Arsenal-Chelsea (2-1), Arsenal prive Chelsea du doublé et sauve sa saison
Getty
Vainqueur de Chelsea (2-1) au terme d'une finale captivante, Arsenal s'est offert une belle consolation au terme d'une saison 2016/17 décevante.

Finale de la Coupe d'Angleterre
Arsenal-Chelsea : 2-1
Buts :
Alexis Sanchez (4e), Ramsey (79e); Diego Costa (76e)

Arsène Wenger peut souffler. Le coach français ne partira pas bredouille en vacances. Son équipe a connu une saison frustrante, marquée par une non-qualification pour la Ligue des Champions, mais elle aura réussi à la boucler par un trophée, celui de la FA Cup. Pour la troisième fois en quatre ans et aussi la 13e de leur histoire, les Gunners ont remporté cette compétition en dominant en finale le rival de Chelsea. Face au champion d'Angleterre en titre, Ozil et ses coéquipiers ont su produire leur meilleur visage et la victoire a été méritée même bien qu'acquise sur le plus court des écarts.

VIDÉO - Le but controversé d'Alexis Sanchez

Quatre minutes seulement après le coup d'envoi, Arsenal avait déjà pris les devants à la marque. Mais cette ouverture du score n'aurait pas dû être validée. La réalisation d'Alexis Sanchez a été à la fois entachée d'une main et d'une position de hors-jeu suspecte d'Aaron Ramsey. Un but chanceux mais les Gunners n'allaient pas cracher dessus, eux qui n'ont pas toujours eu la réussite de leur côté ces derniers mois. Avec une pareille entame, les hommes de Wenger étaient parfaitement lancés vers le sacre.

Le tableau d'affichage ayant été vite débloqué, on ne pouvait qu'assister à un duel très ouvert. En première période, les occasions se sont multipliées de part et d'autre. En confiance, les Gunners ont manqué à de maintes reprises le break. Alexis Sanchez (14e), Ozil (16e), Welbeck (19e, 30e) et Xhaka (32e) ont tous cru doubler la mise mais sans résultat. Thibaurt Courtois s'est notamment interposé pour préserver les siens dans le match. Secoué, Chelsea a, pour sa part, attendu la 28e minute pour se créer sa première occasion nette : Diego Costa ratait un face à face avec Ospina.

Entrée gagnante de Giroud

Au retour des vestiaires, les Blues se sont montrés plus tranchants. L'égalisation aurait pu survenir à la 50e minute sans l'énorme sauvetage de Mertesacker. Une minute plus tard c'est Ospina qui s'illustrait pour empêcher Chelsea d'égaliser en neutralisant Moses. Chelsea insistait ensuite par le biais de Pedro (59e) mais toujours en vain. Puis, Victor Moses prenait un rouge pour simulation dans la surface (68e). On croyait alors le sort du match plié. Paradoxalement, c'est là que tout a été relancé. Huit minutes après cette égalisation, Diego Costa rétablissait la parité en signant un enchainement parfait dans la surface à la réception d'un service de Willian.

1-1, prolongation ? C'était sans compter sur la réaction immédiate d'Arsenal et aussi la rentrée décisive d'Olivier Giroud. Une minute après son incorporation, l'attaquant français offrait la balle de 2-1 à Aaron Ramsey avec un centre bien senti. Le Gallois l'a exploité parfaitement avec une tête plongeante qui a fini au fond. Chelsea n'a donc même pas eu le temps d'espérer, et après une ultime tentative de Costa, sortie par Opsina (86e), la bande à Conte a dû accepter sa défaite. Arsenal, pour sa part, pouvait célébrer son succès. Bellerin (65e et 85e) et Ozil (87e) auraient même pu donner une ampleur plus importante à cette victoire. 

Commentaires ()