Ligue des champions - PSG, Thiago Motta : "On ne doit pas aller à Madrid pour défendre"

PartagerFermer Commentaires
Le milieu de terrain parisien s’est confié sur la manière dont les siens devront se comporter sur la pelouse du Real en Ligue des champions mercredi.

A un jour de l’affiche tant attendue entre le Real Madrid et le Paris Saint-Germain en huitièmes de finale de la Ligue des champions, les Parisiens se préparent à affronter un adversaire redoutable. Le plus important pour Thiago Motta, c’est de ne pas se dénaturer.

Ligue des champions - Sans Benzema, ni Alves, le onze combiné Real Madrid-PSG

"La clef du match, c’est d’être nous-mêmes, a expliqué le milieu de terrain parisien dans les colonnes de France Football. La différence se fait au niveau de l’attention, du détail, de la confiance. Il faut avant tout essayer d’être soi, de ne pas oublier le plan du jeu, toutes les choses faites avant. Ce n’est pas parce que vous jouez contre le Real qu’il faut changer votre philosophie. Le plus important dans nos têtes, c’est le premier match là-bas. Il faudra le jouer sans penser au retour, sauf peut-être dans les deux ou trois dernières minutes. […] Il y a des choses qu’on ne peut pas contrôler. Les choses que l’on peut contrôler ce sont nos émotions, pas les impondérables du jeu. Ce qui est certain, c’est qu’on ne doit pas aller là-bas pour défendre, parce que c’est impossible face à une équipe comme le Real Madrid."

Thiago Motta devrait vraisemblablement manquer ce grand rendez-vous puisqu’il n’est pas suffisamment remis d’une contracture au mollet gauche. Il livre tout de même la mentalité à adopter face aux Madrilènes : "Dans un match comme celui du Real, au moment de jouer, il faudra se dire que ce n’est pas un équipier que tu as à côté de toi ce jour-là, mais un frère, et que tu vas tout faire pour l’aider au maximum. Il faudra également se dire que le plus important, ce n’est pas toi, c’est l’équipe. Si tu entres avec cette mentalité-là, c’est presque gagné."

Prochain article:
Cristiano Ronaldo : "Laisser une trace dans l'histoire de la Juventus"
Prochain article:
Marcelo Bielsa avait annoncé des jours radieux pour le football français
Prochain article:
Equipe de France : Mais où s'arrêtera la machine à trophées Raphaël Varane ?
Prochain article:
Liverpool se positionne sur Cillessen
Prochain article:
Kylian Mbappé répond (avec classe) à Pelé
Fermer