La sélection russe célébrée par ses supporters

Commentaires
Au lendemain de l'élimination en quarts de finale de la Coupe du Monde, l'équipe nationale russe a eu droit à un moment de communion avec ses fans.

Si elle ne jouait pas à domicile, on aurait parlé d'un retour au pays triomphal. À peine vingt-quatre heures après sa sortie du Mondial à la suite de la défaite contre la Croatie en quarts de finale, l'équipe nationale russe s'est retrouvée dans un fan-zone moscovite pour une rencontre avec ses supporters. Même si elle s'est présentée sans trophée, l'équipe de Cherchessov a été accueillie triomphalement.

La place de Vorobyevih Gorah a été bondée de monde bien avant l'heure du rendez-vous (16h locale). Des milliers de fans de la Sbornaya sont venus remercier leurs idoles. "Vous n'êtes pas des champions, mais vous êtes des héros", pouvait-on notamment lire sur quelques pancartes. Malgré la déception due à la non-qualification pour les demi-finales, les Russes se sont donc réunis en nombre pour célébrer leur équipe.

Sur l'estrade, l'ensemble de la délégation s'est ensuite présenté et le capitaine Igor Akinfeev a été le premier à prendre la parole. "On a joué pour vous, vous êtes les meilleurs", leur a-t-il lancé avec beaucoup d'émotions. Ce fut ensuite le tour du sélectionneur de prendre la parole. Avant de donner rendez-vous à tout le monde au Qatar en 2022, "Stan" a remercié tous ceux qui ont soutenu l'équipe.

L'article continue ci-dessous

Le reste du groupe s'est ensuite succédé au micro. À l'applaudimètre c'est assurément Artem Dzyuba qui l'a emporté. Aussi grand par la taille que par sa combativité et l'attachement qu'il manifeste aux couleurs nationales, le longiligne attaquant s'est félicité d'avoir prouvé que "la Russie est un pays de football". Denis Cheryshev, le meilleur réalisateur de l'équipe dans cette compétition, ne disait pas autre chose et se réjouissait que "tout le monde ait apprécié". Fedor Smolov, malgré sa panenka ratée lors de la séance des tirs au but face aux Croates, a aussi été acclamé, de même que Mario Fernandes. Le joueur d'origine brésilienne a lâché un "Spasibo" (merci) devant des fans conquis.

Cette belle communion s'est ensuite achevée par un hymne national entonné en chœur par les "Bolelchiki" (les fans) et les joueurs. Un moment touchant, et qui illustrait à la fois l'union et l'amour retrouvé des Russes pour leur Sbornaya après tant de désillusions et d'espoirs déchus. Reste à savoir si cette Coupe du Monde réussie sera un feu de paille ou le début d'un vrai redressement de la sélection russe.

Prochain article:
OM, Steve Mandanda rejouera contre Strasbourg
Prochain article:
OL - "C'est sur ce genre de match que l'on a du mal", prévient Bruno Génésio
Prochain article:
Liga - Le syndicat des joueurs ne veut pas aller jouer à l'étranger
Prochain article:
Inter Milan - Appel gagné par Luciano Spalletti et suspension annulée
Prochain article:
PSG - Thomas Tuchel : "Maintenant, en quelque sorte, c'est le début pour moi"
Fermer