Tottenham - Liverpool : Passés par la France, ils vont jouer la finale de la Ligue des champions

Commentaires()
GETTY
À l'image de Lucas Moura ou de Divock Origi, ils sont neuf au total à avoir évolué en France et à être qualifiés pour la finale de C1. Présentations.

  1. Getty Images

    #1 LUCAS MOURA (ex Paris Saint-Germain)

    Auteur d'un triplé dévastateur mercredi soir, en marge de la demi-finale retour de Ligue des Champions face à l'Ajax Amsterdam (2-3), Lucas Moura n'y est pas allé avec le dos de la cuillère pour inscrire son nom dans l'histoire de la reine des compétitions. 

    Trois buts en une mi-temps, ses quatrième et cinquième réalisations en C1 cette saison, le Brésilien avait semble-t'il un message à faire passer. Souvent critiqué et parfois moqué par certains observateurs, l'international auriverde n'avait pas été conservé par le Paris Saint-Germain durant l'hiver 2018 après six saisons en dents de scie dans la capitale, alors que le club français avait été à l'origine de son arrivée en Europe en étant allé le dénicher du côté de Sao Paulo. Finalement, c'est donc chez les Spurs que Lucas a décollé. 
  2. Getty

    #2 HUGO LLORIS (Ex Olympique Lyonnais et OGC Nice)

    Champion du Monde avec l'Equipe de France cet été, Hugo Lloris avait répondu de la meilleure des manières aux critiques à son encontre, alors que bon nombre d'obsersateurs préféraient retenir ses manqués plutôt que ses réussites. Quelques mois après la Russie, le portier et capitaine de Tottenham a confirmé son regain de forme, lui qui disputera sa 1ère finale de Ligue des Champions le 1er juin prochain. 

    Brillant à Tottenham, Hugo Lloris avait fait ses classés à l'OGC Nice, avant de découvrir le haut niveau et la C1 côté de l'Olympique Lyonnais entre 2008 et 2012. Sept ans plus tard, le gardien âgé de 32 ans est tout simplement le seul joueur du monde a avoir la possibilité de remporter la Ligue des Champions quelques mois après la Coupe du Monde cette saison. Doucement, mais sûrement. 
  3. Getty Images

    #3 MOUSSA SISSOKO (Ex Toulouse)

    Joueur de rotation en début de saison, Moussa Sissoko s'est ensuite imposé comme l'un des piliers de l'effectif de Mauricio Pochettino. Au fil des semaines, celui qui compte pas moins de 57 sélections avec l'Equipe de France a su monter en régime pour arriver en forme au meilleur des moments. Résultat des courses, l'athlétique milieu de terrain aura l'occasion d'inscire une Ligue des Champions à son palmarès, ce qui semblait inimaginable il y a encore quelques années, quand il connaissait la relégation en Championship avec Newcastle

    Si cette finale de C1 aura donc un léger goût de revanche, Moussa Sissoko était déjà un modèle d'abnégation durant ses années dans le championnat de France, du côté de Toulouse, son club formateur. Chez les Violets, le natif du Blanc Mesnil en Seine Saint-Denis avait progressivement imposé sa puissance au point de devenir l'un des meilleurs joueurs de Ligue 1. Une progression sensationnelle. 
  4. Getty

    #4 SERGE AURIER (Ex Paris Saint-Germain et Toulouse)

    Arrivé chez les Spurs en 2017, Serge Aurier s'était rapidement adapté à ses nouvelles couleurs, son explosivité et son endurance largement au dessus de la moyenne ayant permis à l'Ivoirien de faire des ravages sur les pelouses de Premier League. Quelques mois plus tard, Serge Aurier doit se contenter d'un rôle de doublure à Londres, barré par un Trippier titulaire indiscutable dans le couloir droit. 

    Néanmoins, après avoir fait ses classes au RC Lens, au TFC et enfin au Paris Saint-Germain, où son aventure s'était terminée sous fond de polémiques en tous genres, force est de constater que le numéro 24 ne fera pas la fine bouche si ses cinq apparitions en Ligue des Champions lui permettent d'inscrire une ligne de prestige à son palmarès le 1er juin prochain... Bien au contraire. 
  5. Getty Images

    #5 MAURICIO POCHETTINO (Ex PSG & Girondins de Bordeaux)

    Mercredi soir, ses larmes après la victoire à l'arrachée des siens sur la pelouse de la Yohann Cruyff ArenA (2-3) n'avaient mis que quelques petites minutes à faire le tour du monde. Signes d'une pression qui venait de retomber, ces dernières mêlaient la joie et l'usure d'un technicien qui n'est pas toujours évoqué parmi les plus grands tacticiens du continent, et ce malgré de véritables performances ces dernières semaines en Ligue des Champions. Prochain finaliste de la C1, l'Argentin voit enfin son travail acharné porter ses fruits. 

