Kylian Mbappé, le chemin vers l'excellence d'un fan de Ronaldo

À seulement 20 ans, Kylian Mbappé est déjà l'un des tous meilleurs et les plus chers joueurs du monde .Voici le récit de son ascension au sommet.

Kazan Arena, le 30 juin 2018. Dans la plus envoutante des éditions de Coupes du Monde récentes, on a pu assister au match le plus haletant. Et la star de ce spectacle a été Kylian Mbappé.

Le phénoménal attaquant, issu de la région parisienne, n'avait que 19 ans lorsqu'il a illuminé cette partie par son immense classe, marquant les esprits à tout jamais.

La France a dominé l'Argentine sur le score de 4-3 dans cette rencontre à couper le souffle. Et Mbappé a été le grand artisan de ce triomphe, en faisant parler sa vitesse, son explosivité et son aisance balle au pied. Il a été impliqué dans trois buts, dont deux qu'il a lui-même scorés. C'est la qu'a la planète football a pris conscience du génie que dégageait l'attaquant de Paris Saint-Germain.

Cette performance, aussi sensationnelle soit-elle et à l'occasion d'un des plus grands rendez-vous qui existent, n'a guère contenté l'intéressé. Tandis que d'autres auraient alors basculé dans l'euphorie, lui est vite passé à autre chose, car convaincu qu'il a encore beaucoup à offrir et plein de promesses à fructifier.

Le recul et la maturité avec lesquels il évalue ses prestations sont impressionnants et on a pu le constater en 2017 lors d'une interview que Mbappé a accordée à RMC. "J'ai un plan de carrière depuis mon tout jeune âge. Je sais ce que je veux faire, où je veux aller, et je veux que rien ne vient me perturber, ou me dévier de cette direction", avait-il déclaré avec beaucoup d'aplomb.

Le gamin, qui vient d'un quartier modeste, a vite fait d'intégrer les conseils de ses parents, et plus particulièrement lorsqu'il s'agissait des accomplissements sportifs. Sa maman, Faza, était une joueuse de handball alors que son père, Wilfried, était un entraineur de football de même qu'un agent.

Grandir à Bondy, une banlieue de la capitale parisienne, n'est pas la plus aisée des expériences, mais Mbappé avait l'avantage d'être très talentueux et surtout extrêmement concentré et appliqué.

"Ma mère m'a toujours dit qu'avant d'être un grand joueur, je devais être une grande personne", a confié Mbappé à Time Magazine en 2018, "j'ai appris que les plus grandes stars et que les plus grands joueurs étaient les personnes les plus humbles, ceux qui respectent le plus les gens".

Quand il a rejoint le club local de l'AS Bondy, Mbappé avait comme idole Cristiano Ronaldo et le mot idole n'est peut-être pas assez fort pour exprimer l'admiration qu'il lui vouait. L'une des photos les plus célèbres de Mbappé en étant gamin est celle où on l'on voit dans sa chambre à Bondy avec un air rêveur et entouré des photos et posters du quintuple Ballon d'Or sur chaque coin des murs.

Pour tout jeune adolescent et passionné du football, la perspective de pouvoir rencontrer Ronaldo s'apparente à l'opportunité d'une vie. Mais, le talentueux Mbappé était non seulement destiné à croiser son idole, mais aussi à en devenir un concurrent pour les distinctions individuelles.

"On jouait un match de Coupe avec une équipe de la région voisine", raconte à Goal le coach de l'AS Bondy, Tonio Riccardi. "C'était un derby et l'atmosphère était donc très intense. Nous étions menés 0-1 à la pause et dans le vestiaire nous étions abattus.

Kylian s'est levé et a dit "ne vous inquiétez pas, je prendrai le ballon et je marquerai". Nous sommes revenus sur le terrain, il a effectivement récupéré le ballon, il a traversé tout le terrain, dribblé chacun de ses opposants et a ensuite marqué".

Il n'a pas fallu attendre longtemps avant que tout le monde ne commence à parler de ce prodige de la région parisienne. Il paraissait évident qu'avec son talent, il était destiné à accéder aux sommets, et ce n'était en rien une surprise quand il a été invité à intégrer le centre technique de Clairefontaine, en ayant à l'occasion une multitude de grands clubs européens à ses trousses pour obtenir sa signature.

Malgré les très nombreux appels du Real Madrid, du Bayern Munich et de Chelsea, Mbappé a opté pour Monaco comme première étape de sa carrière professionnelle. Et, il n'a pas eu besoin de beaucoup de temps pour commencer à jouer aux niveaux auxquels on le promettait.

"La première fois que je l'ai croisé c'était lors d'un match entre Toulouse et Monaco. Une rencontre de U19, et alors que lui n'avait que seize ans", a déclaré à Goal, Issa Diop, l'actuel sociétaire de West-Ham. "Mon premier réflexe lorsque je l'ai vu c'était de me dire "mais qui est ce phénomène ?"

