GOAL 50

Les journalistes des 37 éditions de Goal.com ont voté pour la 10e édition de notre élection des 50 meilleurs footballeurs dans le monde.

50. Thomas Lemar

Après une première saison prometteuse à Monaco, Thomas Lemar s'est imposé comme l'un des ailiers les plus courtisés du monde dès la deuxième année.

L'international français a marqué neuf buts en Ligue 1 la saison dernière. Ses performances ont attiré le regard des plus grands clubs européens, dont Arsenal qui a été jusqu'à proposer 100 millions d'euros pour s'attacher les services de l'ancien Caennais, mais Monaco a refusé les avances du club londonien.

49. Bas Dost

Auteur de 34 buts en seulement 31 matches pour le Sporting CP, Bas Dost a terminé meilleur buteur de la Primeira Liga après avoir rejoint Wolfsburg pour seulement 11 millions d'euros à l'été 2016.

L'international néerlandais, que l'on annonce partant pour Everton en janvier, est justement récompensé par une première apparition dans le Goal 50.

48. Naby Keita

C'est l'une des étoiles montantes du football mondial. Naby Keita fait son entrée dans le Goal 50 après sa grande saison avec le RB Leipzig soldée par huit buts, sept passes décisives et une belle deuxième place en Bundesliga.

Liverpool a tenté désespérément de le recruter dès cet été, mais a finalement dû accepter le fait de ne l'accueillir que l'an prochain pour un transfert à hauteur de 70 millions d'euros.

47. Diego Costa

Diego Costa a certes fini par rejoindre l'Atlético Madrid après s'être accroché avec Antonio Conte, mais l'attaquant espagnol a grandement contribué au titre de champion d'Angleterre de Chelsea.

L'attaquant espagnol a mené l'attaque des Blues de manière extrêmement efficace, marquant 20 fois en Premier League. C'est logiquement qu'il se retrouve pour la troisième fois de suite dans le classement du Goal 50.

46. David de Gea

C'est sans doute le gardien de but le plus brillant des cinq dernières années. Parfois sous-estimé, David De Gea n'en reste pas moins performant.

Il s'agit de sa troisième apparition dans le Goal 50. Une présence qui se justifie par le fait que Manchester United a réalisé 14 clean-sheets la saison dernière. Avec lui, son équipe n'a concédé que 29 buts en 35 matches. Costaud !

45. Mario Mandzukic

Il ne faut pas oublier que la Juventus a eu des difficultés pendant la première partie de saison et ce n'est qu'après le passage en 4-2-3-1 en janvier - qui a poussé Mario Mandzukic sur l'aile gauche - que les champions d'Italie ont passé la seconde.

L'international croate s'est révélé être l'élément fort de l'équipe, brillant en attaque comme en défense. Un homme fort dans la course au doublé pour la Juventus, également finaliste de la Ligue des champions. Mandzukic avait d'ailleurs marqué en demi-finale et en finale.

44. Cesar Azpilicueta

Qu'il joue sur un côté ou dans l'axe, Cesar Azpilicueta a toujours été l'un des joueurs les plus fiables de Chelsea. Référence en Premier League, il a encore été excellent la saison dernière.

Le joueur de 28 ans a également montré sa capacité à marquer. Un joueur polyvalent et efficace dans de nombreux secteurs !

43. Philippe Coutinho

Philippe Coutinho a éclaboussé la Premier League de sa classe depuis son arrivée à Liverpool en 2013, mais il a pris une autre dimension au cours des 12 derniers mois. Pour preuve, l'intérêt prononcé du FC Barcelone l'été dernier.

Le milieu offensif a permis à Liverpool d'assurer son retour en Ligue des champions, marquant 13 buts en championnat la saison dernière. Une performance qui fait de lui le meilleur buteur brésilien de l'histoire de la Premier League.

42. Benjamin Mendy

Un an après avoir rejoint Monaco pour 13 millions d'euros, Benjamin Mendy a quitté le club du Rocher pour rejoindre Manchester City qui a déboursé 57,5 millions d'euros l'été dernier. Un recrutement record pour un arrière gauche !

Victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit en septembre, Benjamin Mendy ratera une bonne partie de la saison, mais sa présence dans le Goal 50 reste plus que justifié, l'ancien Monégasque ayant délivré 11 passes décisives avec Monaco.

