Bayern Munich-Real Madrid 1-2, Marco Asensio punit les Bavarois
Getty Images
Malmené par le Bayern Munich, le Real Madrid parvient tout de même à prendre un léger avantage avant le match retour à Santiago Bernabeu.

Ligue des champions
Bayern Munich-Real Madrid : 1-2
Buts : Kimmich (28)- Marcelo (44e), Asensio (57e)

Le Real Madrid s'est imposé ce mercredi soir en demi-finale aller de Ligue des champions dans le choc des titans entre deux des plus grands palmarès du football européen. Les Merengue s'en tirent bien mais vont aborder le match retour avec un léger avantage. Le Bayern Munich pourra s'en vouloir de ne pas avoir été un peu plus réalise mais a également manqué de réussite lors de cette soirée.

D'entrée de jeu, le Real Madrid a joué à se faire peur. Sur une perte de balle de Dani Carvajal, Robert Lewandowski a centré vers Thomas Müller, mais ce dernier, gêné par un défenseur madrilène, n'a pu reprende le centre. Les Bavarois ont dominé le premier quart d'heure de la rencontre mais le sort s'est abattu contre eux. Arjen Robben, puis Jérôme Boateng, quelques minutes plus tard, ont été contraint de céder leur place sur blessure. Alors que le Real Madrid s'est mis à davantage jouer et s'est procuré une première occasion par l'intermédiaire de Carvajal, le Bayern a profité de ce temps fort madrilène pour opérer en contre attaque et ouvrir le score.

Sur une passe en profondeur, Joshua Kimmich a profité de la montée de Marcelo et l'espace laissé dans son dos pour avancer jusqu'à l'entrée de la surface. Pas attaqué par Raphaël Varane, l'Allemand a décché une frappe lourde du pied droit alors qu'il était en angle fermé. Mais Keylor Navas a anticipé un centre et voit le ballon rentrer dans les filets même s'il est parvenu à la toucher de la main gauche. Le Bayern Munich tente d'enfoncer le clou avant la mi-temps mais sur l'une des seules incursions madrilène, Marcelo égalise.

L'article continue ci-dessous

Un Real Madrid pragmatique

Sur un centre venu de la droite, Cristiano Ronaldo laisse filer, et Marcelo a fusillé le portier adverse d'une reprise de volée du pied gauche. Une frappe quasiment parfaite, rapide et qui est allée se loger dans le petit filet opposé. Fébrile sur une tête de Robert Lewandowski, Keylor Navas a failli encaisser un autre but avant la mi-temps mais finalement à la pause les deux équipes sont dos à dos.

En seconde période, bis répétita, le Bayern Munich domine, s'est créé de multiples occasions, à l'image du face à face de Robert Lewandowski en fin de match, des percées de Ribéry, des tentatives de centres de Müller, des nombreux cafouillages dans la défense du Real Madrid. Mais en tout début de deuxième période, c'est Marco Asensio qui a profité d'une erreur de la défense du Bayern Munich pour mener un contre avec Lucas Vazquez et conclure l'action avec sang froid.

Finalement, le Real Madrid s'en sort à l'expérience. Les hommes de Zinedine Zidane ont réussi à faire le dos rond, à se montrer solide défensivement malgré des espaces laissés et la fébrilité de Keylor Navas en première période, avant que ce dernier ne se reprenne en deuxième, mais aussi à exploiter la moindre brèche laissée par les Munichois pour finalement l'emporter.

Commentaires ()