Atlético Madrid - Barcelone (2-0), Lemar et l’Atlético crucifient le Barça
Thomas Lemar Atletico Madrid 2021-22
Getty Images
L’Atletico a pris le meilleur sur le FC Barcelone lors du choc de la 8e journée de la Liga. Thomas Lemar a été le grand héros de la rencontre.

On promettait une soirée compliquée au FC Barcelone pour son déplacement chez l’Atlético et c’est ce que l’équipe catalane a vécu. Chez le champion d’Espagne en titre, les Blaugrana ont été fidèles à ce qu’ils montrent depuis plusieurs matches, à savoir défaillants dans tous les secteurs et incapables de produire un jeu digne de ce nom.

Il suffisait de jeter un coup d’œil à l’onze de départ barcelonais pour présager des difficultés que cette formation allait vivre contre les Matelassiers. Alors, certes, ils ont eu la possession et dans des proportions assez conséquentes (69%) mais leur productivité est restée stérile et il n’y a eu aucune véritable alerte sur les buts gardés par Jan Oblak.

Lemar et Suarez, le duo gagnant

A contrario, Marc André Ter Stegen a eu du travail. Et il a eu à aller chercher à deux reprises le ballon dans ses filets. C’était après que son équipe se soit faite transpercer sur des contres rapides. Des contres sur lesquels Thomas Lemar a été impliqué.

Tandis que son compatriote Antoine Griezmann a démarré le match sur le banc, l’ancien Monégasque a réussi à sortir une prestation de haute volée, et qui fut matérialisée par deux gestes décisifs. Il a d’abord marqué le premier à la 23e minute, en se retrouvant à la conclusion d’une magnifique séquence enclenchée par Joao Felix et prolongée par Luis Suarez.

Ensuite, à la 44e, il a rendu la pareille à Suarez en lui délivrant un caviar dans la surface. Ce dernier n’avait alors plus qu’à fusiller son ex-coéquipier Marc André Ter Stegen pour doubler la mise en faveur des siens. « El Pistolero » avait promis de ne pas célébrer s’il marquait contre le Barça. Il ne l’a pas fait, mais il a effectué un geste de la main, pour mimer un appel téléphonique. Une manière de prendre sa revanche sur Ronald Koeman, qui l’avait informé en 2020 par téléphone qu’il ne comptait pas sur lui du côté du Camp Nou.

L'article continue ci-dessous

Luis Suarez Atletico Madrid 2021-22

Griezmann aurait pu participer au festival

L’Uruguayen, qui aurait déjà pu marquer à la 28e sur un tir croisé, a pris sa revanche sur ceux qui n’ont pas cru en lui. Et Griezmann aurait pu le faire également après son entrée en jeu durant le second acte. Pour cela, il aurait fallu qu’il négocie un peu mieux l’occasion qu’il a eue (75e). Alors qu’il pouvait conclure, il a choisi la passe pour Joaquin Correa, et en dosant trop sa transmission.

Si l’action avait débouché sur un but l’humiliation aurait été totale pour les Barcelonais et leur coach. Suspendu, ce dernier a assisté des tribunes au naufrage de ses troupes. En ces circonstances, il est commun de dire qu’il a beaucoup du pain sur la planche mais il n’est pas sûr du tout qu’il puisse avoir l’occasion de remettre son équipe sur les bons rails. Avec cette défaite, la troisième en six matches, son sort parait définitivement scellé.