41. Fabinho

Repositionné comme milieu central, Fabinho a joué un rôle essentiel dans le sacre de Monaco en Ligue 1. Impressionnant aussi en Ligue des champions, il s'est imposé comme l'un des éléments indispensables de l'équipe entraînée par Leonardo Jardim.

Joueur grand et dynamique, le Brésilien de 24 ans est depuis longtemps lié à Manchester United, mais le PSG et la Juventus seraient aussi sur le coup et compteraient revenir à la charge en janvier.

40. Gonzalo Higuain

Il y avait une grosse controverse - et de la colère - quand la Juventus a eu une dépense record de 90 millions d'euros pour recruter Gonzalo Higuain en provenance de l'équipe rivale de Naples, mais l’Argentin a pris peu de temps pour commencer à rembourser le lourd prix de son transfert.

Il a marqué 32 buts toutes compétitions confondues pour la Juve en remportant le doublé coupe-championnat. Il a été buteur à cinq reprises en Ligue des Champions alors que les Italiens sont tombés lors de la dernière marche. Il a notamment inscrit un doublé crucial lors du succès 2-0 en demi-finale à Monaco.

39. Alex Sandro

Alex Sandro fait sa première apparition dans le Goal 50 après une saison où il s’est affirmé comme le deuxième meilleur arrière gauche de la planète, derrière Marcelo du Real Madrid.

Ses projections offensives ont joué un rôle crucial dans le jeu de la Juventus qui a manqué de justesse un triplé historique. En raison de ses qualités, la Vieille Dame a dû rejeter une offre de Chelsea cet été de 70 millions d’euros qui voulait obtenir ses services.

38. Marco Asensio

S’il y a une raison pour que les supporters du Real Madrid ne soient pas inquiets de la méforme de Gareth Bale, c’est bien Marco Asensio. Il intègre brillamment le Goal 50 après avoir été cité à plusieurs reprises.

Le joueur de 21 ans est l'un des jeunes les plus excitants d'Espagne depuis de nombreuses années. Après avoir inscrit 10 buts pour la Maison Blanche la saison dernière, il a lancé l’exercice actuel de façon sensationnelle avec deux succès et deux buts dans la Supercoupe d’Espagne, face à Barcelone.

37. Dele Alli

Dele Alli était certain de conserver son titre du meilleur Jeune Joueur de l’année en Premier League, après avoir poursuivi sur sa lancée de la saison 2015-2016, avec une campagne encore plus impressionnante où il a marqué à 18 reprises en championnat.

En réalité, la seule surprise était qu'il ne soit pas en lice pour le prix de meilleur joueur tout court, étant donné que les performances du milieu de terrain offensif de 21 ans ont été déterminantes pour Tottenham, qui a terminé deuxième de la Premier League.

36. Manuel Neuer

Manuel Neuer a dû faire face à beaucoup de frustration au cours de cette année, après avoir été frappé par plusieurs blessures mais, lorsqu'il est en forme, il a de nouveau prouvé qu'il était la meilleure incarnation possible d’un gardien à ce jour.

L'international allemand a de nouveau joué un rôle déterminant pour le Bayern Munich, à qui il a permis encore une fois de remporter la Bundesliga. Il réalise ainsi son cinquième titre consécutif depuis la saison 2012-2013, une performance remarquable pour un gardien obsédé par la modernité.

35. Christian Eriksen

Christian Eriksen, l'un des footballeurs les plus sous-cotés de son sport, a été plébiscité pour sa première participation au Goal 50.

En plus d'être le milieu de terrain qui a œuvré pour la deuxième place de Tottenham en Premier League - avec quinze passes décisives et huit buts - l'international danois a également assuré à son pays une place pour le barrage de la Coupe du monde, en marquant lors de six matches consécutifs dans son groupe de qualification.

34. Romelu Lukaku

Romelu Lukaku a toujours soutenu qu'il était assez bon pour jouer dans l'élite de son sport, et il l'a prouvé avec régularité en 2017.

Après avoir terminé sa dernière saison à Everton avec 25 buts, le Belge n’a pas perdu beaucoup de temps pour justifier son transfert à 85 millions d’euros à Manchester United en marquant 7 buts lors de ses 7 premiers matches en Premier League.

