Limitation des prêts et nouveau système, la FIFA veut révolutionner les transferts

Commentaires
La FIFA envisage de limiter le nombre de joueurs prêtés par un club dans le cadre d'une réforme des transferts.

L'instance mondiale voudrait aussi créer une chambre de compensation pour redistribuer l'indemnité de formation et les commissions des agents. Il s'agit d'une réforme des transferts assez globale et quasi-révolutionnaire comme l'explique l'AFP.

Il s'agit tout d'abord de resserer le cadre des prêts en limitant "entre 6 et 8" le nombre de joueurs qu'un club peut prêter chaque saison, selon la source citée par l'AFP.

L'article continue ci-dessous

La FIFA voudrait, par ce procédé restrictif, "garantir l'équité sportive entre clubs" et faire en sorte que certaines écuries, notamment en Premier League et en Serie A italienne, ne puissent plus recruter un grand nombre d'éléments puis les prêter dans la foulée. On pense notamment à l'Udinese ou à Chelsea et sa "Loan Army", son armée de joueurs prêtés.

La FIFA envisage aussi de créer une chambre de compensation, gérée par une banque, chargée de collecter et de reverser aux clubs formateurs les indemnités de formation prélevées sur chaque transfert. Ce n'est pas la première fois que cette mesure est évoquée, mais cette fois, il faudrait aussi reverser les commissions aux agents. 

En parlant des agents, on parle aussi de ré-instituer un examen pour l'obtention de la licence d'agents, alors que depuis 2015 les licences d'agents n'existent plus, ayant laissé la place à un système d'enregistrement d'intermédiaires. Affaires à suivre...

Prochain article:
Slavia Prague-Bordeaux 1-0, Indigents, les Bordelais ne méritaient pas mieux
Prochain article:
Arsenal et Séville régalent, Milan assure l'essentiel…Le résumé de la soirée en Ligue Europa
Prochain article:
À Rennes, l'histoire ne pouvait s'écrire sans Hatem Ben Arfa
Prochain article:
Chelsea, Pedro touché à l'épaule
Prochain article:
Real Madrid, Rodrygo veut "marcher dans les pas" de Cristiano Ronaldo
Fermer