Bayern Munich-Nuremberg 3-0, le Bayern était trop fort
Getty Images
Restant sur deux succès consécutifs toutes compétitions confondues, le Bayern n'a pas eu à forcer son talent pour l'emporter contre Nuremberg (3-0).

Quatrième de Bundesliga avec 24 points au compteur, le Bayern Munich recevait Nuremberg ce samedi à l'Allianz Arena. Un adversaire largement à sa portée puisque 15ème au classement. De ce fait, les Bavarois se devaient de l'emporter, avec la manière si possible, pour confirmer leur redressement après deux succès de rang contre Benfica (5-1) en Ligue des champions, puis à Brême (2-1) en Bundesliga. Pour cela, Nico Kovac, l'entraîneur des locaux, avait reconduit le onze de départ vainqueur face au Werder. Non sans une certaine réussite. 

Nuremberg trop faible pour espérer à l'Allianz Arena 

En effet, face à des visiteurs bien trop limités et frileux tactiquement pour espérer arracher ne serait-ce qu'un match nul, les joueurs du Bayern Munich n'ont pas tardé à se mettre en évidence et emballer la rencontre. Dominant largement le premier acte, le Champion d'Allemagne en titre a ainsi ouvert le score dès la 9ème minute de jeu, moment choisi par Robert Lewandowski pour inscrire son huitième but de la saison et mettre ses partenaires sur de bons rails, devançant la sortie du gardien adverse d'une tête inspirée suite à un corner frappé par Joshua Kimmich. 

L'article continue ci-dessous

Robert Lewandowski Fabian Bredlow Bayern Munchen 1 FC Nurnberg Bundesliga 08122018

À l'approche de la demi-heure de jeu, le Bayern Munich a ensuite doublé la mise grâce à un doublé de son buteur maison, à l'affût après une tentative de Leon Goretzka s'étant échouée sur la transversale. À bout portant et à la 27ème minute de jeu, le Polonais avait presque mis un terme aux derniers espoirs de visiteurs sans solution, dépassés par les protégés de Niko Kovac. 

Au retour des vestiaires, le Français Franck Ribéry punissait un peu plus Nuremberg à la 56ème minute en insrivant son premier but de la saison en championnat, son deuxième toutes compétitions confondues. Conséquence directe à cet écart conséquent, le rythme des débats baissait clairement. Le Bayern s'était en tout cas rassuré et revenait provoisoirement à la deuxième place au classement, bien que toujours devancé de neuf points par le leader qu'est le Borussia Dortmund, vainqueur dans le même temps d'un bouillant derby face à Schalke 04 (1-2). 

Commentaires ()