"Cette année-là, il avait débuté la saison avec les moins de 19 ans. Lors des cinq premiers matches de la saison, il a marqué cinq doublés. Dans la foulée, il a rejoint l'équipe réserve de Monaco, puis l'équipe première en l'espace de quelques semaines", a poursuivi l'ancien toulousain.

"Même à cette période, il était très rapide. Et il a encore gagné en rapidité depuis. Et, il était très jeune, donc pas totalement complet physiquement qu'il ne l'est maintenant. Mais, il marquait déjà beaucoup de buts et était plus rapide que tous les autres joueurs, surtout quand il dribblait sur les premiers mètres. Tout le monde pouvait déjà voir qu'il allait devenir un très grand joueur".

Quand Monaco lui a offert ses premières minutes avec l'équipe A, en tant que remplaçant lors d'un match contre Caen, le 2 décembre 2015, Mbappé avait seulement 16 ans et 347 jours. Il a alors battu le record de Thierry Henry en termes de précocité. Là aussi, il a accueilli les louanges avec beaucoup d'humilité.

Son père Wilfried a confié au Parisien : "Kylian a toujours une chambre au centre d'entrainement, même s'il a aujourd'hui les moyens de s'offrir une villa avec une grande piscine. Mais, ce n'est pas lui. Il avait vu comment d'autres joueurs se sont perdus, et je l'ai convaincu de rester au centre d'entrainement afin de le protéger".

Après avoir honoré 14 apparitions lors de la saison 2015/16, il a été convoqué en Equipe de France des moins de 19 ans pour participer à l'Euro de la catégorie en question l'été suivant. Diop a alors pu faire un peu plus connaissance avec le "phénomène". Et, tout en avouant que Mbappé était pleinement concentré sur sa progression, il a assuré qu'il ne se démarquait pas du reste du groupe par rapport à sa manière d'être.

"Il a toujours eu le même comportement. Il était très à l'aise, très naturel. Mais ne croyez pas que c'était un enfant de cœur. Lui aussi mordait les mollets des adversaires, et il était toujours de bonne humeur dans le vestiaire", a expliqué Diop.

"Il rigolait avec tout le monde. Il faisait rire les autres, il créait une bonne ambiance dans le vestiaire. Mais aussitôt qu'il avait le ballon dans les pieds, il devenait très sérieux. Mais dans la vraie vie, il n'était pas aussi calme. Il aimait faire des choses qui sortaient de l'ordinaire, même s'il n'a jamais été celui qui aimait sortir ou faire ce genre de choses".

Ce tournoi-là a permis à Mbappé de connaitre sa première consécration à l'échelle internationale, puisque l'équipe tricolore a su effacer son revers initial contre l'Angleterre et aller conquérir le trophée en laminant notamment l'Italie 4-0 en finale. Kylian s'est offert cinq buts durant la compétition, dont un doublé en demi-finale contre l'Allemagne.

Pour Diop, cela tombait déjà sous le sens le fait que son jeune coéquipier avait les qualités et la détermination nécessaires pour tout gagner.

"Il ne parlait pas de Coupe du Monde ou d'un tournoi en particulier, il nous disait juste qu'il voulait tout gagner. Il nous parlait des compétitions qu'on jouait à un moment spécifique. C'était un incroyable compétiteur".

En 2017, Mbappé a encore franchi un palier à Monaco. Ou même plusieurs. Ce club, basé dans une des régions les plus riches du monde, son minuscule stade et son statut réduit aux yeux des observateurs, devenait, par la force des choses, trop petit pour la nouvelle étoile montante du football français.

La prochaine étape a été un retour à Paris, où il rejoignait le PSG pour un montant initial de 145M€, et qui peut augmenter jusqu'à 180M€ selon les bonus. S'il n'y avait pas eu l'arrivée de Neymar la même année contre un chèque de 222M€, Mbappé serait resté le joueur le plus cher de l'histoire.

L'impact et la résonnance que ce transfert a eue peuvent être comparés à l'onde de choc qu'il produit à chacune de ses sorties éclatantes. Après avoir contribué à la conquête du titre national avec Monaco en 2017, puis celui du PSG l'année d'après, il s'est envolé pour la Russie pour guider l'Equipe de France vers le titre suprême, vingt ans après le premier. Avec le numéro 10 dans le dos, il n'en fallait pas plus pour l'élever au rang de Zinedine Zidane.

Et, il faut dire que Mbappé a tout fait pour justifier ces comparaisons et se rendre digne de l'héritage. Après son but contre le Pérou et la performance magnifique contre l'Argentine, Mbappé et la France se sont retrouvés dans une autre finale. Cette fois, contre la Croatie à Moscou.

Là, il s'est offert un autre accomplissement de taille. Sur un des rares moments où il a été oublié par la défense croate, il est parvenu à inscrire le quatrième et dernier but tricolore, en plaçant une frappe sublime, aussi soudaine que précise et avec la finesse nécessaire pour tromper Danijel Subasic. Avec cette réalisation, il devenait le joueur le plus jeune à marquer en finale de Coupe du Monde depuis Pelé en 1958. Ce dernier s'est d'ailleurs empressé pour le féliciter à travers un message sur Twitter.

