thumbnail Bonjour,
Direct

UEFA Europa League

  • 25 octobre 2012
  • • 19:00
  • • Stade de Gerland, Lyon
  • Arbitre: A. Marriner
  • • Spectateurs: 30587
2
FIN
1

Europa League - L'OL l'emporte au forceps

Europa League - L'OL l'emporte au forceps

Getty Images

L'Olympique Lyonnais a battu 2-1 l'Athletic Bilbao grâce à un but de Jimmy Briand dans les dernières minutes.

Ligue Europa - Phase de poules
Olympique Lyonnais - Bilbao : 2-1
Buts : Lisandro (54e), Briand (85e) - Gomez (79e)

Après deux victoires consécutives face aux Israéliens du Shmona et contre le Sparta Prague, l’Olympique Lyonnais accueille dans son antre l’Athletic Bilbao, finaliste de la dernière édition. Si l’année dernière, les basques ont réussi à faire chuter Manchester United, c’est un bien autre club, ravagé par des querelles internes, qui se présente ce soir au stade Gerland. Llorente est sur le banc, c’est donc Aduriz, déjà auteur d’un doublé face à Lyon lors d’un match amical de pré-saison, qui porte sur ses épaules l’attaque espagnole.

Une première période bien terne

Le match commence très timidement avec des équipes qui auront un gros quart d’heure d’observation. Avec la confiance engrangée après la victoire face à Brest, on se demande pour l’Olympique Lyonnais n’accélère pas le jeu afin de déstabiliser les basques. C’est d’ailleurs les rouge et blanc qui font frissonner le stade en premier. Aduriz, parti dans le dos des défenseurs, trouve un excellent Remi Vercoutre, sorti dans l’urgence. Cette action sera répétée maintes fois lors de ce match, avec Aduriz tentant de partir dans le dos de Koné et Lovren. Côté lyonnais, il faut attendre vingt minutes pour voir la première frappe de Malbranque. Vingt minutes plus tard, la seconde action de la mi-temps lyonnaise sera une nouvelle frappe de la part du protégé de Tony Blair. Bilan très maigre de la part des lyonnais au bout des 45 premières minutes, tandis que Bilbao aura eu quelques situations intéressantes, toujours en partant dans le dos de la défense.

La seconde période est un peu plus engagée. Après une bonne occasion de De Marcos, Lisandro Lopez va ouvrir le score. Réveillère récupère le ballon très haut, passe à Briand qui dos au but arrive à se retourner et à redonner à Réveillere qui centre. Licha est présent pour mettre la tête. Le ballon file au second poteau et Iraizoz ne peut rien. 1-0 sur la première action des Lyonnais. C’est cher payé pour l’Athletic qui n’abdique pas. Juste après le but, Vercoutre perd son sang-froid. D’abord en effectuant une sortie kamikaze. Susaeta l’évite et tente le centre, le ballon retombe sur la barre. Aduriz récupère et à bout portant frappe à côté. Lyon a eu chaud, mais ce n’est pas fini. Sur l’action qui suit, Vercoutre dégage sur Susaeta, encore lui. L’attaquant part seul au but et tente une balle piquée qui vient mourir à côté des cages. Aduriz, fou de rage, était juste à côté pour pousser le ballon au fond des filets. Mais la solution pour Bilbao viendra du banc. Llorente, à peine rentré, prend un long ballon de la poitrine, se retourne et donne à Gomez, lui aussi remplaçant, qui d’une belle reprise trompe Vercoutre.

Vercoutre en sauveur

Quelques frappes de Gomis plus tard, Susaeta se retrouve seul face à Vercoutre. A bout portant, celui-ci à tout le temps d’ajuster sa reprise, mais le remplaçant de Lloris sort une parade qui vaut un but. Une minute plus tard, Fofana tente la frappe. Iraizoz n’arrive pas à la capter et Briand, en renard des surfaces, pousse le ballon au fond des filets. 2-1, les dernières tentatives de revenir pour Bilbao ne donneront rien. Lyon s’impose et domine son groupe avec 9 points en 3 matches. Pour les Basques en revanche, la situation se fait des plus compliqués, avec seulement un petit point.



Toute l'actualité de la Ligue Europa

Relatifs