OL, Jean-Michel Aulas : "Acheter un joueur très cher? Ce serait un risque pour la pérennité du club"

Commentaires
Jean-Michel Aulas a justifié la raison pour laquelle il ne peut pas investir une somme importante sur un seul joueur.

Pour la troisième année consécutive, l'Olympique Lyonnais affiche un bilan financier positif. Il faut dire que les Gones ont vendu des joueurs chers cet été, sans pour autant faire de folies sur le mercato estival. En effet, l'OL ne peut pas se permettre de recruter un seul joueur à prix d’or, c'est en tout cas ce qu'à confirmé Jean-Michel Aulas dans un entretien accordé à Le Progrès.

"On ne peut pas. Un Depay à 23 M€, c’est un coup d’éclat. Un Dembélé à 20 M€, c’est le maximum que l’on peut faire. Aller au-delà serait un risque pour la pérennité du club. Je suis sûr que les supporters ne veulent pas retrouver à mon départ de l’OL, là où il était quand je suis arrivé, en Ligue 2 et devant le tribunal de commerce", a avoué le président de l'OL.

60 millions grâce à la C1 ?

Aulas PSG Lyon

L'article continue ci-dessous

Jean-Michel Aulas a évoqué le différentiel avec le PSG : "Le budget du PSG est plutôt de 800 M€. On progresse très vite, mais l’écart avec le PSG progresse plus vite que notre chiffre d’affaires. C’est ça qu’il faut réguler, ce que l’UEFA s’efforce de faire de manière pertinente. On voit en Ligue 1 que quand on ne sait pas réguler un championnat de manière efficace, on a un champion qui bouffe tout, la lutte se limite aux places derrière lui. Nous arrivons à être performants et économiquement viables, ce qui n’est pas le cas du PSG qui consomme 300 M€ de recettes d’état".

"Cette année, on a eu un certain nombre de succès avec des cessions de joueurs qui n’étaient pas forcément titulaires pour près de 60 M€. Notre stratégie s’appuie sur notre centre de formation, le premier de France, avec un savoir-faire unique dans la cession de joueurs. Elle pourrait nous rapporter 60 M€ en cas d’accession aux 8e de finale", a conclu le président Rhodanien.

Si l'Olympique Lyonnais ne peut pas se permettre de faire des achats démesurés, il peut tout de même recruter de très bons joueurs, à l'image de Moussa Dembélé qui était suivi par de nombreux cadors européens mais qui a finalement rejoint les Gones. Une chose est sûre, Jean-Michel Aulas ne fera pas de folie pouvant mettre en danger son club, mais il ne va pas pour autant renoncer à être ambitieux.

Prochain article:
Espagne-Angleterre, Sterling : "Dans la lignée de la Coupe du monde"
Prochain article:
La Croatie se remet sur les bons rails
Prochain article:
Espagne-Angleterre 2-3 - La Roja rechute contre des Three Lions survoltés
Prochain article:
Islande-Suisse 1-2, la Nati s'impose en Islande
Prochain article:
Patrick Cutrone prolonge à l'AC Milan
Fermer