Pirlo in, Xavi out : l'équipe type de l'Euro Espoirs toutes éditions confondues

Commentaires()
Getty/Goal
Avant l'entrée en lice de l'équipe de France Espoirs à l'Euro ce mardi contre l'Angleterre (21h), Goal dévoile son XI type toutes éditions confondues.

  1. Getty

    Petr Cech

    Francesc Arnau s'est montré invincible lors du triomphe de l'Espagne en 1998. Quant à Manuel Neuer, il n'a été battu qu'une seule fois lorsque l'Allemagne l'a emporté pour la première fois en 2009.

    Mais notre premier choix s'est porté sur Petr Cech, qui a été le grand artisan de la victoire de la République tchèque en 2002.

    L’ancien gardien de Chelsea et d’Arsenal a stoppé deux penalties en finale contre la France. "Ils avaient un excellent gardien, par sa taille, mais aussi par sa façon de jouer, et cela a fait toute la différence", avait réagi le sélectionneur des Bleuets Raymond Domenech.

  2. Getty

    Christian Panucci

    Christian Panucci jouait déjà en équipe première avec l'AC Milan lorsqu'il a aidé l'Italie à conserver son titre de Champion d'Europe des moins de 21 ans en 1994.

    Il a même marqué un but lors de la victoire contre la République tchèque.

    L'arrière droit polyvalent était de retour deux ans plus tard lorsque la Squadra a réalisé le triplé en battant l'Espagne aux tirs au but. Il a raté son penalty cette fois-ci, mais il a encore joué un rôle majeur dans le succès de son pays avec un apport défensif et offensif indéniable.

  3. Getty

    Manuel Sanchis

    Produit de l'académie madrilène, Manuel Sanchis a confirmé son gros potentiel en signant des performances remarquables avec l'équipe espagnole des moins de 21 ans.

    La Rojita s'est qualifiée pour les huitièmes de finale du Championnat d'Europe de 1986 sans encaisser de but.

    Sanchis, avec son positionnement intelligent et sa lecture du jeu, était impérial en défense et fut nommé joueur d'or du tournoi après la victoire de l'Espagne sur l'Italie aux tirs au but en finale.

  4. Getty

    Fabio Cannavaro

    L'un des meilleurs défenseurs de tous les temps et sans conteste le plus grand défenseur du Championnat d'Europe des moins de 21 ans.

    Fabio Cannavaro n'était peut-être pas le plus grand par la taille, mais il était immense par son impact défensif, ce qu'il a confirmé en aidant l'Italie à remporter le titre en 1994 face au Portugal de Luis Figo et Rui Costa en finale.

    Le vainqueur de la Coupe du monde 2006 était encore plus impressionnant deux ans plus tard, lorsque les Azzurrini ont conservé leur titre en dominant l'Espagne de Raul aux tirs au but.

  5. Getty

    Alberto Moreno

    Alberto Moreno n'avait été promu dans l'équipe première de Séville que quelques mois auparavant, lorsqu'il s'est rendu avec l'Espagne en Israël pour le Championnat d'Europe des moins de 21 ans de 2013.

    Mais il s'est révélé être l'un des jeunes latéraux les plus prometteurs du monde grâce à ses montées incessantes sur le flanc gauche de l'Espagne, vainqueur de l'Italie en finale (4-2).

    Moreno a été inclus dans l'équipe type du tournoi après avoir joué un rôle essentiel dans le sacre européen de son équipe.

  6. Getty

    Thiago Alcantara

    Lorsque Pep Guardiola a pris ses fonctions au Bayern Munich en 2013, il a déclaré à son nouvel employeur que son unique cible en matière de transfert était Thiago Alcantara.

    Ceux qui avaient vu le joueur en action lors du Championnat d'Europe des moins de 21 ans pouvaient comprendre pourquoi, le milieu de terrain ayant remporté le trophée de meilleur joueur après avoir inscrit un triplé en finale contre l'Italie.

    Il avait également marqué en 2011, contre la Suisse, alors qu’il n’avait que 20 ans.

  7. Getty

    Andrea Pirlo

    Beaucoup de milieux de terrain ont illuminé l'Euro Espoirs. Daniele De Rossi, Bastian Schweinsteiger, Frank Lampard et Xavi, pour n'en citer que quelques-uns.

    Mais Andrea Pirlo, qui a mené l'Italie à la victoire en 2000, reste un cran au-dessus. Capitaine de la Squadra, Pirlo s'est montré incroyable et ses deux buts en finale contre la République tchèque lui ont permis de remporter le Golden Boot et le Golden Player Award.

    Il est revenu en Suisse deux ans plus tard, mais n'a pas eu le même rendement, l'Italie tombant en demi-finale.

  8. Getty

    Sami Khedira

    L'Allemagne n'avait ni le meilleur buteur ni le meilleur joueur du tournoi en 2009 en Suède. Mais elle avait une équipe incroyablement bien organisée et assidue, dirigée par l'excellent capitaine, Sami Khedira.

    Le grand espoir de Stuttgart à l'époque a fait preuve d'une énorme présence au milieu de terrain en aidant à protéger une défense battue une seule fois tout au long de l'Euro.

    Impérial, comme son équipe, en finale contre l'Angleterre (victoire 4-0).

  9. Getty

    Luis Figo

    Après avoir émergé en tant que chef de file de la 'génération dorée' portugaise lors du Championnat du monde junior en 1991, Luis Figo a rapidement été appelé au plus haut niveau avec le Portugal.

    Néanmoins, la sélection a fait appel à lui pour le Championnat d'Europe des moins de 21 ans de 1994 où il a justifié sa réputation en jouant un football des plus agréables.

    Figo n'a malheureusement pas réussi à marquer et il s'est retrouvé du côté des perdants dans une confrontation épique en finale contre l'Italie, ce qui ne l'a pas empêché d'être élu meilleur joueur.

    Il jouait aux côtés d'autres joueurs prometteurs comme Joao Pinto et Rui Costa.

  10. Getty

    Davor Suker

    En 1990, l'ex-Yougoslavie comptait dans ses rangs de nombreux espoirs internationaux.

    Alen Boksic, Zvonimir Boban, Robert Jarni, Robert Prosinecki et Sinisa Mihajlovic ont tous participé à la campagne européenne des moins de 21 ans. Mais Davor Suker était le fer de lance de cette génération.

    L'attaquant a inscrit quatre but en huitièmes de finale et, même si les Yougoslaves ont été battus par l'URSS en finale, il a fini par remporter le prix du meilleur joueur.

  11. Getty

    Juan Mata

    Un an après avoir joué un petit rôle dans le succès de l'Espagne à la Coupe du monde en Afrique du Sud, Juan Mata a été inclus dans l'équipe espagnole pour le Championnat d'Europe des moins de 21 ans.

    Sans surprise, l’ailier de Valence s'est régalé, déroutant ses adversaires par ses dribbles et sa grosse activité.

    Mata a été une menace constante. Il a inscrit deux buts et deux passes décisives dans une campagne récompensée par le trophée de joueur d'or, propulsant l'Espagne à la victoire.

  12. Goal

    Notre Dream Team de l'Euro Espoirs

    Voilà donc notre Dream Team du Championnat d'Europe des moins de 21 ans.

    On avait l'embarras du choix, il a fallu trancher ! Qu'en pensez-vous ?