VIDÉO : Mon GOTW - Ronaldinho et Ramires en course pour le meilleur de la rivalité entre le Barça et Chelsea

Commentaires
La série "Goal Of The Week" revient sur deux classiques de l’histoire de la Ligue des Champions entre le Barça et Chelsea, lequel est le plus beau ?

Les rencontres entre Chelsea et le FC Barcelone sont un classique en Ligue des Champions et ont souvent produit des buts venus d’ailleurs au fil de années. Les deux équipes se sont affrontées 12 fois depuis 2000 et les Blues sortent vainqueurs du bilan contre les Culés avec quatre victoires et cinq matches nuls pour trois défaites dans l’ère moderne de la compétition. Deux des confrontations les plus célèbres - à Stamford Bridge en 2005 et au Camp Nou en 2012 - ont vu deux des plus beaux buts de l’histoire de la Ligue des Champions.

Il y a 13 ans, la légende brésilienne Ronaldinho a illuminé Londres d’une frappe limpide à l’entrée de la surface après plusieurs dribbles et feintes entre une marée de défenseurs adverses laissant les supporters des deux équipes bouche bée. Son compatriote Ramires a répondu, plus récemment, en jetant un coup de froid sur le Camp Nou d’un exceptionnel lob depuis un angle quasiment impossible pour aider les Blues à arracher un match nul 2-2 et atteindre la finale de la compétition.

Comme on a fait lors de cette saison de Ligue des Champions, on a montré les deux buts à des visages familiers - Gautier et Jordan de Footstyle TV - avant de leur demander de faire valoir leurs arguments pour leur « Goal Of The Week », présenté par Nissan.

L'article continue ci-dessous

Regardez leur débat dans la vidéo ci-dessus. C’est à votre tour : Ronaldinho ou Ramires ?

À vous de jouer !

N’oubliez pas que vous pouvez voter pour le "Goal Of The Week" dès jeudi matin, grâce à Nissan !

Prochain article:
Francfort, Kevin Trapp : "Incroyable de gagner à Marseille"
Prochain article:
De Bruyne de retour avec Manchester City pour le derby contre United ?
Prochain article:
OM-Francfort - Rudi Garcia : "Les arbitres de surface ne servent à rien"
Prochain article:
Firmino avec des lunettes pour protéger son oeil : un style à la Edgar Davids
Prochain article:
Slavia Prague-Bordeaux 1-0, Indigents, les Bordelais ne méritaient pas mieux
Fermer