Goal.com - Accueil

thumbnail Bonjour,
Olympique de Marseille

Fondé en: 1899

Adresse: La Commanderie, 33, traverse de la Martine France

Téléphone: 04.91.76.56.09

Fax: 04.91.76.07.77

Email: om@olympiquedemarseille.com

Adresse Internet: http://www.om.net/

Président: Vincent Labrune

Directeur: José Anigo

Stade: Stade Vélodrome, Marseille

Histoire du club

Les débuts de l'OM
Selon André Gascard, ex-joueur de l'OM avant la guerre de 1914, entraîneur de l'OM, dirigeant de l'OM puis archiviste de l'OM, l'Olympique de Marseille, club omnisports, est fondé en 1892. Il semble toutefois que le nom d'Olympique de Marseille ne fut adopté qu'en 1899 (Football-Club de Marseille, depuis 1897, lui-même héritier direct ou indirect du Sporting Club et de l'US Phocéenne). Le rugby est tout d'abord le sport collectif vedette du club. La devise « Droit au but » vient d'ailleurs du rugby. Affilié à l'USFSA depuis 1898, ce n'est qu'en 1902, sous l'impulsion d'Anglais et d'Allemands (toujours selon André Gascard), que le football est pratiqué à l'OM. Plus riche et mieux organisé que les autres clubs marseillais pratiquant alors le football (Sporting, Stade, Phocéenne…), l'OM, qui évolue déjà au stade de l'Huveaune, s'assure rapidement du leadership dans la cité phocéenne. Ainsi, en 1904, l'OM enlève le premier championnat du Littoral (Marseille et sa banlieue) de football (à ne pas confondre avec ceux de rugby disputés à Marseille, et par l'équipe de rugby de l'OM, depuis 1899) et participe aux phases finales du onzième championnat de France. On se méfiera du terme « football » à cette période qui désigne le plus souvent (surtout en Province) le rugby. Le terme « Association » (qui donnera soccer en Amérique du Nord) est alors plutôt employé pour désigner le foot.


Les grandes périodes
L'ère Marcel Leclerc (1965-1972)

C'est un typique de Marseille qui débarque à la tête du club en 1965, alors en deuxième division, et avec l'aide de son entraineur Mario Zatelli. Progressivement, son ambition permet au club phocéen de remporter la coupe de France 1969 et 1972 et la championnat de France à deux reprises : 1971 et 1972. Il permet à l'OM de disputer les différentes coupes d'Europe de 1968 à 1974. De nos jours, il reste ancré dans la mémoire collective de la ville de Marseille pour avoir redonné des titres à un club en perte de vitesse. C'est sous son ère que le public marseillais a eu la chance de pouvoir voir évoluer Josip Skoblar, Roger Magnusson, Jean Djorkaeff et Jules Zvunka.


L'ère Bernard Tapie (1986-1994)
Arrivé dans le courant de l'année 1986, l'homme d'affaires prend les reines du club avec une ferme intention : remporter la Coupe d'Europe. Il est à l'origine de la plus glorieuse page de l'Histoire du club. Ces années se caractérisent par de nombreux changements d'équipes et d'entraîneurs. A son arrivée, il engage Karl-Heinz Förster, qui avait disputé deux coupes du monde au sein de l'équipe d'Allemagne, et Alain Giresse, arraché aux rivaux bordelais. Autrement dit, Tapie se donne d'entrée les moyens de ces ambitions. Année après année, l'équipe est modifiée et améliorée de façon à être plus performante. L'ère Tapie verra se succéder des joueurs tels que Jean-Pierre Papin, Chris Waddle, Klaus Allofs, Enzo Francescoli, Abedi Pelé, Didier Deschamps, Basile Boli, Marcel Desailly, Rudi Völler ou Eric Cantona et des entraineurs de grand talent tel que Franz Beckenbauer, Gérard Gili ou Raymond Goethals. Sous sa présidence, le club remportera 4 championnat de France (1989-1990-1991-1992) et une coupe de France (1989) mais surtout la très prestigieuse Ligue des Champions 1993 après avoir échoué en finale en 1991. Il quitte le club en 1994 suite à l'affaire OM-VA.


L'ère Rolland Courbis (1997-1999)
Rolland Courbis est nommé entraîneur de l'OM en 1997 par Robert Louis-Dreyfus. Il fait signer Laurent Blanc, Andreas Köpke et Fabrizio Ravanelli ce qui permet au club de retrouver la coupe UEFA grâce à l'obtention de la 4ème place en championnat, meilleure performance du club depuis la remontée. Pour la saison 1998/1999, l'OM fête son centenaire, et pour cette occasion le club investit dans de nombreux joueurs de talents : Robert Pirès, Florian Maurice, ou autre Christophe Dugarry. Avec cette équipe de stars, l'OM parvient à la deuxième place du championnat à l'issus d'un sprint final contre Bordeaux et atteint la finale de la coupe UEFA qu'il perd contre le Parme AC. Courbis quitte l'Olympique de Marseille en novembre 1999 victime d'un très mauvais début de saison.


