Bourges-Lyon 0-2 - L'OL évite le piège à Bourges
Getty
L'OL a composté son ticket pour les 16èmes de finale de la Coupe de France en faisant respecter son rang à Bourges (0-2), ce samedi.

En début de soirée, c'est un Jean-Michel Aulas admiratif qui a commenté l'exploit de Lyon-Duchère, juste après la large victoire du petit voisin contre Nîmes (3-0). Après cette prouesse, qui reste LE résultat de ces 32èmes de finale de Coupe de France pour le moment, l'OL s'est présenté dans l'autre costume, celui du gros, ce samedi soir, à Bourges.

Ce match avait pourtant tout d'un piège, dans le contexte champêtre de la Coupe, avec une équipe mixte choisie par Bruno Genesio pour entamer l'année en douceur. Seuls Lopes, Denayer, Mendy et Ndombélé, voire Marçal, étaient des titulaires déclarés dans le onze du soir.

Le premier acte a longtemps souligné le manque de réussite de Moussa Dembélé. Par trois fois, l'ancien buteur du Celtic a eu l'occasion de débloquer la situation, mais il a manqué de chance ou de précision (5e, 30e, 65e). Un premier acte qui aurait pu mal se terminer si Anthony Lopes n'avait pas été sauvé par sa barre sur un coup de tête puissant de Gaël Ebongue (41e).

L'article continue ci-dessous

Cet avertissement a au moins eu le mérite de réveiller les Lyonnais, qui sont revenus avec plus de conviction au retour des vestiaires. Dubois (47e) puis Dembélé (48e) ont manqué le coche, mais Martin Terrier, d'un bel enchaînement dans la surface, n'a pas tremblé pour délivrer l'OL (0-1, 59e).

La dernière demi-heure n'a pas été tranquille pour les Lyonnais, c'est le moins qu'on puisse dire. Agacé par ce relâchement, Anthony Lopes a notamment dû sortir le grand jeu avec un triple arrêt face à Ebongue et Nze (63e). Il a fallu attendre le but du break de Mendy, opportuniste après une reprise sur la barre de Dembélé (0-2, 77e). Un avantage conservé jusqu'au bout par l'OL, vainqueur sans brio pour ce match de rentrée.

 

Commentaires ()