Belgique-Portugal (1-0) - La Belgique s'en sort face au Portugal
Thorgan Hazard Belgium Portugal Euro 2020
Getty
Dominée de bout en bout par une belle équipe du Portugal, la Belgique s'en sort très bien en se qualifiant grâce à un coup de canon de Thorgan Hazard.

C'était le premier très gros choc de ces huitièmes de finale de l'Euro, et il aura été haletant de bout en bout. Au terme d'une rencontre dominée par le Portugal, c'est pourtant la Belgique qui se sera montrée efficace sur un but de Thorgan Hazard pour poursuivre l'aventure. Fin de route pour les tenants du titre, qui verront donc une autre sélection leur succéder le 11 juillet prochain à Wembley.

Une rencontre entamée du bon pied par les Lusitaniens, rapidement dangereux mais Diogo Jota n'est pas en réussite face au but depuis le début du tounroi. Les tenants du titre sont biens, plus fringants que des Diables Rouges trop crispés et qui laissent à leurs adversaires la responsabilité de faire le jeu.

Revenu à hauteur d'Ali Daei en tant que meilleur buteur de l'histoire des sélections, Cristiano Ronaldo est tout proche de trouver la faille d'un coup-franc surpuissant des 25 mètres, mais Courtois sort le grand jeu, au grand dam de tous les Portugais.

En face, Eden Hazard et Kevin de Bruyne sont à la peine, et le jeu belge ne parvient pas à se mettre en place. Jusqu'à ce ballon récupéré par Thomas Meunier aux 20 mètres pour décaler Thorgan Hazard, qui ouvre le score d'une frappe limpide de l'entrée de la surface (1-0, 41e). Une tentative sur laquelle Rui Patricio se montre moins impérial que devant Paul Pogba, mercredi soir à Budapest.

Devant au score contre le cours du jeu, les Belges perdent De Bruyne, touché à la cheville à la suite d'un rude tacle par derrière de Palinha à la fin de la première période. Un coup dur qui ne les aide pas à s'installer davantage dans la rencontre, et ils continuent de globalement subir face à des tenants du titre de plus en plus entreprenants pour revenir au score.

Les occasions franches restent toutefois plutôt rares, malgré le coaching offensif de Fernando Santos avec les entrées de Joao Felix et Bruno Fernandes avant même l'heure de jeu. Diogo Jota envoie sa demi-volée juste au-dessus après un très bel enchaînement et Courtois sort la tentative de la tête du jeune attaquant de l'Atlético Madrid.

L'article continue ci-dessous

Eden Hazard se démène pour essayer de gratter quelques pourcents de possession pour son équipe, mais Lukaku voit bien peu de ballons parvenir jusqu'à lui. La fin de match se tend, mais la Belgique résiste aux assauts portugais pour conserver son court avantage.

Il faut un arrêt réflexe de Courtois sur sa ligne pour boxer un coup de casque de Ruben Dias, arrivé lancé pour catapulter un corner vers le but. Puis le poteau, qui vient s'interposer devant un Raphael Guerreiro venu frapper du droit de l'entrée de la surface. Avant une dernière frappe juste à côté de Joao Felix au bout d'un temps additionnel irrespirable.

La Belgique retrouvera l'Italie en quarts de finale, mais pourrait faire sans Kevin de Bruyne ni Eden Hazard, sorti grimaçant en se tenant l'arrière de la cuisse.