Allemagne-Italie : avant de penser au doublé, la Mannschaft doit faire face à sa bête noire
Getty
Favorite de l'Euro, l'Allemagne rencontre l'Italie en quart de finale. Une équipe devenue sa bête noire au fil des années et qui a de vrais arguments pour la contrer.

A priori, tout les oppose. L'Allemagne, conservatrice du ballon conquérante dans le camp adverse s'opposera donc à l'Italie, patiente et maligne, efficiente en contre depuis le début de la compétition. Car si l'une est une bâtisseuse, l'autre a fait de son collectif une entreprise de démolition très performante. L'opposition de style promet donc de belles perspectives dans le jeu, d'autant que la Squadra Azzura, annoncée outsider de manière relativement logique, a toujours posé beaucoup de problème à la Mannschaft, favorite de l'Euro après son titre de championne du monde en 2014. 

Très inspirée lors de son huitième de finale face à la Slovaquie, l'Allemagne de Joachim Löw a semblé retrouver le niveau qui était le sien avant une campagne de qualification sans éclat et une préparation aux limites de l'inquiétude. L'Italie, auteure d'une véritable démonstration de force face à l'Espagne au tour précédent, est prête à remettre le couvert face à une équipe qui la mettra en position d'exploiter ses forces. 

Le duel à suivre : Bonucci vs Boateng

Duel à distance entre deux des défenseurs les plus réguliers de la compétition. Fort de leur grande expérience en club avec la Juventus Turin et le Bayern Munich, les deux centraux sont habitués à fréquenter les hautes sphères européennes. Alors qu'ils caractérisent les deux défenses les plus solides de cet Euro (L'Allemagne n'a pas encore encaissé de but, l'Italie n'en a concédé qu'un seul), les deux joueurs répondent à des demandes foncièrement différentes de la part de leurs sélectionneurs respectifs. 

L'article continue ci-dessous

Jérôme Boateng - qui a largement progressé dans sa relance et ses intentions de jeu vers l'avant aux côté de Pep Guardiola - est souvent le premier attaquant de la Mannschaft tandis que Leonardo Bonucci se trouve être beaucoup plus fréquemment le dernier défenseur de l'Italie. Sa précision dans le placement et sa relance en font tout de même un joueur au moins aussi intéressant dans la transition, même s'il est bien plus souvent sollicité que son adversaire au duel. 

La stat à retenir : 0

L'Allemagne n'a jamais battu l'Italie lors d'un tournoi majeur, en Coupe du monde ou lors d'un Euro. La Mannschaft reste sur 4 défaites (dont la dernière a eu lieu lors de la précédente édition de l'Euro) et 4 matches nuls. Pire, ses 4 défaites face à la Squadra Azzurra lui ont été infligées lors des matches à élimination directe. 

Les compositions probables

forme

Allemagne
Italie Italie
Commentaires ()