News Résultats en direct

Amiens SC v Nice Résumé de match, 23/02/2019

FDM
1 - 0
AMI
NIC
S. Guirassy (11)
Stade Crédit Agricole de la Licorne
Amiens-Nice 1-0 - Amiens dompte Nice et respire un peu
21:58 UTC+1 23/02/2019
Amiens Nice Ligue 1 23022019
Grâce à un but de sa recrue hivernal Sehrou Guirassy, Amiens a signé un précieux succès contre une équipe de Nice apathique (1-0).

Arrivé cet hiver dans un contexte assez délicat, Sehrou Guirassy a peut-être lancé son histoire avec Amiens. L'attaquant franco-guinéen, dans l'impasse à Cologne, compte peu de références en France depuis le début de sa carrière. La Ligue 1 l'attendait encore, bien qu'il ait montré ses talents à l'échelon inférieur lors d'un bref passage à Auxerre, sur une demi-saison. Amiens espère bien un scénario de ce type pour la suite de cet exercice. Car le club picard, englué dans le fond du classement, est en proie à de gros problèmes offensifs cette saison.

Mais cela tombe bien, Nice, qui a beau être plus solide, est aussi en grande difficulté devant. Et même si Allan Saint-Maximin faisait son retour ce samedi soir après quelques bisbilles avec Patrick Vieira, cela n'a pas suffi. C'est bien Amiens qui est le mieux entré dans cette rencontre assez fermée. Dès les premières minutes de jeu, Guirassy, très remuant et puissant sur le front de l'attaque, a montré toute sa capacité à peser sur les défenses. Et après un premier tir détourné par l'excellent Benitez (9e), l'avant-centre a trouvé la faille dans la foulée sur un service de son compère d'attaque, Konaté (1-0, 11e).

Une complicité technique entre les deux attaquants qu'Amiens devrait fignoler. Ce court avantage, les locaux se sont attelés à le gérer jusqu'à la pause avec une certaine application. Il faut dire que Nice, complètement inoffensif malgré une supériorité technique dans la tenue du ballon, leur a bien facilité la tâche.

Au retour des vestiaires, les affaires des Aiglons ne se sont pas arrangées. Heureusement pour eux, Benitez, toujours aussi précieux, a su s'interposer sur un tir de Konaté après une nouvelle ouverture dans le dos de la défense (55e). Dans ce désert, Nice aurait tout de même pu égaliser sur une situation assez confuse où Makengo a cru trouver le chemin des filets de façon opportuniste, mais son but a été refusé pour une position de hors-jeu de Saint-Maximin (61e).

La dernière demi-heure n'a pas été plus emballante. Elle a même diffusé l'impression que le 2-0 était plus proche du 1-1, notamment lorsque Lees-Melou a dû s'employer en catastrophe pour sauver sur sa ligne une reprise de la tête de Guirassy, encore (68e). Bref, Nice n'avait pas assez d'arguments pour ramener quelque chose de ce déplacement. Avec ce deuxième revers consécutif, le Gym glisse lentement vers le ventre mou du classement, à la 9ème place. Amiens, 16ème, s'offre une vraie bouffée d'oxygène en bas de tableau.