Monaco-Porto - Et Sergio Conceiçao alors, que devient-il ?

PartagerFermer Commentaires
Après avoir fait des miracles à Nantes, Sergio Conceiçao revient en France mardi sur le banc du FC Porto pour défier l'ASM en Ligue des champions.

Depuis quatre ans, le titre de champion du Portugal revient à Benfica. Mais le FC Porto entend bien jouer les trouble-fêtes cette saison avec Sergio Conceiçao à sa tête. Parti de Nantes l'été dernier pour revenir dans son pays natal, l'entraîneur de 42 ans n'a pas raté ses débuts. 7 victoires, dont la dernière contre Portimonense (5-2), vendredi. 19 buts marqués, 3 encaissés, 21 points pris sur 21 possibles. Le départ canon des Dragons en Liga NOS révèle à quel point l'arrivée de l'ancien coach du FCN a porté ses fruits, comme à Nantes la saison passée finalement.

De la 19e à la 7e place avec Nantes

Intronisé en Loire Atlantique en décembre dernier alors que Nantes était 19e de Ligue 1, Sergio Conceiçao a quitté les Canaris à peine sept mois plus tard, après avoir replacé l'équipe au 7e rang. Un départ qui avait fait l'effet d'une bombe au FCN, le président Kita exprimant publiquement son incompréhension. Mais depuis, Claudio Ranieri est arrivé et l'affaire s'est estompée en raison des bons résultats du club, vainqueur de 4 de ses 5 derniers matches de Ligue 1. Des performances en accord avec le travail réalisé par Sergio Conceiçao quelques mois plus tôt.

Seul hic, la défaite contre le Besiktas

Le technicien portugais a quitté le club malgré sa prolongation jusqu'en 2020. Et c'est sur une saison pleine qu'il entend maintenant confirmer les bons résultats entrevus du côté de Porto en ce début de saison. "Ce que réalise Sergio (Conceiçao) au FC Porto n'est pas surprenant, car je sais comment il travaille. Il a beaucoup de qualité", confiait notamment Cafu, le milieu de terrain du FC Metz, dans la presse portugaise. Seul hic, la défaite en Ligue des champions, à domicile, contre le Besiktas (1-3), il y a quinze jours pour son entrée en matière dans le Groupe G.

Sur les traces d'André Villas-Boas ?

Tout le monde s'accorde à dire que le groupe dans lequel se trouvent Porto et Monaco est homogène et le match de mardi à Louis II pourrait être un tournant sachant que les Portugais ont grillé un joker il y a quinze jours pendant que Monaco arrachait le nul sur le terrain de Leipzig (1-1). Sergio Conceiçao peut par ailleurs espérer marcher sur les traces d'André Villas-Boas, qui est resté invaincu pendant l'intégralité de la saison 2010-2011 avec Porto en championnat (27 victoires, 3 nuls). Un défi de plus pour l'ancien Nantais, qui n'est plus à un tour de magie près.

Prochain article:
Messi, Rooney et le miracle de Benevento - Les moments les plus colorés de la saison
Prochain article:
Fernandinho rempile avec Manchester City
Prochain article:
Le Bayern Munich officialise l'arrivée de Leon Goretzka en juillet
Prochain article:
Sergi Roberto prolonge son contrat avec le Barça
Prochain article:
Avec Reims, Julian Jeanvier s'éclate et vise haut
Fermer