33. Dani Carvajal

Dani Carvajal n'est certainement pas le plus grand nom du Real Madrid, mais il ne faut pas négliger son importance chez les titulaires du champion d’Europe en titre.

En plus d'être excellent défensivement, l'international espagnol a distribué 12 passes décisives toutes compétitions confondues la saison dernière, dont cinq en neuf rencontres de Ligue des Champions. Ce n'est pas une surprise de voir le contrat du Merengue de 25 ans prolongé jusqu'en 2022.

32. Sadio Mane

Il y avait quand même quelques supporters de Liverpool qui doutaient de la décision du club de payer 41 millions d’euros à Southampton pour Sadio Mane lors de l'été 2016. Les sceptiques sont rapidement devenus croyants, l'international sénégalais devenant presque immédiatement l'un des joueurs les plus importants de Jürgen Klopp.

L'ailier fulgurant a marqué à 13 reprises lors de sa première saison à Anfield, y compris le but victorieux d'un derby de la Mersey face à Everton. Il a ainsi permis aux Reds de revenir en Ligue des Champions. Il s’agit de sa deuxième apparition consécutive dans le Goal 50.

31. Paul Pogba

Vivre avec un prix de 105 millions d’euros s’est avéré très compliqué pour Paul Pogba, mais le milieu de terrain de Manchester United est néanmoins à créditer d'un retour réussi à Old Trafford, après avoir quitté la Juventus.

Le milieu de terrain français possède à son actif neuf buts et six passes toutes compétitions confondues la saison passée, aidant United à s’adjuger la League Cup et l’Europa League, avec en prime, pour le joueur de 24 ans, un but en finale contre l’Ajax Amsterdam du côté de Solna, en Suède.

30. Radamel Falcao

Le meilleur niveau de Radamel Falcao a été atteint après des périodes désastreuses à Manchester United puis à Chelsea, mais il a su retrouver sa meilleure forme depuis son retour à Monaco l’année dernière.

Le Colombien a inscrit 21 buts en seulement 29 sorties lors de la saison remarquable du club de la Principauté en Ligue 1, le tout couronné par un titre de champion. Il a assuré ainsi une quatrième apparition dans le Goal 50, mais c’est la première depuis 2013.

29. Bernardo Silva

Magnifique retour à une période où les joueurs comptaient plus sur la technique que sur le physique. Bernardo Silva a été le chef d’orchestre du succès de Monaco en Ligue 1 la saison dernière avec neuf passes décisives (sans parler de ses huit buts).

Le talent du joueur de 23 ans a attiré l’attention à travers le monde. Il n’est donc pas surprenant que Pep Guardiola soit parvenu à persuader Manchester City de dépenser 50 millions d’euros (hors bonus) pour le Portugais l’été dernier.

28. David Luiz

La décision de Chelsea de faire revenir David Luis pour 38 millions d’euros la saison dernière a d’abord surpris bon nombre de fans londoniens.

Cependant, Antonio Conte, le patron des Blues, savait exactement ce qu’il faisait et a su utiliser le Brésilien à la perfection. David Luiz a montré le meilleur de lui-même et a été un acteur clé du titre du club de l’ouest de Londres.

27. Alexis Sanchez

Il est facile de comprendre pourquoi Arsenal a si longtemps et si vivement résisté à Manchester City, très intéressé par Alexis Sanchez, qui a porté les Gunners quasiment toute la saison dernière.

Malgré ses performances, son équipe a terminé à la cinquième place de Premier League la saison dernière. L’international chilien a été nommé joueur de l’année grâce à ses 24 buts et ses 11 passes décisives, avant de devenir l’homme du match lors de la finale de FA Cup remportée face à Chelsea.

26. Casemiro

Luka Modric et Toni Kroos ont souvent reçu des compliments pour la maîtrise du milieu de terrain du Real Madrid, mais Casemiro est celui qui garantit la domination de son équipe.

En plus de fournir un excellent rendement défensif, le Brésilien sait aussi marquer des buts importants, notamment cette réalisation qui a remis les hommes de Zinedine Zidane sur les rails lors de la victoire du Real Madrid en finale de Ligue des champions face à la Juventus.

