Conte, Wenger et les 10 entraineurs qui pourraient s'installer sur le banc du Real

Dernière mise à jour
Commentaires()
Julen Lopetegui vient d'être débarqué de son poste d'entraineur du Real. Voici la liste de ceux qui pourraient le remplacer après l'intérim Solari.

Le Real Madrid vient de se séparer de son entraineur Julen Lopetegui. Ce dernier n'a pas survécu au cinquième match de suite sans victoire en Liga et cette monumentale clasque lors du Clasico. Santiago Solari va prendre les commandes des Merengue à titre intérimaire. Mais qui pour prendre la liste après ? Le mystère reste total. Si le nom d'Antonio Conte se dégage, plusieurs techniciens pourraient sortir du chapeau de Florentino Pérez. En voici une liste non-exhaustive.

  1. #1 Antonio Conte

    Il est le favori numéro un pour prendre les commandes de l'équipe castillane. L'Italien a l'avantage d'être libre, même s'il ne l'est pas totalement puisque toujours en conflit avec son ancien club de Chelsea pour une histoire d'indemnité. L'ex-sélectionneur de l'Italie a la carte de visite et aussi le vécu qui sied pour ce poste. Mais est-ce que sa personnalité se marie bien avec les habitudes locales. Le message qui lui a adressé Sergio Ramos dès dimanche laisse supposer qu'on ne lui déroulera pas le tapis rouge s'il venait à signer. À noter qu'à Madrid, Conte pourrait essayer de marcher sur les pas de Mourinho en devenant le deuxième coach à être titré en Serie A, en PL et en Liga.

  2. #2 Santiago Solari

    Il vient d'être désigné coach du Real à titre provisoire. Et si cette solution n'était uniquement pas temporaire ? A 42 ans, l'ex-joueur du club ne cache pas son ambition de coacher l'équipe première après avoir dirigé la réserve avec un certain succès. Et on sait depuis Zinedine Zidane que le cheminent entre la Castilla et les A peut parfois déboucher sur une belle réussite. Solari pourra aussi compter sur les conseils de son paternel, ancien grand coach argentin et qui a connu une expérience en Liga dans les années 90. L'option de Solari a d'autant plus du crédit, que le Real se retrouve à court de temps vu qu'il n'a que deux semaines pour inscrire un nouveau coach dans les compétitions nationales.

  3. #3 Fernando Hierro

    C'est une légende de Madrid et ex-entraineur adjoint de l'équipe. Fernando Hierro vit et respire Real et il deviendrait instantanément la coqueluche des socios s'il venait à retourner à Bernabeu. Cela étant, son récent échec à la tête de la Furia Roja ne plaide pas vraiment en sa faveur. Et l'on peut imaginer qu'il ne commettra pas deux fois de suite l'erreur d'accepter le cadeau empoisonné que lui laisse Julen Lopetegui.

  4. #4 Joachim Low

    Le nom de Joachim Low circule dans la capitale espagnole depuis un bon moment déjà. À chaque fois que le poste est vacant, il est cité parmi les prétendants. Et, il semblerait que les chances de voir cette piste se concrétiser n'ont jamais été aussi réelles. Le coach allemand a perdu la main avec la Mannschaft et s'il veut se relancer et se refaire une santé, une expérience dans le meilleur club du monde, même en pleine crise, a de quoi le titiller.  

  5. #5 Arsene Wenger

    À de nombreuses reprises par le passé, et en mettant en avant son désir de rester fidèle à Arsenal, Arsène Wenger a décliné les approches du Real Madrid. Aujourd'hui, il n'a plus cet engagement à respecter vu qu'il est libre depuis le mois de mai dernier. Est-il pour autant prêt à accepter un challenge aussi important et risqué ? Connaissant son profil de bâtisseur, ainsi que son âge (69 ans), c'est tout sauf une certitude. Cela étant, il y a aussi des arguments qui plaident en faveur d'un mariage : jeune, il était un grand fan du Real de Kopa, de Puskas et Di Stefano. Et s'il y a bien un club où il peut accomplir son rêve de remporter enfin la Ligue des Champions c'est bien le Real.

  6. #6 Ralph Hasenhuttl

    C'est le moins connu des coaches présents dans la liste, mais pas nécessairement le moins brillant. Ralph Hasenhuttl  réalise un travail fantastique au RB Leipzig, au sein d'un club aux moyens, certes, importants mais qui ne sont guère comparables avec ceux dont dispose le club madrilène. L'Autrichien a mené cette formation jusqu'en Ligue des Champions et en faisant éclater des talents comme Naby Keita ou Timo Werner. En parlant de ce dernier, si le Real a encore l'intention de l'attirer à Bernabeu, il est certain qu'avec Hasenhuttl comme coach il aura d'excellents arguments en sa faveur.

  7. #7 Mauricio Pochettino

    Ces dernières années, Mauricio Pochettino a souvent vu son nom associé aux plus grands clubs du continent. Et ce n'est pas une surprise vu l'excellent travail qu'il accomplit sur le banc de Tottenham. L'Argentin est attaché aux Spurs, mais un appel du Real Madrid aura de quoi le faire refléchir. Les Merengue ne se refusent pas, surtout pour un technicien qui reste un grand fan de la Liga Espagnole et du jeu qui y est pratiqué. Il a d'ailleurs déjà connu une expérience dans ce championnat, à la tête de l'Espanyol. S'il rejoint la capitale espagnole, l'ex-défenseur du PSG pourrait emmener dans ses valises son buteur Harry Kane.

  8. #8 Guti

    Introniser Guti au poste d'entraineur du Real Madrid semble être un risque mais il n'est pas impossible qu'il s'avère payant. Après tout, Zinedine Zidane aussi n'avait pas beaucoup de vécu sur le banc quand il a été choisi par Florentino Perez. Et l'ancien milieu espagnol a comme point commun avec la légende français le fait de très bien connaitre la Casa Blanca. Avec les jeunes du Real, qu'il a drivé pendant cinq ans, le jeune entraineur de 41 ans a montré que sa reconversion était une excellente idée.

  9. #9 Mikel Arteta

    Mikel Artera n'était pas loin de prendre les commandes d'Arsenal l'été dernier. Finalement, c'est Emery qui a été choisi, et le Basque est resté dans le staff de Guardiola à Manchester City. Un rôle d'ombre qu'il pourrait délaisser à terme pour essayer de voler de ses propres ailes. Le temps passé auprès du célèbre technicien catalan est un sérieux atout qui plaide en sa faveur. Les socios du Real ne seraient d'ailleurs certainement pas contre un style de jeu plus explosif, basé sur la possession et une bonne construction du jeu. Le seul hic pour Artera, c'est que c'est un ancien du Barça, et ça ce n'est pas facile à accepter à Madrid.

  10. #10 Leonardo Jardim

    Il est rare qu'un entraineur tout juste viré d'une équipe soit embauché par le Real Madrid. Pourtant, c'est bien ce qui pourrait arriver à Leonardo Jardim. Licencié par l'AS Monaco il y a quelques semaines en raison d'un mauvais début de saison, le Portugais reste malgré tout un coach très demandé et ses exploits en terre princière lors des campagnes précédentes n'ont pas été oubliées. Jardim est connu pour faire progresser les jeunes, et ça ne peut que le distinguer par rapport à ses concurrents pour le poste à Madrid quand on sait le vivier qui existe à Bernabeu (Vinicius Junior, Vallejo, Martin Odegaard). Et chez les Merengue, il n'aura pas à redouter le départ de ses joyaux à chaque intersaison.