Les Herbiers-Chambly 2-0 - Les Herbiers prolongent le rêve au Stade de France !

Commentaires
Dans une atmosphère exceptionnelle, Les Herbiers ont fait tomber Chambly (2-0) pour se qualifier pour la finale de la Coupe de France.

Ils l'ont fait ! Devant leur public, dans un stade de La Beaujoire rempli à ras bord, Les Herbiers se sont qualifiés pour la finale de la Coupe de France. Ils y retrouveront un ogre, quoi qu'il arrive. Que ce soit le Paris Saint-Germain, tenant du tire et monstre absolu, ou le Stade Malherbe de Caen, qui tentera de faire tomber le club de la capitale mercredi. 

Parce qu'elle opposait deux équipes de National aux portes de la finale, cette affiche condensait peut-être ce qu'il y a de plus beau dans la Coupe de France. Elle a braqué les projecteurs sur deux clubs plongés dans une saison difficile, et tous deux portés par leur épopée.

PORTRAIT - Le fabuleux destin de Stéphane Masala, le coach des Herbiers

L'article continue ci-dessous

La première période a résumé le rapport de force : le VHF a tenté de prendre le jeu à son compte pour emporter son public avec lui. Ses bonnes intentions ont été matérialisées par plusieurs situations chaudes en début de match. Chambly, avec un jeu très vertical, a répondu en se montrant dangereux en contres. Et c'est au moment où les visiteurs prenaient progressivement confiance qu'ils ont été douchés. Bongongui a distillé un centre parfait pour Florian David, dont la reprise a fait mouche (1-0, 28e). Le club vendéen est parvenu à conserver ce précieux avantage jusqu'à la pause, malgré une énorme occasion de Romain Montiel pour Chambly (42e).

Au retour des vestiaires, Chambly a évolué plus haut pour tenter d'égaliser rapidement. Les Herbiers se sont alors attelés à procéder par des contres, mais cela ne les a pas empêchés de rester menaçants. Le rythme a été haletant, les deux équipes utilisant toutes leurs armes pour se répondre dans un match toujours plus débridé. La plus grosse frayeur pour les locaux est intervenue sur une reprise sur le poteau de Lassana Doucouré à l'heure de jeu (62e).

Chambly aurait pu égaliser, mais Matthieu Pichot, le gardien des Herbiers, a sorti le grand jeu pour passer l'orage sans encombre. Le peuple de La Beaujoire retenait alors son souffle, mais il a finalement explosé lorsque M. Bastien est revenu sur sa décision pour accorder un but d'Ambroise Gboho, parti à la limite du hors-jeu, après avoir sollicité l'assistance vidéo (2-0, 80e). Les Herbiers auraient même pu clore leur festival par un troisième but, mais un score d'une telle ampleur aurait été sévère pour Chambly, qui n'a vraiment pas démérité. Au coup de sifflet final, les héros du soir ont entamé un tour d'honneur pour communier avec les 30.000 spectateurs présents dans l'arène nantaise. La fête sera longue.

Prochain article:
Espagne-Angleterre, Sterling : "Dans la lignée de la Coupe du monde"
Prochain article:
La Croatie se remet sur les bons rails
Prochain article:
Espagne-Angleterre 2-3 - La Roja rechute contre des Three Lions survoltés
Prochain article:
Islande-Suisse 1-2, la Nati s'impose en Islande
Prochain article:
Patrick Cutrone prolonge à l'AC Milan
Fermer