Manchester United attend encore le vrai Alexis Sanchez

PartagerFermer Commentaires
Depuis qu'il a débarqué à MU en provenance d'Arsenal, Alexis Sanchez n'est que l'ombre de lui-même. Une baisse de régime qui pose question.

9 matches joués, 1 but marqué et 2 passes décisives délivrées. Tel est le maigre bilan qu'affiche Alexis Sanchez depuis qu'il a signé en faveur de Manchester United lors du dernier mercato. C'est donc peu dire que l'attaquant chilien a raté ses débuts avec les Red Devils. Mais doit-on pour autant déjà le montrer du doigt et déplorer qu'il n'ait pas encore eu l'impact escompté sur cette formation ? Car, s'il est assurément pour quelque chose dans la période compliquée qu'il traverse, l'ex-Gunner n'a pas non plus été mis dans les meilleures conditions pour pouvoir s'exprimer comme il sait le faire. Et c'est loin d'être un détail s'il s'agit de juger ses premiers pas sous le maillot des Red Devils.

Pogba pourrait manquer la réception de Séville

Pour tout joueur qui arrive dans une nouvelle équipe, et aussi doué soit-il, il n'est jamais facile de prendre ses marques et s'imposer rapidement. Et c'est le cas à plus forte raison quand la formation en question a beaucoup d'éléments de qualité qui évoluent au même poste. Alors, bien sûr, l'ancien Barcelonais, avec tout ce qu'il a coûté à la direction (salaire le plus important du championnat), ne pouvait être mis sur le banc, mais il a le mérite de s'être montré décisif dès son premier match (en FA Cup contre Yeovil). Et avoir aussi marqué à l'occasion de sa première apparition à Old Trafford (contre Huddersfield).

Sa pire série depuis deux ans

Voilà, pour ce qui est des points positifs concernant Alexis Sanchez. Néanmoins, il y a aussi des points négatifs à relever. Le nouveau numéro 7 mancunien n'a par exemple plus scoré depuis cette sortie face au promu. Pis, et alors qu'il avait frappé au but à huit reprises lors de ses trois premiers matches avec l'équipe de Mourinho, il n'a eu que sept tentatives lors des six rencontres qui ont suivi (dont seulement trois cadrées). La qualité des derniers adversaires est certes à prendre en compte (Séville, Chelsea et Liverpool), mais il n'en demeure pas moins que la rentabilité du Chilien est en baisse.

La dernière fois qu'Alexis Sanchez a traversé six matches sans marquer, c'était entre février et mars 2016. Il y a deux ans donc. Préoccupant ? Ça peut l'être lorsqu'on sait qu'il y a eu sept buts inscrits par les Red Devils à l'occasion des trois précédents matches. La thèse d'une période de moins bien sur le plan collectif est donc à écarter. 

L'article continue ci-dessous

Le coup de mou du dernier transfuge mancunien s'expliquerait-il par son positionnement sur le terrain ? Eventuellement, sachant que lors des 6 précédentes rencontres, il a évolué dans quatre postes ou configurations différentes (à gauche d'un 4-3-3, à gauche d'un 4-2-3-1, dans l'axe d'un 4-3-3 et à droite d'un 4-3-3). Pour un joueur en quête de repères, ce n'est pas l'idéal, bien qu'il s'agit d'un élément chevronné et connu pour sa polyvalence.

Rendez-vous en fin de saison pour un premier bilan

Enfin, ce qui pourrait justifier la méforme de Sanchez c'est le rôle qu'il a sur le terrain. Car il n'y a pas que la position qui est prépondérante, mais aussi l'animation et la manière dont il est utilisé par ses coéquipiers. L'ex-Gunner a bien évolué la plupart du temps sur le côté gauche qu'il affectionne, mais son entraineur lui assigne aussi des tâches défensives. Contre Liverpool par exemple, on l'a vu multiplier les courses pour assurer notamment le surnombre en face de repli des siens. Ce n'est pas sa tasse de thé. Et vu les efforts que cela demande, c'est aussi un facteur susceptible de réduire la lucidité et l'efficacité en phase offensive.

Pour résumer ; Alexis Sanchez n'est pas au mieux actuellement. Il est moins performant qu'à l'accoutumée et c'est un constat qui ne se discute pas. Toutefois, il convient d'attendre encore un peu pour savoir s'il peut apporter à cette équipe mancunienne tout ce qu'on attend de lui. Il est tentant de dire que le style frileux de José Mourinho le pénalise, mais ce genre de raccourci est généralement à éviter après seulement une poignée de matches. D'ici l'épilogue de la saison, on aura certainement une idée plus précise de ce que à quoi va rassembler le séjour du Sud-Américain à Old Trafford. Et si ce transfert doit être catalogué comme une réussite ou un flop. 

Prochain article:
Mercato - Everton prêt à des folies pour Richarlison (Watford) ?
Prochain article:
Officiel - L'AC Milan change de président et nomme Paolo Scaroni à sa tête
Prochain article:
Van Marwijk dément sa venue à la tête de la sélection algérienne
Prochain article:
Italie - Zinédine Machach prêté par Naples à Carpi (Serie B)
Prochain article:
Premier League - Le club de Watford offre un maillot à ses plus fidèles supporters en déplacement
Fermer

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible en ligne. En utilisant notre site, vous acceptez d'utiliser ces cookies conformément à notre politique de confidentialité.

Voir plus Accepter