25. Dries Mertens

Maurizio Sarri, le boss de Naples, a reconnu un seul regret dans la transformation remarquable de Dries Mertens en tant que n°9 : que personne ne se soit aperçu plus tôt que l’ailier belge avait les qualités d’un attaquant de classe mondiale.

Mertens a été une révélation depuis qu’il a été bougé du milieu en octobre dernier après la blessure d’Arkadiusz Milik. Il a inscrit 26 buts en 29 apparitions en Serie A depuis son changement de poste et totalisait 28 buts en 35 matches à la fin de la saison.

24. Ousmane Dembélé

L’ascension d’Ousmane Dembélé a été fulgurante, le Français ayant été transféré pour 105 millions d’euros à Barcelone (avec des bonus potentiels faisant grimper le prix à 140 millions) un an seulement après avoir rejoint le Borussia Dortmund pour 15M€.

Le transfert aurait pu être absurde mais l’ailier de 20 ans a été sensationnel durant sa première saison au Signal Iduna Park, totalisant 6 buts et 13 passes décisives lui valant les prix de Rookie de l’année et homme du match lors de la victoire du BVB face à Francfort en coupe d’Allemagne.

23. Antoine Griezmann

Une troisième apparition consécutive dans le Goal 50 pour Antoine Griezmann qui continue de porter quasiment seul l’attaque de l’Atlético de Madrid.

Courtisé par Manchester United l’été dernier, le joueur de 26 ans a opté pour la continuité après l’interdiction de l’Atléti d’acheter le moindre joueur lors du dernier mercato. Il a inscrit 26 buts toutes compétitions confondues la saison dernière, tandis qu’il a marqué quatre fois dans la campagne de qualification de la France pour la Coupe du monde 2018 en Russie.

22. Edinson Cavani

Edinson Cavani a vécu la saison la plus prolifique de sa carrière après avoir hérité du poste d’attaquant de pointe suite au départ de Zlatan Ibrahimovic à Manchester United.

L’international uruguayen, qui avait été poussé sur l’aile au profit du Suédois, a inscrit 49 buts en seulement 50 matches toutes compétitions confondues la saison dernière, dont 8 en Ligue des champions. Il a aussi aidé son pays à se qualifier pour le Mondial russe.

21. Zlatan Ibrahimovic

Le temps ne semble pas avoir d’emprise sur Zlatan Ibrahimovic. C’est la neuvième apparition du Suédois dans le Goal 50 – seuls Cristiano Ronaldo et Lionel Messi ont fait mieux – grâce à une fantastique première saison avec Manchester United.

Bien que sa campagne ait été cruellement interrompue par une blessure, le joueur de 36 ans avait déjà fait beaucoup – 28 buts, dont celui qui a offert la Coupe de la ligue anglaise à Man U – pour convaincre José Mourinho de lui offrir une deuxième année à Old Trafford lorsqu’il est apparu évident qu’Ibrahimovic récupérait rapidement de sa rupture des ligaments croisés du genou.

20. Luis Suarez

Luis Suarez n’a peut-être pas atteint les sommets en 2016, alors qu’il avait terminé second pour ce qui était sa sixième apparition lors des sept dernières éditions du Goal 50, mais l’Uruguayen a continué de marquer pour son club et son pays la saison dernière.

Le joueur de 30 ans a inscrit 37 buts toutes compétitions confondues avec les Blaugrana et deux buts avec la Celeste qui a décroché sa qualification pour la Coupe du monde 2018 grâce à une victoire 4-2 face à la Bolivie.

19. Robert Lewandowski

Le Bayern a peut-être chuté collectivement la saison passée mais Robert Lewandowski n’a pas du tout été affecté. Le Polonais a de nouveau effectué une excellente saison avec une sixième sélection dans le Goal 50.

L’attaquant a inscrit 30 buts en 33 matches pour le Bayern Munich avant de terminer devant Cristiano Ronaldo au classement des meilleurs buteurs des qualifications pour la Coupe du monde avec 16 buts.

18. Pierre-Emerick Aubameyang

Une des absurdités du marché des transferts au cours duquel des millions ont été dépensés sur des joueurs moyens mais pas pour Pierre-Emerick Aubameyang qui fait sa seconde apparition consécutive dans le top 20 du Goal 50.

