notamment la blessure de Thiago Silva.

Mais l’effectif londonien est pléthorique et permet à l’ancien coach du PSG de pouvoir changer les joueurs sans perdre en compétitivité. Sans le défenseur brésilien et Rudiger, ce sont Chalobah et Malang Sarr, qui a fêté ses débuts en Premier League, qui ont été alignés et ont rendu la confiance à leur coach.

Dire que Chelsea a maitrisé les débats n’a rien de vrai mais les Blues ont fait preuve de sérénité pour maitriser la fougue de Brentford. Après une demi-heure à ronronner, Chelsea s’est réveillé au meilleur des moments juste avant pause (45eme) avec un nouveau but de Chiwell, préféré à Marcos Alonso et déjà buteur lors de la dernière journée.

L'article continue ci-dessous

Brentford a tout tenté

Un coup de massue sur la tête du club promu qui n’a jamais trouvé les solutions durant le deuxième acte. L’absence de Yoane Wissa, meilleur buteur du club, s’est clairement fait ressentir mais les hommes de Thomas Frank ont fait plus que jouer dans les yeux avec Chelsea.

Sans Edouard Mendy dans les buts adversaires (67eme, 83eme, 85eme, 92eme) et des poteaux, Brentford aurait pu espérer mieux. Mais Mbeumo a touché par deux fois les montants quand les Blues n’ont eu besoin que d’un tir cadré pour gagner.

C’est l’expérience qui a finalement fait la différence et qui empêche les Bees d’accrocher un nouvel adversaire de choix à leur tableau de chasse après avoir battu Arsenal et fait nul contre Liverpool. L’essentiel est ailleurs, Chelsea reprend son fauteuil de leader. Dans la douleur.