Neymar restera au PSG "à 2000%" selon Nasser Al-Khelaifi

Commentaires
Après le dernier match de la saison au Parc, le président parisien a affirmé qu'il n'y avait aucune chance pour que Neymar quitte le club.

Les supporters parisiens peuvent être rassurés. Neymar sera bien parisien la saison prochaine. C'est ce qu'a affirmé samedi soir le président du club, Nasser Al-Khelaifi, juste après la rencontre contre Rennes (0-2). Le dirigeant qatari s'est montré catégorique : la star brésilienne ne partira pas sous d'autres cieux et Paris est déterminé à le garder.

L'international auriverde, qui était présent dans les tribunes du Parc à l'occasion de cette soirée de célébration du titre, a été annoncé ces derniers temps comme possible partant. Au sein de la direction parisienne, le discours à son sujet n'a pourtant pas changé d'un iota. Il est toujours hors de question de le libérer. "Qui a dit qu'il ne peut pas rester ici ? Quelqu'un a-t-il dit ça ? Personne. Il a un contrat avec nous, et il restera à 2000%", a lâché Al-Khelaifi sur un ton ferme.

Relancé par la suite par les journalistes sur les bruits qui circulent de l'autre côté des Pyrenées, NAK a indiqué qu'il n'était pas étonné par tout ce qui a été avancé. "Les clubs espagnols travaillent toujours pour les clubs espagnols et contre les clubs français. Et les médias français, je ne sais pas pour qui ils travaillent" , a-t-il lâché avec le sourire.

Par ailleurs, et avant de s'éclipser, Al-Khelaifi a aussi abordé la question du futur entraineur. S'il n'a toujours pas voulu dévoiler l'identité du successeur d'Unai Emery, il a révélé que ça sera annoncé la semaine prochaine. Les fans de l'équipe francilienne devront donc prendre encore leur mal en patience. 

Prochain article:
Brésil - Première convocation pour Pablo, Thiago Silva non retenu
Prochain article:
Arsenal, Unai Emery : "Bernd Leno aura des opportunités"
Prochain article:
Turquie - Roberto Carlos bientôt entraîneur de Fenerbahçe ?
Prochain article:
Sélection - La Corse veut adhérer à la FIFA, la Fédération Française est opposée à cette idée
Prochain article:
EDF - Fidèle adjoint de Didier Deschamps, Guy Stéphan défend les Bleus
Fermer