Athletic Bilbao - Real Madrid 0-0, le Real n'y arrive pas
Getty Images
En déplacement à San Mames, le Real Madrid a manqué l'occasion de réduire l'écart avec le Barça en concédant un score nul et vierge (0-0).

L'occasion était peut-être trop belle pour ce Real encore dans le brouillard. Après le match nul du Barça dans l'après-midi contre le Celta Vigo (2-2), l'équipe de Zinédine Zidane a manqué l'occasion de réduire l'écart avec le leader de la Liga. Son match nul en Coupe du Roi avait annoncé la couleur, mercredi. Ce nouveau score de parité sur la pelouse de Bilbao conclut une semaine très moyenne.

Benzema et Ronaldo ont touché du bois

Un déplacement à San Mames n'est jamais une mission aisée, même quand Bilbao se traîne dans les profondeurs du classement. Comme à son habitude, le club basque a donné du fil à retordre à l'ogre madrilène avec un engagement de tous les instants. Et il est difficile d'avoir une lecture claire de ce match parce que l'odeur du K.O. a été palpable pendant toute la rencontre. Le Real a tenu le ballon et frappé davantage. Il a aussi touché du bois, deux fois. Mais l'Athletic a eu suffisamment de situations chaudes pour rendre ce résultat équitable.

Tout aurait pu s'enchaîner différemment si Karim Benzema n'avait pas trouvé le poteau après un bel enchaînement contrôle-frappe sur un service d'Isco (8e). Car Bilbao, qui avait laissé passer l'orage, a ensuite pris confiance progressivement. L'éternel Aduriz forçait Navas à s'employer sur une tête puissante (13e). Raul Garcia s'essayait ensuite à son tour mais le milieu espagnol butait aussi sur le portier du Real (28e).

Peu inspirés, les Merengue s'exposaient encore au retour des vestiaires et Navas sortait encore le grand jeu sur une frappe d'Aduriz (48e). Susaeta manquait ensuite son lob devant le dernier rempart madrilène (56e). Malgré le scénario, les Madrilènes auraient pu porter l'estocade mais Cristiano Ronaldo trouvait à son tour le poteau sur un enchaînement de grande classe (72e). Les Merengue terminaient mieux la rencontre et CR7, de la tête, butait sur Kepa (85e). L'expulsion de Sergio Ramos (84e) sonnait la fin des hostilités avant l'heure. 0-0, score final. La marge de progression de ce Real est encore immense.

Commentaires ()