    Bien avant de devenir entraîneur, l'Argentin avait connu une carrière de joueur particulièrement riche, portant les couleurs de nombreux clubs. Parmi ceux-ci, le Paris Saint-Germain entre 2000 et 2003, mais aussi plus brièvement les Girondins de Bordeaux, en 2004. 
  6. Getty Images

    #6 DIVOCK ORIGI (Ex LOSC)

    Aligné à la pointe de l'attaque de Liverpool pour pallier aux blessures de Roberto Firmino et Mohamed Salah, Divock Origi, auteur d'un doublé sensationnel, est l'un des symboles du match d'anthologie produit par les hommes de Jürgen Klopp, mardi soir, face au FC Barcelone (4-0), en demi-finale de Ligue des Champions. Auteur d'un doublé tonitruant, le Belge de 24 ans se souviendra longtemps de cette désormais mythique soirée du mardi 7 mai 2019, celle qui, à l'heure actuelle, constitue le plus grand moment d'une carrière débutée en 2012. 

    Cette carrière justement, c'est bel et bien du côté du Nord de la France et du LOSC que Divock Origi l'a commencé. Sans faire de bruit, ce joueur travailleur avait progressé de manière constante au fil de ses trois saisons passées avec l'équipe professionnelle des Dogues. Sa meilleure fût réalisée durant la saison 2014-2015, durant laquelle il avait inscirt huit buts en championnat et disputé ses premières minutes de C1... Fort de ses bonnes prestations, Divock Origi s'était ensuite engagé à Liverpool durant l'été 2015. La suite appartient à l'histoire. 
  7. Getty

    #7 FABINHO (Ex AS Monaco)

    C'est assurément l'une des plus belles histoires au sein de cette équipe de Liverpool. Arrivé l'été dernier en provenance de l'AS Monaco, un club dans lequel il avait été demi-finaliste de la Ligue des Champions et Champion de France en 2017, le Brésilien Fabinho n'avait pas disputé la moindre minute de jeu pendant de longues semaines, si bien en C1 qu'en Premier League. Jugé pas au niveau par son entraîneur, le milieu de terrain n'avait pourtant pas traîné son spleen sur les bords de la Mersey, redoublant d'efforts pour se faire une place. 

    Sa place, l'ancien joueur du Rocher se l'est magnifiquement faite ces derniers mois, impressionnant les observateurs de par ses prestations Outre-Manche. Finalement, c'est le Fabinho que l'on connaissait à l'AS Monaco qui a en partie permis aux siens de se qualifier pour une seconde finale de Ligue des Champions de rang mardi soir, au terme d'un match d'une rare intensité. Ascenseur émotionnel. 
  8. Getty Images

    #8 DEJAN LOVREN (Ex Olympique Lyonnais)

    Parfois jugé pas au niveau, Dejan Lovren est lui aussi un modèle de combativité, dans l'axe de la défense. Robuste, le défenseur central croate n'est pas du genre à se cacher quand les contacts se font plus durs sur un terrain. Une attitude exemplaire, qui fait de lui l'un des cadres de l'effectif de Jürgen Klopp. Régulièrement blessé cette saison, le joueur de 29 ans vit en tout cas des derniers mois particulièrement fructueux. Finaliste de la Ligue des Champions en 2018, finaliste de la Coupe du Monde 2018 avec la Croatie, et de nouveau finaliste en C1 cette saison. 

    Néamoins, l'ancien joueur de l'Olympique Lyonnais, un club où il a évolué entre 2010 et 2013 n'a pour l'instant soulevé aucun trophée... Ainsi, le joueur formé au Dinamo Zagreb devrait être particulièrement déterminé à enfin triompher, le 1er juin prochain. Quoiqu'il advienne, celui qui n'avait pas vraiment marqué la Ligue 1 de son empreinte a parcouru un chemin incroyable depuis son départ pour Southampton, en 2013. 
  9. Getty Images

    #9 SADIO MANE (Ex FC Metz)

    Devenu une véritable star sur les bords de la Mersey, Sadio Mané a franchi un cap cette saison, sous les couleurs de Liverpool. Auteur de 4 buts en Ligue des Champions, dont un doublé retentissant sur la pelouse du Bayern Munich en huitièmes de finale, le Sénégalais a été l'un des grands artisans du bon parcours européen des Reds, prenant part à la totalité des douze rencontres disputées par ces derniers. 

    Aussi auteur de 20 buts en Premier League, Sadio Mané disputera sa deuxième finale de Ligue des Champions dans quelques semaines, non sans la ferme intention de la remporter face aux Spurs. En cas de succès, le joueur de 27 ans écrirait la plus belle page d'une carrière débutée du côté du FC Metz, en 2011. D'abord en Ligue 2 avec les Grenats, Sadio Mané avait aussi connu la tristesse d'une relégation en National durant l'été 2012, prenant même part à 3 rencontres en troisième division française. Bref, lui aussi revient de très, très loin.