Selon le World Cup Predictor d'Opta, le Brésil est favori du prochain mondial, devant l'Allemagne et l'Argentine

PartagerFermer Commentaires
Basé sur un algorithme entre l'historique en Coupe du Monde et les prestations récentes des sélections, ce calcul donne la Seleção favorite en Russie.

Comme à chaque Coupe du Monde, les pronostiques ont la part belle avant le début du tournoi, prévu le 14 juin avec la Russie contre l'Arabie Saoudite en match d'ouverture. Si certains s'essayent comme depuis longtemps aux paris sportifs, Opta via sa base de données a proposé une méthode pour désigner LE favori du tournoi. 

Pour parvenir à ce résultat, le site célèbre de statistiques du ballon rond s'est appuyé à la fois sur des probabilités, en simulant 100 fois le tournoi, tout en tenant compte de plusieurs variables : "tous les éliminatoires de la Coupe du monde, les championnats de la Confédération, les éliminatoires des championnats de la Confédération, les matches amicaux et la Coupe des Confédérations de la FIFA. De plus, ces points forts sont basés sur les résultats des deux précédentes Coupes du monde (2010 et 2014)."

Par ailleurs, il y a aussi un aspect historique pour déterminer chaque vainqueur. Ainsi, chaque pays qui a triomphé dans la compétition depuis 1970 et l'édition mexicaine aura un bonus supplémentaire, tout comme le pays hôte et le vainqueur de la dernière compétition internationale disputée, à savoir ici la Coupe des Confédérations et donc, le Mannschaft.

Les Bleus quatrièmes

Avec tous ces facteurs, la Seleção se distingue ainsi en arrivant en tête avec 14,2% de chances de victoire, suivi par l'Allemagne (11,4%) et l'Argentine (10,9%). Les Bleus de Didier Deschamps arrivent au pied du podium (10,5%) devançant au passage l'un des autres grands favoris en Russie, à savoir l'Espagne (9,3%). Champion d'Europe en titre, le Portugal n'arrive qu'en septième position, juste derrière la Belgique.

L'article continue ci-dessous

Si des sélections ont des chances de remporter ce Mondial, d'autres sont beaucoup plus à la peine, notamment le Maroc d'Hervé Renard. Avec seulement 0,5% de chance, les Lions de l'Atlas sont bons derniers de ce classement, juste derrière le Panama et la Tunisie. Le genre de prédiction qui doit évidemment toucher l'orgueil d'un vestiaire et pourquoi pas donner un supplément d'âme aux coéquipiers d'Hakim Ziyech. 

Hakim Ziyech, Morocco 03232018

Des lacunes au modèle ?

Opta le reconnaît, son modèle n'est pas une certitude absolue car il ne prend pas en compte les joueurs, avec leurs forces et leurs faiblesses, qui vont prendre part à cette Coupe du Monde. Ainsi une blessure grave d'un joueur cadre ne serait pas prise en compte avant que ce pépin physique n'affecte directement les résultats de l'équipe concernée. "Si Messi devait se blesser demain, les chances de l'Argentine de gagner la Coupe du Monde diminueraient de manière significative, mais notre modèle ne l'intérioriserait pas jusqu'à ce que l'Argentine commence à jouer plus de matches et souffrir de la disparition de Messi."

Prochain article:
Liverpool, les premiers mots d'Alisson : "Cette soirée à Anfield a influencé ma décision"
Prochain article:
Mercato - Arsenal prêt à investir sur Kingsley Coman ?
Prochain article:
Nouveau succès pour Liverpool en amical
Prochain article:
Manchester City, Craig Bellamy : "Pep Guardiola va rendre Riyad Mahrez encore meilleur"
Prochain article:
OFFICIEL : Alisson quitte la Roma pour Liverpool
Fermer

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible en ligne. En utilisant notre site, vous acceptez d'utiliser ces cookies conformément à notre politique de confidentialité.

Voir plus Accepter