Bayern Munich-Borussia Dortmund (2-3), Dembélé renverse le Bayern
Dembele Dortmund
Getty Images
Auteur d'un but et d'une passe décisive, le Français Ousmane Dembélé a permis au Borussia de mater le Bayern mercredi en demi-finale de la Coupe.

Demi-finale Coupe d'Allemagne
Bayern Munich-Borussia Dortmund : 2-3
Buts :
J. Martinez (28e), Hummels (41e); Reus (19e), Aubameyang (64e), O. Dembélé (74e)

En mai prochain, le Borussia Dortmund va peut-être réussir à sauver sa saison en s'adjugeant la Coupe d'Allemagne. Si ça se produit, le prestigieux club de la Ruhr pourra grandement remercier son ailier français Ousmane Dembélé. Le talentueux ailier a été mercredi le héros de la qualification inattendue assurée face au Bayern Munich en demi-finale de la compétition. En deux gestes de grande classe, il a remis les siens à l'endroit et fait taire toute l'Allianz Arena.

Le onze combiné de Bayern-Dortmund

Corrigé par les Bavarois en championnat il y a un mois, le Borussia semblait se dirigeait vers la même issue dans ce troisième Klassiker de la saison. Alors qu'il restait moins d'une demi-heure à jouer, les locaux menaient logiquement 2 à 1. C'est là que Dembélé a commencé son show. Inspiré, il a d'abord servi Pierre-Emerick Aubameyang d'une superbe passe qui a lobé toute la défense munichoise (64e, 2-2). Le Gabonais n'avait alors plus qu'à mettre sa tête pour envoyer le cuir au fond. Dix minutes après cette égalisation, Dembélé est revenu martyriser l'arrière-garde du Bayern. Suite à un ballon perdu par Lahm, il s'est retrouvé avec le cuir devant l'entrée des 5m50. Trois joueurs lui obstruaient le chemin, mais il a su s'en débarrasser d'un superbe crochet avant d'enchainer avec une frappe enveloppée du gauche. Avec l'aide de la transversale, cela faisait 2-3.

Robben a tout raté

Presque à lui seul, Dembélé mettait à terre le Bayern et gagnait à l'occasion l'estime de tous les fans du Borussia. Une soirée qui sera marquée en lettres d'or dans son parcours au BVB. Plus tard, au moment de se rappeler cet exploit, il pourra aussi se dire que rien de tout cela ne se serait passé si le Bayern avait converti les très nombreuses tentatives qu'il a eues à 2-1. Et en particulier Arjen Robben . Peu en réussite, le Néerlandais a manqué au moins trois opportunités (58e, 83e, 86e). Et il a aussi trouvé le poteau quelques instants avant l'égalisation du BVB (83e).

Pour le Bayern, c'était donc une deuxième mi-temps cauchemardesque. Pourtant, la première avait laissé augurer un dénouement favorable quand les hommes d'Ancelotti sont passés de 0-1 à 2-1. Fautif sur le but de Marco Reus, Javi Martinez s'est rattrapé de son erreur en égalisant d'une tête sur un corner. Puis, c'est Mats Hummels qui s'illustrait contre son ancienne formation en signant une belle frappe à l'entrée de la surface suite à une remise parfaite de Franck Ribéry. Le Bayern croyait tenir alors sa victoire. C'était donc sans compter sur ce diable de Dembélé.

Commentaires ()