Rami, Thauvin, Griezmann…Les réactions après OM-Atletico (0-3)

Commentaires
L'OM s'est lourdement incliné ce mercredi en finale de la C3. Après la rencontre, leur tristesse contrastait avec l'euphorie des Madrilènes.

L'Olympique de Marseille devra encore attendre avant de soulever de nouveau une Coupe européenne. L'équipe de Rudi Garcia n'a pas réussi à franchir l'écueil de l'Atletico Madrid en finale de la Ligue Europa. Contre les Matelassiers, l'addition a même été plutôt lourde (0-3). Malgré l'immense déception, les Phocéens se sont succédé devant les micros pour faire part de leurs réactions. Côté espagnol, le héros du match, Antoine Griezmann, a aussi fait part de ses sentiments.

Antoine Griezmann (attaquant de l'Atletico Madrid sur BeIn Sports) : "C'est une récompense depuis que je suis parti à quatorze ans de ma maison. Il y a eu beaucoup de travail, de souffrance, de joie et de tristesse. Je suis très heureux et j'espère revivre des moments comme ceux-là. La ferveur avec les supporters ? Oui, c'est beau. On sait qu'on les a derrière nous. Mais il y avait aussi plein de Marseillais dans le stade. Là, on va en profiter et bien préparer la Coupe du Monde. Objectif la Ligue des Champions ? Oui, mais il y a la Coupe du Monde avant. On va bien fêter ce trophée, oublier la saison et passer à autre chose. Du stress pour la liste ? Non, j'attends mon avec impatience et c'est toujours une joie d'être dans la liste".

Florian Thauvin (milieu offensif de l'OM sur BeIn Sports) : "On a très bien débuté le match. C'est dommage, parce qu'on encaisse un but et après on a du mal à relever la tête. C'est dommage, ça fait mal au cœur. On a fait un bon parcours, c'est une belle saison et on aurait aimé être récompensés. Malheureusement, le football c'est comme ça. On apprend et on a joué contre une grande équipe. Le raté de Germain, la sortie de Payet, ce sont des choses qui font mal. Au début du match, les Espagnols étaient tous derrière. On n'a pas eu grand-chose pour nous ce soir. Ca fait partie du football". 

Adil Rami (défenseur de l'OM sur BeIn Sports) : "En encaissant le but, on savait que ça allait être dur de prendre à revers la défense adverse. Le plus important, c'est qu'on va devoir se servir de ce match pour progresser. Je pense que la marche était trop haute. Mais je crois que le score ne reflète pas le match, car on n'a pas démérité. L'expérience nous a manqué ce soir. Face à cette équipe-là, il ne faut pas essayer de jouer, mais balancer de longs ballons. Mettre des chandelles, et être présents sur les deuxièmes ballons. Car quand on essaye de jouer et qu'on perd le ballon, c'est là qu'on se met en danger.On l'a bien vu ce soir, avec un Griezmann fantastique, qui fait la différence".

Rudi Garcia (entraineur de l'OM): "On a laissé passer notre chance en première période. Parce qu'on a la meilleure occasion d'abord. Et aussi parce qu'on a fait une erreur de relance et le départ de l'action qui nous coute le premier but. Et contre une équipe comme l'Atletico, il ne faut pas être mené car ça devient compliqué. En deuxième période, ils ont haussé leur niveau et ça a été difficile pour nous. Je regrette qu'en deuxième mi-temps, on n'ait pas eu la chance de réduire le score et rouvrir le match, avec la tête de Mitroglou sur le poteau. Le score est trop sévère vu la physionomie du match, mais la meilleure équipe a gagné. Celle qui a le plus d'expérience. Et l'Atletico est une grande équipe, elle est habituée à ce genre de matches. Il n'y a pas à rougir de cette défaite. On n'a juste pas pu inverser la hiérarchie d'après-match".

Propos recueillis par Julien Queln au Groupama Stadium, à Lyon

Prochain article:
Manchester City - OL (1-2) - C'était Lyon, version Ligue des champions !
Prochain article:
Bruno Génésio : "Pas maintenant que je vais commencer à avoir un sentiment de revanche"
Prochain article:
A. Lopes, Cornet… Les réactions après Manchester City-Lyon (1-2)
Prochain article:
Ligue des champions : La Juve assure malgré l'expulsion de Ronaldo, Pogba porte Manchester United
Prochain article:
Manchester City-OL 1-2, un OL héroïque mate Man City
Fermer