Strasbourg l'a prouvé, ce PSG n'est pas imbattable

PartagerFermer
Strasbourg a prouvé que ce Paris là n'était pas invincible avec un succès 2-1 acquis samedi soir lors de la 16e journée de Ligue 1.

Le PSG est toujours leader de la Ligue 1 et le RC Strasbourg remonte à la 14e place du classement, mais l'intérêt de la rencontre était ailleurs. Car Strasbourg l'a fait, le promu alsacien a infligé à Paris sa première défaite de la saison. David a vaincu Goliath malgré neuf minutes de temps additionnel décrétées par l'arbitre en fin de rencontre.  Une victoire épique, un véritable séisme en Alsace, mais aussi dans toute la France du football.

Les Parisiens n'avaient plus perdu en Ligue 1 depuis le 30 avril dernier, à Nice (1-3) et ne s'étaient pas encore inclinés cette saison. Il s'agit tout de même d'une série de 18 rencontres à laquelle le club francilien doit dire adieu.

Dominer n'est pas gagner, et ce PSG, qui semblait sur le toit de la France et de l'Europe depuis l'entame de la saison, l'a appris à ses dépens. Comme le précise l'application Goal+, exclusive aux appareils Samsung, l'équipe locale a marqué sur ses 2 tirs cadrés de la rencontre, sur un total de cinq frappes effectuées en tout.

ps samsung

En face, c'est la foire aux occasions manquées et aux frappes non cadrées, puisque les hommes d'Unai Emery ont tenté 29 frappes, pour n'en cadrer que cinq. Cette saison, aucune autre équipe de Ligue 1 n'avait tenté autant de tirs. Un record peu enviable.

La domination stérile parisienne se vérifie également au niveau de la possession de balle, favorable aux visiteurs à hauteur de 73% comme l'indique Goal+, qui précise aussi le nombre de passes parisiennes (629, 86% de réussite) très supérieur aux passes strasbourgeoises (232 pour 65 % de réussite). On retiendra aussi les 20 fautes locales contre 5 seulement pour un PSG pas aussi agressif que les valeureux alsaciens, lesquels ont compensé leur infériorité tactique avec les tripes.

L'article continue ci-dessous

Ce mardi, Paris devra visiter Munich pour assurer face au Bayern la première place de poule pour espérer un tirage avantageux en 8e de finale de la Ligue des champions. Si le PSG, pas encore champion d'automne en Ligue 1, est déjà qualifié en C1, ce revers inattendu face à Strasbourg fait tout de même un peu tache. Reste à savoir si le Bayern Munich de Franck Ribéry a pris des notes à la Meinau…

Toutes les stats apparues dans cet article viennent de l'application Goal+ , qui est exclusive aux appareils Samsung. Téléchargez l'application football dernier cri dès maintenant !

 

Prochain article:
Allemagne : Joachim Low soulagé après le succès arraché contre la Suède
Prochain article:
Allemagne : héroïque, Toni Kroos savoure le succès contre la Suède
Prochain article:
Angleterre : Gareth Southgate ne sous-estime pas le Panama
Prochain article:
Japon : Nishino se méfie de Sadio Mané
Prochain article:
Espagne : Fernando Hierro compte sur la concurrence dans son groupe
Fermer