Arsenal - Liverpool (0-3), revoilà les Reds
Diogo Jota Liverpool 2020-21
Getty Images
Liverpool a retrouvé ce samedi une partie de ce qui faisait sa force la saison dernière en battant Arsenal chez lui (3-0).

Si souvent décevant depuis le début de l’année lors des rencontres face aux autres gros bras du championnat, Liverpool en a fini avec cette manie ce samedi à l’occasion d’un déplacement à Arsenal. Même si l’équipe londonienne n’a aujourd’hui plus rien d’un foudre de guerre, les hommes de Klopp ont fourni une prestation très séduisante et ils en ont été récompensés avec un joli succès.

Jusqu’à l’heure du jeu tout était ouvert dans cette partie. Les Gunners, même en étant amorphes, parvenaient à tenir le nul. Cependant, il a suffi que les Merseysiders accélèrent une fois pour que le suspense s’évapore dans ce duel.

A la 64e minute du jeu, Trent Alexander-Arnold délivrait un centre pour Diogo Jota, lequel propulsait le cuir au fond grâce à une puissante tête. Une fois devant, les visiteurs aurait pu relâcher l’emprise. Au lieu de cela ils ont eu la bonne idée de continuer à attaquer et enfoncer leurs opposants. Une attitude positive et qui a abouti sur le break dès la 64e.

L'article continue ci-dessous

Diogo Jota, le facteur X

Mohamed Salah s’est chargé de doubler la mise en mettant le ballon entre les pieds de Bernd Leno. L’Egyptien s’offrait à l’occasion son 18e but de l’exercice. Ça faisait 2-0 puis 3-0 à la 82e quand Jota est venu apporter la touche finale à cette probante victoire en reprenant une passe de Sadio Mané. La conclusion parfaite d’une action née d’un pressing haut. Le Portugais inscrivait son 12e but en 14 titularisations en PL. Quand l’ancien de Wolverhampton est en forme, les Reds déçoivent rarement.

Il serait exagéré de dire que Liverpool a renoué avec ses vertus des deux précédentes saisons. Mais cette victoire avec l’art et la manière signe clairement la fin de la période de disette pour les champions d’Angleterre en titre. Et elle intervient au meilleur moment, puisque se profile un déplacement chez le Real Madrid en quarts de finale de la Ligue des Champions.

En championnat, LFC se réalise idéalement dans la course au Big Four. Profitant des faux-pas de Leicester (3e) et de Chelsea (4e), l’équipe de Klopp (5e) se replace et annonce la couleur pour la dernière ligne droite de la saison. Il n’est pas question d’abandonner les devoirs domestiques, même si l’objectif numéro 1 de cette fin de campagne est la conquête d’une deuxième C1 en trois ans.