Mauricio Pochettino considère que le Brexit a eu un impact sur le mercato de Tottenham

PartagerFermer Commentaires
Mauricio Pochettino a analysé le mercato de Tottenham et a souligné l'influence du nouveau stade des Spurs, qui ouvrira cette saison.

Le mercato de Tottenham aura été un long fleuve tranquille. Il faut dire que les Spurs ont été particulièrement inactif durant le fenêtre estivale. En effet, le huitième de finaliste de la dernière Ligue des champions n'a acheté et vendu aucun joueur cet été, aucune dépense, aucun bénéfice. Pourtant, les clubs anglais disposent de moyens conséquents et les Spurs auraient eu intérêt à tenter de combler leur écart avec les deux clubs de Manchester.

Heureux d'avoir conservé ses meilleurs joueurs comme Harry Kane, notamment ciblé par le Real Madrid, Mauricio Pochettino a analysé le mercato des Spurs en conférence de presse : "Nous avons une très bonne équipe, nous avons de très bons joueurs et il n’est pas facile d’ajouter des joueurs qui améliorent la situation. Bien sûr, nous n’avons pas vendu de joueurs et avec 25 joueurs dans l’équipe, c’est difficile à ajouter".

Le nouveau stade, un handicap pour le mercato

Mauricio Pochettino Tottenham 2017-18

L'article continue ci-dessous

"Nos objectifs sont toujours au même niveau que le Real Madrid, Manchester United ou Manchester City, mais dans des circonstances différentes, nous ne pouvons pas y parvenir. Si vous ne pouvez pas ajouter de joueurs qui peuvent améliorer votre équipe, le plus important est de vous assurer de ne pas perdre votre meilleur joueur. Et je pense que c'était un excellent travail du club pour garder le meilleur joueur et garder le manager", a ajouté l'Argentin.

Mauricio Pochettino a notamment souligné que le coût du nouveau stade de Tottenham, qui ouvrira cette saison, et qui a été augmenté en raison du Brexit a eu un fort impact sur le mercato estival des Spurs : "Ce que le club fait est de montrer qu’il est si courageux. En construisant un nouveau terrain d’entraînement, en terminant cet été, le stade qui a été un investissement massif".

"Construire un stade coûte un milliard de livres sterling. C’est vrai, ne croyez pas que les 400 millions de livres sterling, c’est la vérité. Alors, en plus avec le Brexit, c’est pire parce que le coût est de 30% plus élevé pour les Anglais", a conclu l'Argentin. Malgré son inactivité sur le mercato estival, Tottenham sera à surveiller de près en Premier League et en Ligue des champions, où il aimerait jouer les troubles fêtes.
 

Prochain article:
Girondins de Bordeaux - Après la qualification, Gustavo Poyet menace de s'en aller
Prochain article:
Mercato - Rudi Garcia : "Que Waldemar Kita arrête d’affirmer des choses qui sont totalement fausses"
Prochain article:
Ligue Europa - Tombeur du FC Mariupol (2-1), Bordeaux se qualifie pour les barrages
Prochain article:
Arsenal, Emery attend des améliorations
Prochain article:
ASSE - Enfin de retour chez les Verts, Rémy Cabella est "libéré"
Fermer