Lloris : "Le retour à la réalité est difficile"

PartagerFermer Commentaires
Le capitaine français Hugo Lloris a admis qu'il avait un peu du mal à redescendre de son nuage après le triomphe vécu avec sa sélection.

Hugo Lloris, le plus expérimenté des internationaux français, a dû attendre sa 9e année et plus de 100 capes avec les Bleus pour conquérir un trophée. Mais, cela valait bien le coup de patienter puisqu'il s'agit du plus prestigieux de tous, à savoir la Coupe du Monde. Tant sur le plan individuel que collectif, le chevronné gardien a vécu des émotions fortes pendant plus d'un mois avec l'ensemble du groupe tricolore. Et, aujourd'hui, il reconnait que la période post-tournoi n'est pas simple à digérer.

"Il y a beaucoup de fatigue. On se sent vidé après une compétition. On a vécu plusieurs semaines à l'écart, dans sa bulle. Le retour à la réalité est toujours difficile", a déclaré le portier de Tottenham juste après avoir été célébré et fêté dans sa ville de Nice.

Lloris accuse le coup physiquement, mais cela ne l'empêche pas de savourer la communion avec le peuple à travers les hommages qu'on lui rend, à lui et à ses coéquipiers depuis le retour en France : "Etre accueilli comme ça, en héros, que ça soit à Paris ou à Nice, ça fait chaud au cœur, a admis le champion du monde. On sent les Français reconnaissants. Et c'est pour ces moments qu'on fait du sport. Parce qu'on représente un pays et on joue pour vivre des moments de joie comme celui-là".

Le capitaine des Bleus prend aussi du plaisir à se retourner et retourner encore et encore sur le parcours glorieux et en particulier sur ce qu'il juge comme le match déclic ayant renforcé la cohésion et la confiance du groupe tricolore. "À partir des huitièmes de finale, tout se joue. Où on rentre à la maison ou on continue l'aventure, a-t-il rappelé. Face à l'Argentine, pendant quelques minutes, on a eu un pied dehors. Et il y a eu un sursaut d'orgueil et derrière on a repris les choses en main et on a repris le dessus sur cette équipe. Ce test-là nous a vraiment ouvert les yeux sur notre potentiel. Ce match a été riche en émotions, il y a eu beaucoup de spectacle et des buts fantastiques, même de leur part. Et il y a eu un scénario à part. On a senti une équipe très forte et prête à relever chaque défi". 

Prochain article:
Brésil, Tite innove pour sa première liste post Coupe du monde 2018
Prochain article:
Juventus Turin - Il ne faudra pas se voir trop beau, prévient Allegri
Prochain article:
Manchester United, José Mourinho flatte Paul Pogba : "Je ne pourrais pas être plus heureux avec lui"
Prochain article:
Lazio - Simone Inzaghi signe la fin du feuilleton Milinkovic-Savic
Prochain article:
FC Nantes- Miguel Cardoso rétablit certaines vérités concernant Koffi Djidji
Fermer