L’attaquant du Borussia Dortmund a réussi l’exploit de terminer meilleur buteur devant Robert Lewandowski avec 31 buts en 32 matches avant de remporter la Coupe d’Allemagne face à Francfort.

17. Harry Kane

Après avoir déjà fait une superbe saison l’an passé, la star Harry Kane a désormais prouvé qu’il faisait partie des meilleurs buteurs du monde après avoir marqué plus de 20 buts en Premier League pour la troisième saison consécutive.

La saison dernière a été la plus prolifique pour l’attaquant qui a inscrit 29 buts en 30 matches. En maintenant sa forme, il suscite désormais l’intérêt du Real Madrid.

16. Thiago Alcantara

Carlo Ancelotti a peut-être fait un grand nombre d’erreurs lors de son passage au Bayern Munich mais sa décision de replacer Thiago Alcantara plus haut a payé de manière spectaculaire.

Le milieu souvent victime de blessures a vécu sa meilleure saison en tant que trequartista comme le souligne la statistique qui en fait le joueur à avoir fait le plus de passes dans la moitié de terrain adverse (1393) avec 87,3% de réussite.

15. Leonardo Bonucci

Leonardo Bonucci a fait des débuts moins impressionnants à Milan mais le défenseur s’est montré à son meilleur niveau lors d’une brillante campagne 2016-17 avec son ancien club de la Juventus.

En plus de se muer parfois en meneur de jeu grâce au dépassement de fonction, l’international italien a également marqué 5 buts dont le très important second but face à la Lazio en finale de la Coupe d’Italie. Le tout en restant l’homme clé d’une défense qui a exclu le Barça de la Ligue des champions.

14. Dani Alves

Barcelone a sans doute fait la plus grande erreur de son histoire sur le mercato en permettant à Dani Alves – qui fait sa 6ème apparition dans le Goal 50 – de partir libre l’été dernier pour rejoindre la Juventus.

L’arrière droit brésilien a joué un rôle central dans le doublé national des Bianconeri, avec un but en finale de la Coupe d’Italie et une grande influence dans la qualification en finale de la Ligue des champions grâce à un but marqué et trois passes décisives lors de la double confrontation face à Monaco.

13. Isco

Isco a été si bon pour le Real Madrid lors de la seconde moitié de la saison dernière que même si Gareth Bale avait été en pleine possession de ses moyens pour la finale de la Ligue des champions, le Gallois n’aurait jamais débuté.

Grâce à l’enchainement de matches en raison des blessures de l’ailier, Isco a marqué des buts cruciaux pour le gain de la Liga et en demi-finale de la Ligue des champions face à l’Atlético. Il sera l’homme clé de l’Espagne au Mondial.

12. Eden Hazard

Après avoir été relancé par l’entraîneur intérimaire Guus Hiddink en fin de saison 2015-2016, Eden Hazard est revenu à son meilleur niveau sous les ordres d’Antonio Conte, inspirant les Blues pour remporter la Premier League.

Le brillant ailier belge a réalisé sa saison la plus prolifique en Angleterre avec 16 buts et 5 passes décisives pour atteindre une 5ème apparition bien méritée dans le Goal 50 et son second plus haut classement après avoir terminé 5ème en 2015.

11. Marcelo

Si quelqu’un symbolise l’importance des latéraux dans le football moderne, c’est bien Marcelo qui l’a prouvé lors du doublé Liga-Ligue des champions du Real Madrid.

Le Brésilien a donné 10 passes décisives en Liga, dont 4 pour Cristiano Ronaldo, démontrant la relation presque télépathique avec le Portugais. Marcelo a également inscrit un but vainqueur très important face à Valence dans la course au titre.

10. Toni Kroos

À seulement 27 ans, Toni Kroos continue de prouver qu’il est l’un des transferts les plus rentables de l’histoire du football. Un milieu de terrain métronome d’une rare qualité que Pep Guardiola a aiguisé au Bayern Munich et qui a signé au Real Madrid pour 25 millions d’euros.

La saison passée, le vainqueur de la Coupe de Monde 2014 est devenu le premier Allemand à gagner la Ligue des Champions trois fois, après avoir été associé une nouvelle fois à Luka Modric et Casemiro dans l’entrejeu merengue.

