Bayern-Union Berlin (1-1) - Cette fois, c'est sur, les Bavarois sont touchés !
Jamal Musiala Andreas Luthe Bayern Union Berlin 2020-21
Getty Images
Le Bayern Munich a été tenu en échec par l'Union Berlin (1-0) ce samedi, et ne s'est pas rassuré du tout avant le retour face à Paris, mardi prochain.

Défait par le Paris Saint-Germain (2-3), mercredi soir, en quart de finale aller de Ligue des Champions, le Bayern Munich est une équipe sonnée. Malgré une domination de tous les instants, les Allemands ont été surpris par les Franciliens, emmenés par un Kylian Mbappé des grands soirs. Ce samedi, il fallait se remettre en ordre de marche.

Real Madrid - Zinédine Zidane : "Kylian Mbappé ? Pas ma préoccupation actuellement"

Oui mais voilà, digérer cette première défaite en C1 depuis deux ans n'est pas une chose aisée. Allergiques à la défaite, les Bavarois devaient toutefois l'emporter face à l'Union Berlin, eux qui n'ont pas assez d'avance sur le RB Leipzig en Bundesliga. Et force est de constater que le mental des hommes d'Hansi Flick est touché...

Kingsley Coman sorti par précaution, le Bayern se saborde 

Comme on pouvait s'y attendre, le Bayern Munich a pourtant maîtrisé son sujet face à l'Union Berlin, équipe habituée à subir. Mais à la différence de mercredi soir, les locaux n'ont pas su concrétiser leur domination par des occasions franches. Au contraire, en première période, la plus grosse opportunité a été à mettre à l'actif des visiteurs. Fautif en Ligue des Champions, Manuel Neuer a cette fois été impeccable dès sa première intervention, repoussant parfaitement la tête à bout portant de Marius Butler (23e).

À la pause, le Bayern Munich a été contraint de faire sortir son Français Kingsley Coman. Touché au genou, l'ailier s'est fait une énorme frayeur et a sollicité les soignants. Il avait finalement pu terminer la mi-temps normalement, mais a finalement cédé sa place à la pause. Une mesure de précaution, à première vue.

Au retour des vestiaires, le Champion d'Allemagne s'est armé de patience et a su faire la différence à la 68e. Trouvé par Thomas Muller, Jamal Musiala s'est joué de son vis à vis avant de marquer du pied gauche. L'Union Berlin avait craqué, et le Bayern avait fait le plus dur. Enfin ! Incapables de doubler la mise par la suite, les hommes d'Hansi Flick ont été rejoints en fin de rencontre sur un but signé Ingvartsen (86e). Pas la meilleure manière de préparer un quart de finale retour face au Paris Saint-Germain...