OL - Marcelo : "On va se battre pour rivaliser avec le Paris Saint-Germain"

PartagerFermer Commentaires
Présent en conférence de presse ce vendredi, le Brésilien Marcelo a martelé un discours ambitieux, désirant tutoyer les sommets du championnat.

Resté du côté de l'Olympique Lyonnais cet été malgré des approches de clubs anglais, celui de West Ham en tête de file, le défenseur central Marcelo s'apprête à vivre une deuxième saison dans le championnat de France, un an après son arrivée en provenance de Besiktas. Pourtant, le joueur de 31 ans fait déjà figure de patron à l'OL, lui qui n'aura mis que quelques semaines à affirmer son leadership naturel au sein d'un affectif assez jeune.

Pour ce que certains appellent "l'année de la confirmation", le Brésilien, dans le sillage du club présidé par Jean-Michel Aulas, estime que l'OL a les moyens d'aller bousculer la hiérarchie, et donc l'ogre parisien qui enchaîne les titres avec une facilité déconcertante, rappelant presque la suprématie du club rhodanien entre 2002 et 2008, remportant sept titres consécutivement. 

"On est plus fort que l'an dernier", estime Marcelo

"On va se battre pour rivaliser avec le Paris Saint-Germain", a prévenu le Brésilien en conférence de presse. "Il y a peu de changement, c'est bien plus simple pour se préparer et avoir des automatismes. On s'entend très bien, le championnat s'améliore comme les coachs et les joueurs. On est plus fort que l'an dernier, on a affronté des équipes de très haut niveau en préparation. On a hâte de reprendre, nos jeunes avancent et sont très attentifs, à l'écoute", s'est ensuite justifié le rugueux défenseur central, pronant la bonne humeur qui règne dans le vestiaire. 

Un discours ambitieux, bien qu'habituel en ce qui concerne l'Olympique Lyonnais, qui devrait toutefois faire plaisir à certains supporters, inquiets pour la saison à venir suite au maintien de Bruno Génésio au poste d'entraîneur. Sous contrat à Lyon jusqu'en 2020, Marcelo a par ailleurs confié être en discussions avec les dirigeants lyonnais en vue d'une prolongation. "Rien n'est fait. C'est le président qui aura le dernier mot. J'espère qu'on va s'entendre", a-t'il affirmé, laissant supposer une issue positive. 

Prochain article:
Motivé à réussir à l'AC Milan, Tiémoué Bakayoko ne regrette pas son passage à Chelsea
Prochain article:
PSG, Yuri Berchiche : "Je pense que Neymar peut rejoindre le Real Madrid"
Prochain article:
Info Goal - Thierry Henry est bien visé par les Girondins pour succéder à Gustavo Poyet
Prochain article:
Argentine, Angel Di Maria et Lionel Messi absents
Prochain article:
Serie A - Dates de reports connues pour les matches des clubs de Gênes
Fermer