Lewandowski et le Bayern dominent Dortmund malgré Haaland
Robert Lewandowski FC Bayern Borussia Dortmund
Getty
Le Bayern est sorti vainqueur du Klassiker contre Dortmund ce samedi. Le triplé de Lewandowski a supplanté le doublé de Haaland (4-2).

Le Der Klassier allemand a tenu toutes ses promesses ce samedi. Le choc tant attendu entre le Bayern et le Borussia s’est résumé d’abord un bras de fer fratricide entre les deux stars que sont Erling Haaland et Robert Lewandowski. Puis, à la sortie du Norvégien, le Polonais et sa formation ont imposé leur loi, remportant ce match au sommet sur le score de 4 buts à 2.

Haaland a lancé le show…

C’est Haaland qui avait été le premier à se mettre en évidence dans ce choc. Après une minute de jeu, le Norvégien trouvait déjà la faille. Servi par Thomas Delaney dos au but, il est parvenu à se retourner et placer une lourde frappe. Même dévié par Jérome Boateng, le ballon a fini au fond des buts gardés par Manuel Neuer.

Une première banderille du cyborg scandinave, auquel a succédé une seconde à peine sept minutes plus tard. Faisant parler son sens de placement, il cueillait au premier poteau un service de Thorgan Hazard. Le match venait à peine de commencer que Haaland en a fait voir de toutes les couleurs à l’équipe bavaroise.

…et Lewandowski lui a répondu

Le buteur du BVB et ses coéquipiers n’ont cependant pas su maintenir ce rythme plus longtemps. A 2-0, ils ont levé le pied et ce fut ensuite au tour de Lewandowski et sa bande de prendre les choses en main. A la 26e, le Polonais réduisait la marque en exploitant un service parfait de Leroy Sané. Du bout du pied, il relançait sa formation. Comme son grand rival du jour, « Lewy » s’est ensuite chargé de planter deux banderilles. A la 44e, il égalisait dans cette partie en convertissant un pénalty.

L'article continue ci-dessous

Le duel Lewandowski – Haaland a tourné court en seconde période après que le Norvégien ait contracté un coup au tendon d’Achille. A l’heure du jeu, il a donc dû abandonner ses partenaires. Une défection que les visiteurs ont donné l’impression de pouvoir surmonter avant de craquer en fin de match.

Le Bayern remporte la mise sur le fil

Le BVB a fini par céder à la 88e sur une reprise de volée de Leon Goreztka. Une réalisation qui les a totalement déstabilisés, et Lewandowski en a ensuite profité pour mettre un triplé d’un rasant à l’entrée de la surface. C’était sa 31e réalisation de la saison. Il n’est plus qu’à 9 longueurs du record absolu détenu par Gerd Muller.

Avec ce succès renversant et acquis sur le fil, le Bayern conserve sa place de leader de Bundesliga au détriment de Leipzig. Lewandowski et consorts restent les maitres de ce championnat. Haaland, malgré son immense talent, doit encore patienter avant d’espérer leur succéder. Malgré sa belle copie, le BVB sort bredouille de cette empoignade et reste hors du Top 4.