Champion du monde et champion national à deux reprises déjà, Mbappé ambitionne désormais d'accrocher la Ligue des Champions à son tableau de chasse. Et le défi est de pouvoir le faire avant même d'atteindre l'âge de la majorité dans certains pays. Et il n'y a rien qui lui parait impossible, si l'on en croit les propos tenus par son coach Thomas Tuchel.

Lorsque l’Allemand a pris ses fonctions l’été dernier, l’une de ses premières mesures a été de se lier d'amitié avec les propriétaires des discothèques les plus branchées de la capitale française dans le but de contrôler la culture de la fête qui peut se répandre dans son groupe. Il savait néanmoins que cela ne concernait pas vraiment Kylian Mbappé.

"Mbappé est meilleur que les autres parce qu’il passe son temps à regarder des matches à la télévision. Certains préfèrent aller en boîte et gaspiller de l’argent", a déclaré Tuchel à RMC.

Il est vrai qu'il semble plus solide et équilibré que quiconque. Il a fait don de ses gains de la Coupe du monde - environ 400 000 euros - à une association caritative enseignant le sport aux enfants malades et handicapés. "Cela ne change pas ma vie, mais ça change les leurs", a-t-il insisté.

Même la célébration de ses buts est un hommage à son frère cadet, Ethan, qui reproduirait ce geste à chaque fois qu'il bat son célèbre grand-frère au jeu vidéo FIFA. Il y a tellement de choses à admirer chez Kylian Mbappé. La promesse de ce qu'il peut devenir dans le futur est certainement la plus impressionnante.

Si Ronaldo et Messi ont dominé le paysage pour s'adjuger les distinctions individuelles ces dernières années, Mbappé est l'un des visages les plus médiatisés depuis quelques temps déjà.

"Il est vraiment spécial. C'est le joueur le plus rapide que j'ai jamais vu jouer et j'ai joué contre Ronaldo et Messi", a déclaré à Berg la star islandaise Johan Berg Gudmundsson, après s'être heurté à Mbappé et la France fin 2018.

"Son rythme est différent du leur. De toute évidence, Ronaldo est rapide, mais avoir ce rythme est quelque chose qu'aucun autre joueur n'a eu, et contrôler le ballon à cette vitesse est quelque chose de particulier. Il deviendra le meilleur joueur du monde dans quelques années, cela ne fait aucun doute".

"Il est incroyable qu’il soit si jeune et ce qu’il a fait l’année dernière. Il l'a déjà fait à plusieurs reprises. Il ne va faire que s'améliorer, tant qu'il garde la tête droite et qu'il reste humble. Je pense qu'il sera le meilleur joueur du monde."

Mbappé aborde mardi les huitièmes de finale aller de la Ligue des champions contre Manchester United à Old Trafford en ayant déjà surpassé son meilleur total de buts et championnat sur une saison il s'approche rapidement du total de buts - 26 toutes les compétitions - qu'il avait atteint lors de la campagne 2016-17 puisqu'il compte déjà 22 réalisations.

Neymar va manquer le déplacement à Manchester, et le PSG a enregistré plusieurs autres blessures. Malgré ces maux de tête, United ne prendra pas à la légère la perspective de se confronter à Mbappé, car le Français est capable de signer un nouveau chef-d'œuvre comme il l'avait fait avec la France contre l'Argentine l'été dernier, en Coupe du monde, au même stade de compétition.

Tout s'est déroulé comme prévu jusqu'à présent pour Mbappé. "Je sais ce que je veux faire, où je veux aller, et je ne me laisserai pas perturber". Eh bien, rien ne l’a arrêté jusqu’à présent, et le PSG est sur le point de récolter les mêmes avantages que l'équipe de France.

Parmi les joueurs de son âge, il est sans aucun doute le plus prometteur du monde en raison de ses immenses qualités techniques, physiques et mentales", a déclaré le président du PSG, Nasser Al-Khelaifi, lorsque le prodige a signé dans le club de la capitale.

"Depuis son apparition au plus haut niveau, il s'est fait une excellente réputation de jeune talent qui est très respectueux, ouvert, ambitieux et déjà très mature".

"Avec nos couleurs, au milieu de très grands joueurs, Kylian poursuivra sa progression de manière à profiter également à l'équipe nationale française dans les mois et les années à venir".

En deux ans, Kylian Mbappé est devenu un footballeur de 180 millions d'euros. Un vainqueur de la coupe du monde. Un buteur qui compte 84 réalisations, dont 10 pour l'équipe de France et 4 dans cette merveilleuse épopée en Coupe du monde. Un champion de Ligue 1 avec Monaco puis le PSG. Ou encore le protagoniste d'une couverture du magazine Time.

La majorité des footballeurs se contenterait déjà de cet incroyable série de succès.

Mais Mbappé, qui s'est construit avec sa volonté et sa détermination, ne fait que commencer. Et ses pieds restent fermement sur le sol.