OL - Bruno Génésio : "Quand ces limites sont franchies, je ne peux pas rester de marbre"

Commentaires
Agressé dans sa vie privée le 2 septembre dernier, l'entraîneur de l'OL est revenu pour la 1ère fois sur ces incidents, ce jeudi, face aux médias.

Quelques jours après la rencontre perdue à domicile face à l'OGC Nice (0-1), l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais Bruno Génésio avait été filmé en train d'être pris à partie par de pseudos supporters dans les rues de l'ancienne capitale des Gaules. 

Le technicien ne s'était alors pas laissé faire, ne tolérant pas de tels agissements, qui plus est dans sa vie privée. Régulièrement moqué et pointé du doigt pour ses choix sportifs et son supposé manque d'ambition pour le club aux 7 titres de Champion de France, Bruno Génésio est justement revenu sur ces critiques ce jeudi, en conférence de presse. Déçu par l'attitude de certains "sympathisants" pour reprendre les termes utilisés, l'homme âgé de 52 ans a affirmé être prêt à s'exposer à certaines critiques, mais s'est en revanche montré très ferme au sujet des limites à ne pas dépasser. 

"Quand ces limites sont franchies, je ne peux pas rester de marbre"

"Ce que je tiens à dire, c'est que je comprends les critiques, je comprends plein de choses, jusqu'à ce que certaines limites soient franchies. Et quand ces limites sont franchies, je ne peux pas rester de marbre. Cette altercation était complètement liée à ma fonction d'entraîneur, mais je n'assimile en aucun cas ces personnes à des supporters (...) Oui, je le regrette et j'ai fait mon mea culpa auprès des gens du club. Mais ma réaction, je ne la regrette pas. Je regrette d'être allé dans un endroit où je n'aurais pas dû être", s'est défendu l'entraîneur de l'OL, décidé à bannir ce type d'agissements. "C'est un climat dans lequel je vis depuis deux ans et demi, je ne vais pas dire que je m'habitue mais ça me rend chaque jour encore plus fort. Et j'ai aussi reçu beaucoup de messages de soutien qui m'ont beaucoup marqué et beaucoup aidé", a ensuite ajouté le technicien, terminant sur une bonne note. 

Prochain article:
Atlético de Madrid- Huesca 3-0 - L'Atlético déroule, Antoine Griezmann buteur
Prochain article:
Monaco : Leonardo Jardim : "cela faisait longtemps que je n'avais pas vu ça en Ligue 1"
Prochain article:
Toulouse-Saint-Etienne 2-3, le TFC s'incline face à des Verts opportunistes
Prochain article:
Bayern Munich-Augsbourg 1-1, premier accroc pour le Bayern
Prochain article:
Le brassard retiré à Paul Pogba à Manchester United ?
Fermer