Bordeaux - Monaco (0-3), Monaco maintient le rythme
Wissam Ben Yedder Bordeaux Monaco Ligue 1 18042021
Getty
L’AS Monaco a poursuivi sur sa lancée en Ligue 1 en prenant le meilleur sur Bordeaux (3-0). L’équipe de Kovac reste troisième.

L’AS Monaco maintient le cap en Ligue 1. Ce dimanche, la formation princière a assuré son quatrième succès de suite en championnat, et sans but encaissé qui plus est. Les hommes de Niko Kovac se sont défaits sans trop de peine d’une équipe de Bordeaux, toujours aussi impuissante. Une victoire par trois buts d'écart.

Bordeaux a tenu une demi-heure

Cette fois, les Monégasques n’ont pas eu à attendre la seconde période pour prendre les devants à la marque. Les visiteurs ont ouvert le score à la demi-heure du jeu grâce à Kevin Volland. L’Allemand a trompé la vigilance de Benoit Costil d’une frappe enroulée du droit, suite à un crochet du gauche pour éliminer un défenseur. Et à la passe, il y avait Wissam Ben Yedder, dont la déviation subtile a mis son partenaire dans les meilleures conditions pour trouver la faille.

L’ASM méritait cette avance, surtout qu’elle avait déjà failli faire mouche à la 16e par l’intermédiaire d’Aleksandr Golovin. Le Russe a cadré une frappe à ras de terre, mais Costil avait retardé l’échéance.

A 0-1, Bordeaux était encore dans le match mais la formation de Jean-Louis Gasset n’a pas montré grand-chose pour espérer un retour à la marque. Ce n’est qu’à la 65e que les Marine et Blanc se sont créés leur première vraie occasion par le biais de Nicolas De Préville. La tentative de ce dernier a été repoussée par Benjamin Lecomte. A la 77e, Toma Basic s’était aussi signalé côté girondin avec un tir sur le poteau. 

L'article continue ci-dessous

Monaco sans forcer 

Le score à ce moment-là était déjà de 2-0 pour les visiteurs. En tout début de seconde période, Gelson Martins a doublé la mise, en mettant à profit une excellent passe en profondeur d’Aurélien Tchouaméni (48e). Monaco n’a donc même pas eu besoin de forcer pour se mettre à l’abri. 

En fin de rencontre, les Aquitains, frustrés par cette nouvelle prestation sans relief, ont baissé les bras. Ils ont même fini le match en infériorité numérique après un deuxième jaune pris par Tom Lacoux. Avec un homme en moins, ils ont laissé plus d'espaces derrière et Stevan Jovetic en a profité pour corser l'addition (91e) en reprenant de la tête une remise parfaite de Sofiane Diop.

Avec cette défaite, Bordeaux continue de dégringoler au classement puisqu’il est désormais 16e, avec cinq points seulement d’avance sur le barragiste. Tout le contraire de Monaco, qui ne cesse de séduire et qui conforte sa place sur le podium. Revenue à deux points du leader lillois, l’équipe princière peut même croire plus que jamais au titre.