L'OM aujourd'hui
L'Olympique de Marseille entre fin novembre 2004 dans une nouvelle ère. En effet, l'entraineur José Anigo ainsi que le Président Christophe Bouchet ont décidé de jeter l'éponge après une série de mauvais résultats. Philippe Troussier prend les commandes de l'équipe A. En janvier 2005, l'ancien manager général de l'OM, Pape Diouf, est nommé président du directoire pour succéder à Christophe Bouchet, et José Anigo est nommé directeur sportif, sous la houlette de Louis Acariès. Depuis juin 2005, Jean Fernandez est le nouvel entraîneur de l'OM, poste occupé ponctuellement en 1992. Prônant la stabilité de l'effectif, l'entraîneur quitte à la surprise générale le club à l'été 2006 pour rejoindre l'AJ Auxerre, victime d'une mésentente avec José Anigo, voire, selon les rumeurs, de pression du « milieu » marseillais. Les rumeurs de départ de Franck Ribéry ne font qu'accentuer la colère des supporters. Le 20 juin, Albert Emon déja entraineur de l'équipe phocéenne par intérim (en 2001 puis 2004), prend la place laissée vacante par Jean Fernandez.

Pour la saison 2006-2007, Albert Emon, qui prône le jeu offensif devient l'entraîneur et le club, compte les arrivées de Djibril Cissé ou de Ronald Zubar. L'OM retrouve le haut du classement, prend la place de vice-champion (meilleure performance depuis 1999) derrière l'Olympique lyonnais, et dispute une nouvelle finale de coupe de France qu'il perd aux tirs aux buts contre le FC Sochaux[61]. Cette saison est marquée par l'éclosion de Cédric Carrasso et Samir Nasri aux côtés de Ribéry, Cissé et Niang.

Avec cette qualification pour la Ligue des champions, et le départ du meneur de jeu Franck Ribéry au Bayern Munich pour 30 millions d'euros, l'OM se montre très actif lors du mercato d'été 2007-2008, avec notamment les arrivées de Boudewijn Zenden, Karim Ziani, Benoît Cheyrou ou encore Steve Mandanda. Avec ce recrutement ambitieux, l'OM devient aux yeux des médias le principal adversaire du champion en titre, l'Olympique lyonnais. Cet enthousiasme prend fin après un début de saison catastrophique (1 victoire en 9 matchs) qui entraîne le limogeage de l'entraineur Albert Emon et l'arrivée du Belge Éric Gerets, marquée par une victoire historique à Anfield contre le Liverpool FC. En Coupe de France, les Marseillais tombent face au club de CFA 2 de l'USJA Carquefou en huitièmes de finale (1-0). Cette saison là, les Phocéens terminent finalement troisièmes.

La saison suivante est ponctuée par une course au titre avec les Girondins de Bordeaux qui se termine par le sacre des Girondins comme dix ans auparavant. En Coupe d'Europe, l'OM est éliminé en quart de finale de Coupe UEFA par le futur vainqueur de l'épreuve, le FC Chakhtior Donetsk. Éric Gerets annonce son départ du club en fin de saison pour le club saoudien d'Al Hilal Riyad et laisse son poste à l'ancien capitaine olympien Didier Deschamps. Le 17 juin 2009, Pape Diouf quitte le club[64] à la suite de tensions avec le conseil de surveillance du club, et plus particulièrement avec son président Vincent Labrune. Il est remplacé le 22 juin 2009 par Jean-Claude Dassier[65]. La mort de Robert Louis-Dreyfus d'une leucémie le 4 juillet 2009[66] met fin à ses 13 ans de règne au club sans toutefois remporter le moindre titre majeur.


L'après Robert Louis-Dreyfus

L'OM de Didier Deschamps est renforcé notamment par les arrivées des internationaux argentins Lucho Gonzalez et Gabriel Heinze ainsi que de l'ex-Girondin Souleymane Diawara. Le club brise sa série de dix-sept ans sans titre majeur le 27 mars 2010 en remportant la Coupe de la Ligue en battant Bordeaux en finale sur le score de trois à un, puis en étant sacré champion de France 2010 deux journées avant la fin de la saison. Le 28 juillet 2010, l'OM remporte le Trophée des champions face au Paris Saint-Germain aux tirs au but.


source: Wikipedia

Matches
  • Derniers
  • Prochains
Lig1 Nantes - Marseille 25/04/14 20:30 CEST
Lig1 Marseille - OL 04/05/14 15:00 CEST
Lig1 Bordeaux - Marseille 10/05/14 15:00 CEST
Lig1 Marseille - Guingamp 17/05/14 15:00 CEST
  
Les plus discutés
Meilleurs buteurs
Joueur Buts Penalties
André Pierre Gignac André Pierre Gignac
Attaquant
Marseille
20 3
Dimitri Payet Dimitri Payet
Attaquant
Marseille
8 0
Florian Thauvin Florian Thauvin
Milieu de terrain
Marseille
8 0
André Ayew André Ayew
Attaquant
Marseille
7 1
Mathieu Valbuena Mathieu Valbuena
Milieu de terrain
Marseille
3 0