Kroos a également été influent dans l’accession au titre du Real, comptabilisant 12 passes décisives et marquant quelques buts pendant la fin de saison, comme face à Séville ou au Celta.

9. Paulo Dybala

Longtemps décrit comme l’héritier de Lionel Messi en Argentine, Paulo Dybala a réellement brillé sur la scène internationale lorsqu’il a éclipsé son compatriote pendant l’écrasante victoire de la Juventus face au Barça (3-0) en quart de finale de Ligue des Champions.

Dybala a marqué deux magnifiques buts et a mis en miette la défense barcelonaise de par son talent et grâce à son subtile pied gauche, magique alors que la Juve a massacré son adversaire à Turin.

Futur gagnant potentiel du Goal 50, “La Joya” a mis en place un duo fatal avec Gonzalo Higuain qui a permis aux Bianconeri de gagner le championnat et la Coupe d’Italie en devenant un élément clé dans l’équipe. Malheureusement, ils n’ont pu enchainer le triplé après avoir perdu face au Real Madrid en finale de Ligue des Champions.

8. N'Golo Kante

N’Golo Kante joue en Angleterre depuis deux ans et il n’a pas terminé une seule de ses saisons sans titre de champion d’Angeleterre. Telle est la preuve de son talent et de son influence.

En effet, Chelsea n’y croyait pas lorsque Leicester a réclamé 37 millions d’euros pour ce qui sera par la suite le socle de la réussite dans la course au titre pour les Blues. Kante a prouvé rapidement son efficacité par un enchainement de performances qui ont permis à Hazard et compagnie de pouvoir s’exprimer sur le terrain sans se soucier du travail défensif.

Il n’avait que 26 ans lorsque le milieu de terrain a raflé le titre individuel de meilleur joueur de Premier League, attribué par la PFA, FWA et la Premier League.

7. Kylian Mbappé

Lorsque Kylian Mbappé est devenu le plus jeune joueur professionnel de Monaco après Thierry Henry (décembre 2015) puis le plus jeune buteur (février 2016), il était évident que nous avions affaire à un talent spécial.

Pour comprendre à quel point il l’était, il a fallu attendre cette saison, lorsque le jeune insouciant a inspiré Monaco à tel point qu’il a permis à son club de remporter son premier titre de Ligue 1 depuis 17 ans, avec 15 buts et 11 passes décisives au compteur. En Ligue des Champions, il a trouvé le chemin des filets à six reprises en six matches durant la phase de poules.

Louis Saha a récemment déclaré que l’attaquant du PSG est plus fort qu’Henry au même âge, alors que Ludovic Giuly insiste sur le fait qu’il est plus mature que Messi au même âge. Mais Andrea Barzagli a exprimé son point de vue mieux que personne quand il a mis l’accent sur le fait que les comparaisons entre les deux joueurs ne sont pas pertinentes, ajoutant : “Je n’ai rien vu de tel que Mbappé”.

6. Neymar

Pour la deuxième fois consécutive, Neymar termine à la 6è place du Goal 50, en six apparitions. Le Brésilien est devenu le joueur le plus cher du monde lorsque le PSG a déboursé 222 millions d’euros afin d’acheter sa clause libératoire au Barça.

Le montant est, bien sûr, absurde mais il est aisé de comprendre pourquoi les Qataris ont tout mis en oeuvre pour signer l’international brésilien qui est la cause de la cuisante défaite du club de la capitale lors de la fameuse remontada en Ligue des Champions la saison dernière.

Par ailleurs, après avoir formé l’un des meilleurs trio d’attaque au Camp Nou, il semblerait qu’il veuille reproduire le même schéma au PSG, en établissant une connexion d’entrée de jeu avec Mbappé et Cavani au Parc des Princes.

5. Sergio Ramos

Peu de défenseurs dans l'histoire ont eu autant d'influence sur l'ensemble du terrain que Sergio Ramos, qui a bouclé une saison durant laquelle il a battu un record personnel en marquant 10 buts toutes compétitions confondues et devenant le 1er capitaine du Real Madrid à réaliser le doublé Championnat - Coupe d'Europe depuis Juan Alonso en 1958.

