VIDÉO - Garcia : "On n'a pas été flamboyants"

PartagerFermer Commentaires
L'entraineur marseillais, Rudi Garcia, a reconnu que son équipe a livré une prestation très moyenne, samedi sur le terrain de Nantes.

L'Olympique de Marseille a glané samedi son deuxième succès en deux matches en Ligue 1. Après avoir pris le dessus sur Dijon (3-0), les Phocéens ont vaincu Nantes à l'extérieur (1-0). À la Beaujoire, la manière n'y était cependant pas. Un fait que Rudi Garcia, leur coach, n'a pas eu de soucis pour reconnaitre au coup de sifflet final. 

Garcia : "L'OM n'attire pas Giroud"

Face aux journalistes qui ont pointé du doigt la prestation en demi-teinte de ses hommes, Garcia a avoué que ce n'était "pas flamboyant". Le technicien phocéen ne faisait pas la fine bouche pour autant et a rappelé que l'essentiel a été assuré : "pour moi, ce qui compte, c'est de prendre les trois points. Le même match la saison dernière, à une certaine période, je ne dis pas qu'on l'aurait perdu mais on ne l'aurait peut-être pas gagné  (…) J'aurais très bien pu être en conférence de presse maintenant et vous dire que quand on ne peut pas gagner des matches, il faut au moins ne pas le perdre. Je préfère vous dire qu'on l'a gagné, même au forceps".

Garcia a tenu également à rendre hommage aux Nantais, courageux malgré plusieurs évènements contraires et qui ont tout fait pour glaner au moins un nul. "Cette équipe de Nantes avait annoncé qu'elle avait envie de se racheter et envie de se révolter. On savait ce qui nous attendait et, au moins sur ce plan-là, on a été présents, a-t-il déclaré. Après, il ne faut pas oublier qu'on a trouvé un Tatarusanu des grands soirs dans les buts en première période parce qu'on aurait dû mener à la pause".

Prochain article:
Barça-La Corogne 4-0, le Barça ne ralentit pas
Prochain article:
Atlético Madrid, Griezmann choque les réseaux sociaux avec son déguisement puis s'excuse
Prochain article:
RUMEUR, Sturridge prêté par Liverpool ?
Prochain article:
Juventus, l'avertissement d'Allegri pour Dybala
Prochain article:
Manchester United, Mourinho défend Lukaku
Fermer