Zlatan Ibrahimovic : "Une Coupe du monde sans moi n'est pas une Coupe du monde"

Commentaires
Zlatan Ibrahimovic a de nouveau indiqué qu'il sera présent à la prochaine Coupe du monde sans donner plus de précisions.

Zlatan Ibrahimovic n'a rien perdu de sa superbe. Arrivé cet hiver en MLS sous les couleurs des Los Angeles Galaxy, l'ancien attaquant du PSG n'a rien perdu de son talent sur le terrain, malgré sa blessure au genou qui semble définitivement derrière lui, mais en dehors des terrains, Zlatan Ibrahimovic est également resté un toujours aussi bon client avec les médias grâce à ses déclarations parfois surréalistes.

La dernière lubie en date de Zlatan Ibrahimovic est de disputer la Coupe du monde 2018 avec la Suède. Pour rappel, l'attaquant de 36 ans a annoncé sa retraite internationale après l'Euro 2016 et n'a par conséquent pas participé à la campagne qualificative avec son pays. Ce qui n'a pas empêché la Suède de se qualifier pour le mondial en venant à bout de l'Italie lors des barrages. Et désormais Zlatan Ibrahimovic compte bien s'inviter à la fête et enfin participer à une Coupe du monde qui l'a fuit durant toute sa carrière.

"J'ai mis la Suède sur une carte"

Invité dans l'émission de Jimmy Kimmel, Zlatan Ibrahimovic a une nouvelle fois déclaré qu'il y a de grandes chances de le voir en Russie : "Je vais à la Coupe du monde, oui, si j'en dis plus, ils vont me pendre, alors je dois faire attention à ce que je dis. Une Coupe du monde sans moi ne serait pas une Coupe du monde". Il y a quelques jours, l'ancien attaquant du Paris Saint Germain avait déjà déclaré sur Twitter dans un mélange d'Anglais et de Suédois que "la chance de le voir jouer lors de la Coupe du monde est très élevée".

L'opération de communication de Zlatan Ibrahimovic prend de l'ampleur de jour en jour et nul doute que ses performances sur le terrain pourraient parler pour lui. Après avoir joué seulement sept matches avec Manchester United pour un but, le Suédois en est déjà à trois buts en autant de matches en MLS avec les Los Angeles Galaxy.

"Je ne suis pas un Suédois typique mais j'ai mis la Suède sur une carte. Avant de venir à Los Angeles, j'ai vu qu'il y avait des tremblements de terre. Mais un comme celui-là manquait ici, a déclaré Ibrahimovic en référence au retentissement que son magnifique premier but avait provoqué. J'ai choisi le football et je suis désolé pour les fans qui suivent les autres sports, mais ce serait la même chose", a conclu l'attaquant de 36 ans. Une nouvelle fois Zlatan a fait du Zlatan.

Prochain article:
Lyon, Jean-Michel Aulas : "Si Caen peut accrocher l'OL, l'OL peut accrocher Manchester City"
Prochain article:
Télévision - SFR va proposer une offre à 40 euros/mois avec RMC, Canal+ et beIN Sports
Prochain article:
Monaco - Aleksandr Golovin enfin apte pour jouer ses premières minutes vendredi en Ligue 1 ?
Prochain article:
Ligue des champions - Avec Liverpool, le PSG a eu l’exemple de ce qui lui manquait
Prochain article:
AS Roma, Eusebio Di Francesco : "Le Real va continuer de gagner, ce n'est pas le Real Ronaldo"
Fermer