Après avoir égalisé lors d'un Clasico crucial entre le Real Madrid et le FC Barcelone durant leur invincibilité de 40 matches, l'international espagnol a aussi marqué des buts importants face au Real Betis en Liga et à Naples en Ligue des Champions.

À 31 ans, Ramos n'a probablement jamais aussi bien joué, un avis soutenu par le fait que sa 5è place est sa meilleure jamais atteinte dans le Goal 50, un classement dans lequel il apparait pour le 7è fois, un record pour un défenseur.

4. Lionel Messi

Lionel Messi rate encore le podium du Goal 50 malgré une année encore une fois exceptionnelle pour le n°10 de poche, en tout cas au niveau individuel.

Personne n'a marqué plus de buts en 2017 que l'attaquant barcelonais et de l'équipe d'Argentine, lui qui a produit les deux plus grandes performances personnelles de l'année marquant un doublé lors de la superbe victoire sur le Real Madrid au Bernabeu, puis en qualifiant à lui tout seul son pays pour la Coupe du Monde 2018 avec un triplé contre l'Equateur à Quito.

Une saison difficile au Camp Nou avec un seul trophée collectif, la Coupe du Roi, mais Messi a terminé à la fois meilleur buteur de la compétition avec 5 buts, ainsi que de la Liga avec 37 buts (en 34 matches) remportant ainsi le Soulier d'Or.

3. Luka Modric

Andriy Shevchenko a récemment décrit Luka Modric comme "l'un des meilleurs milieux de terrain de tous les temps" et il est difficile de ne pas être d'accord avec l'ancienne légende du Milan.

Acheté par le Real Madrid en 2012 pour une somme de 30 millions d’euros qui parait aujourd'hui dérisoire, l'international croate est devenu l'un des meilleurs meneurs de jeu de l'ère moderne, tellement important pour les Merengue que le visage de l'équipe change radicalement sans le joueur de 32 ans dans son équipe-type.

L'influence de Modric s'est pleinement exprimée lors de la finale de la Ligue des Champions, un match dont il a pris le contrôle transformant le 1-1 de la mi-temps en une écrasante victoire 4-1 au coup de sifflet final.

Une place sur le podium du Goal 50 est, du coup, une récompense justifiée pour un joueur qui semble opérer à un tout autre niveau intellectuel que quiconque sur le terrain.

2. Gianluigi Buffon

Gianluigi Buffon termine cette année à sa meilleure place au classement du Goal 50, à la suite de ce qui a sans doute été sa meilleure saison au club en 2016-2017.

Le capitaine des Bianconeri a été la clé de voûte de son équipe quand elle a gagné un doublé national et le sixième titre de champions de Série A d’affilée.

Malgré le fait qu’il va avoir 39 ans en janvier, le joueur de la Squadra Azzurra le plus capé a réussi à défier le temps pour permettre aux siens d’atteindre leur deuxième finale de Ligue des Champions en trois ans.

Il n’a concédé que trois buts au cours de la compétition et a enchainé 600 minutes sans encaisser le moindre but en Coupe d’Europe, une performance remarquable.

Malheureusement pour Buffon, il n’est pas parvenu à gagner le trophée majeur manquant à sa carrière bien remplie en s’inclinant face au Real en finale mais il peut se consoler avec la seconde place du classement du Goal 50.

1. Cristiano Ronaldo

Véritable serial buteur, Cristiano Ronaldo occupe la première place du Goal 50 pour la deuxième année consécutive, totalisant ainsi cinq trophées.

Le joueur de 32 ans a trouvé 25 fois les filets en 29 apparitions pendant la campagne victorieuse du Real (la première depuis 2012), mais comme toujours, c’est pendant les matches les plus importants qu’il a démontré sa grande classe.

L’ailier formé à Manchester United a marqué un triplé pendant la phase aller et retour des poules de la Ligue des Champions, face au Bayern et l’Atletico Madrid, et a permis à son équipe de remporter le précieux trophée avec deux buts en finale contre la Juventus.

Cela veut dire qu’en 2018, le Real Madrid tentera de gagner pour la troisième année consécutive la Coupe aux grandes oreilles, tandis que Ronaldo tentera de remporter la première place du Goal 50 pour la troisième fois également.