Liverpool - Sadio Mané revient sur son parcours et le non soutien de ses parents

Commentaires
Dans un long entretien accordé à Bleacher Report, Sadio Mané est revenu sur sa jeunesse, ses rêves de devenir footballeur et sa famille.

Auteur de deux premières saisons particulièrement réussies sous les couleurs de Liverpool, qui plus est après deux exercices déjà prometteurs à Southampton pour ses grands débuts en Premier League, Sadio Mané, 26 ans, vit à coup sûr les meilleurs moments de sa carrière débutée en Ligue 2 sous les couleurs du FC Metz. Auteur de 4 buts en autant de rencontres de championnat cette saison, le natif de Sédhiou au Sénégal n'était pourtant pas prédestiné à devenir footballeur, ce dernier n'ayant pas été soutenu par ses parents dans sa jeunesse sur ce terrain là. 

En effet, dans un entretien sans filtre accordé au média Bleacher Report, Sadio Mané est revenu sur ses premiers pas au Sénégal et sur la réticence de ses deux parents à l'idée de le voir tout miser dans le football, en opposition totale avec sa détermination et sa motivation sans frontières.  

"Ils n’y ont jamais cru, jusqu’au jour où j'ai signé mon premier contrat professionnel"

"Je suis né dans un village où il n'y avait jamais eu de footballeur ayant participé aux grands championnats. Je me souviens que quand j'étais petit, mes parents pensaient que je devais étudier pour devenir professeur. Ils pensaient que le football était une perte de temps et que je n'y arriverais jamais"
, a confié Sadio Mané, qui a fait ses classes à l'Académie Génération Foot avant de rallier la France et le FC Metz en 2010. 

Sadio Mané Liverpool

"J'ai toujours dit : "C'est le seul travail qui me permettra de t'aider. Et je pense que j'ai une chance de devenir footballeur", a ensuite ajouté l'ailier de Liverpool, auteur d'un début de saison plus que satisfaisant avec les Reds. "Ils n’en étaient pas sûrs car j’étais loin de la capitale et presque personne n’y était parvenu. Ils étaient donc contre, et ils n’y ont jamais cru, jusqu’au jour où j'ai signé mon premier contrat professionnel."

"Pour eux, ce n'était pas possible. Ils n'étaient pas tout à fait faux parce que ce n'était pas simple, mais je voulais réaliser mon rêve de devenir footballeur. J'ai tout donné. Au point où ils n'avaient pas vraiment le choix, ils ont commencé à m'aider et cela a fonctionné. Aujourd'hui, ils sont tous fiers", a terminé l'international sénégalais, buteur lors de la dernière finale de Ligue des Champions perdue face au Real Madrid (3-1). 

Prochain article:
Bayern Munich - Niko Kovac met en avant le professionnalisme de Jérôme Boateng et de Robert Lewandowski
Prochain article:
Diego Simeone : "Jugez nous comme l'Atletico Madrid, nous ne sommes pas le Barça ou le Real Madrid"
Prochain article:
Liverpool, Jürgen Klopp : "Je ne suis pas un génie mais le club vit la meilleure période de notre vie"
Prochain article:
Chelsea, Maurizio Sarri : "Peut-être que dans un an, nous atteindrons le niveau de Liverpool"
Prochain article:
Un nouveau Ballon d'Or féminin et le Trophée Kopa pour les jeunes
Fermer