OM, Lopez a songé à demander un prêt : "Mon heure allait arriver"

PartagerFermer Commentaires
Révélation de l'OM cette saison, Maxime Lopez a hésité à demander un prêt l'été dernier pour être sûr d'avoir du temps de jeu.

Maxime Lopez a connu une saison idyllique sur le plan personnel. Remplaçant en début de saison, le jeune milieu offensif français est devenu titulaire indiscutable à l'Olympique de Marseille en moins d'une année. Peu utilisé par Franck Passi, il est devenu l'un des hommes clés du dispositif de Rudi Garcia. Décrit comme une promesse du club phocéen avant le début de la saison, Maxime Lopez a songé à demander un prêt afin d'obtenir du temps de jeu dans un autre club et progresser.

Eyraud lassé par les rumeurs

"Honnêtement avant la préparation estivale j'étais presque en train de me dire: Est-ce qu'il ne faut pas que je me fasse prêter ? La saison dernière j'avais figuré dans le groupe, mais jamais joué. Mais comme la préparation se passait bien, à l'entraînement et sur le terrain, je me suis dit que mon heure allait arriver. Le coach Passi m'a fait entrer à Guingamp (défaite 2-1) dès la 2e journée, je ne m'y attendais pas, puis j'ai eu la chance que le coach Garcia arrive, et j'ai continué à jouer. Je ne vais pas m'enflammer. À nous les jeunes joueurs de garder les pieds sur terre", a précisé Maxime Lopez à l'AFP.

Le milieu de l'OM a analysé sa première saison en Ligue 1 : "J'ai mis trois buts en Ligue 1, c'est un objectif que je m'étais fixé, et cinq passes décisives plus deux en Coupe de France, je pense que mes stats sont pas mal pour une première saison. Mais je suis très ambitieux et très exigeant envers moi-même donc l'année prochaine il faudra que je fasse encore mieux. Un symbole? (rire gêné) Mouais, on va dire ça comme ça. Je suis né à Marseille, j'ai fait tout le centre de formation et je suis titulaire, ce que je vis c'est le rêve de tous les supporters marseillais, je peux être un symbole pour eux. Je suis content si les jeunes de Marseille peuvent s'identifier à moi".

Il avoue continuer de progresser au quotidien dans plusieurs domaines : "J'apprends tous les jours avec le coach Garcia, notamment sur le plan tactique, il y a des choses auxquelles je n'aurais jamais pensé jeune. Comme le marquage préventif: dès qu'on attaque, il faut penser à charger un joueur, parce que si on perd la balle je peux être devant. Par exemple sur le deuxième but contre Nice, j'anticipe en me plaçant devant Belhanda, Seri lui fait la passe et grâce à ça on peut marquer, des petits détails sur lesquels il insiste beaucoup, mais dans ce cas ça fait 99% de l'action".

Prochain article:
Manchester City - Guardiola : "Naples est peut-être la meilleure équipe que j’ai affrontée"
Prochain article:
Real Madrid - Gary Lineker estime que Karim Benzema est "surcôté"
Prochain article:
"Who needs Bale when you've got Sissoko ?" La reprise inédite des supporters de Tottenham
Prochain article:
Le son de l'excitation : Devinez le but - De quel classique de la Champions League s'agit-il ?
Prochain article:
Ligue des Champions - Liverpool a égalé le record de l'OM
Fermer